Zone des variantes de virus: les règles d’entrée pour la Moselle sont renforcées – tagesschau.de

État: 28/02/2021 13 h 35

Les variantes Corona particulièrement contagieuses se répandent rapidement à travers l’Europe. Pour freiner cette évolution, l’Allemagne resserre désormais les règles d’entrée à la frontière avec la France.

Dans la lutte contre la propagation de mutations dangereuses du coronavirus, l’entrée de la région frontalière française de la Moselle vers l’Allemagne est rendue plus difficile. À compter de mardi, le gouvernement fédéral a classé la région limitrophe de la Sarre et de la Rhénanie-Palatinat comme une zone dite de variantes de virus, comme l’a annoncé l’Institut Robert Koch sur Internet.

À l’avenir, les voyageurs du département avec ses environ un million d’habitants devront présenter un test corona négatif qui ne date pas de plus de 48 heures lors de leur entrée en Allemagne. Un test rapide suffit. Les compagnies aériennes ainsi que les compagnies de bus et de train ne sont plus autorisées à transporter des passagers de la Moselle vers l’Allemagne. Les exceptions sont, entre autres, les citoyens allemands et les étrangers vivant en Allemagne. La circulation des marchandises ne doit pas non plus être entravée.

Apparemment, aucun contrôle pour patients hospitalisés

Les contrôles aux frontières fixes tels que ceux aux frontières avec la République tchèque et l’État autrichien du Tyrol ne sont pas censés exister à la frontière avec la France, selon les informations de l’agence de presse dpa. “Dans toutes ces considérations, les contrôles aux frontières ne sont pas à débattre jusqu’à présent”, avait déjà assuré vendredi le ministre fédéral de l’Intérieur Horst Seehofer. La chancelière Angela Merkel avait déjà fait une déclaration similaire. Tous deux ont souligné que les Länder de Bavière et de Saxe avaient expressément demandé des contrôles stationnaires aux frontières avec la République tchèque et le Tyrol.

Le secrétaire d’État français à l’Europe, Clément Beaune, a déclaré qu’il regrettait cette décision. Les mesures de lutte contre le virus ont été renforcées en Moselle. Le président de la région Grand Est limitrophe de l’Allemagne, Jean Rottner, l’a qualifiée de «brutale» et «unilatérale». Ces derniers jours, on avait plutôt l’impression d’une coopération fructueuse avec les autorités allemandes, a-t-il déclaré à la chaîne Franceinfo.

Surtout la variante sud-africaine s’est produite

Dans le département de la Moselle, il y avait eu une augmentation de l’incidence des variants de coronavirus ces dernières semaines. Selon le Premier ministre Jean Castex, 60% des cas positifs en Moselle sont la variante sud-africaine.

Verena Bisle, SR, sur la situation infectieuse dans le département de la Moselle

tagesschau24 17h00, 28 février 2021

Le département de la Moselle est l’un des quelque 100 départements de France et appartient à la région Grand Est. En Moselle, la tribu sud-africaine est arrivée avant les Britanniques et a donc pris le dessus, a déclaré le directeur français de l’autorité sanitaire nationale, Jérôme Salomon, du journal du dimanche “Journal du Dimanche”. On ne peut probablement plus découvrir pourquoi cela s’est produit maintenant. Il a souligné qu’il y avait eu une réponse très rapide dans la région, ce qui montrait qu’il était possible de contrôler le développement de l’épidémie.

À l’avenir, 14 pays et deux régions zones de variantes virales

En concertation avec la partie allemande, la France avait déjà resserré ses règles d’entrée en Moselle la semaine dernière. Seuls les frontaliers venus pour des raisons professionnelles sont dispensés d’un examen. En général, toute personne qui entre en France a besoin d’un test corona négatif qui ne date pas de plus de 72 heures. Pour les frontaliers, par exemple, il y avait des exceptions.

Avec la Moselle, 14 pays et deux régions à l’étranger seront considérés comme des zones de variantes du virus à partir de mardi, dont la Slovaquie, le Portugal et l’Irlande en plus de la République tchèque et du Tyrol.