Une pandémie divise l’Europe entre ouvertures et nouvelles restrictions – Nouvelles du Vatican

Les mesures anti-vaccins ont été assouplies en Allemagne et au Royaume-Uni, tandis que des magasins et des écoles ont fermé en Hongrie et en Finlande. Les premières doses de vaccin arrivent en Éthiopie et au Togo par le biais du programme Covax. Les États-Unis lancent un programme de 1900 milliards de dollars pour relancer l’économie.

Michele Raviart – Cité du Vatican

Entre les nouveaux verrouillages et la diminution des restrictions, le combat des pays européens contre les nouvelles infections à coronavirus se poursuit. Depuis ce matin, les écoliers du Royaume-Uni sont de retour en classe, première étape pour sortir du troisième enfermement. L’objectif, avec 22 millions de premières doses de vaccin effectuées sur la population, est d’arriver à la fin du mois avec la possibilité pour six personnes de se rencontrer à l’extérieur et d’ouvrir des pubs et des restaurants d’ici le 12 avril.

Réouvertures en Allemagne

Les librairies, les fleuristes et les auto-écoles accueilleront à partir d’aujourd’hui de nouveaux visiteurs en Allemagne, où la population vaccinée est de 5 % et où le mécontentement des citoyens a augmenté ces dernières semaines. Mécontentement qui, en Grèce, s’est traduit par une manifestation dans la banlieue d’Athènes, au cours de laquelle la police a autorisé 500 personnes à se rassembler pour manifester contre une intervention antérieure de la police pour faire appliquer les règles anti-covid.

Fermetures en Finlande et en Hongrie

Des mesures de confinement plus strictes à partir d’aujourd’hui en Finlande, où les bars et les restaurants seront fermés à partir d’aujourd’hui, et en Hongrie, où les écoles et la plupart des magasins et des entreprises privées fermeront en raison de l’augmentation des contagions. On attend également les mesures qui seront prises cet après-midi par le gouvernement néerlandais pour voir si les restrictions seront confirmées ou non, après les manifestations contre le couvre-feu à 18 heures ces dernières semaines. Premier week-end de bouclage également dans le nord de la France, qui a livré 15 000 doses à la Slovaquie, qui est désormais l’un des pays européens les plus touchés. Forte augmentation des hospitalisations en soins intensifs en Autriche, en hausse de 23% au cours des deux dernières semaines en raison de la diffusion de la variante dite anglaise. 700 000 personnes ont été vaccinées à Moscou, et plus de 2,5 millions de Russes ont reçu les deux doses.

Troubles en Israël et au Liban

Un retour presque à la normale pour Israël, où depuis hier les écoles, les bars et les restaurants ont été rouverts pour les détenteurs du “passeport vert” délivré aux personnes vaccinées. De nouveaux assouplissements également dans le Liban voisin : ouverture dès aujourd’hui, magasins et institutions de 8 à 17. Des mesures qui dureront jusqu’au 22 mars, date à laquelle les écoles doivent rouvrir.

Vaccins contre la covax en Éthiopie et au Togo

Pendant ce temps, en Afrique, l’Éthiopie a reçu hier les deux premiers millions de doses, grâce à l’initiative Covax de l’Organisation mondiale de la santé, qui vise à fournir des vaccins aux pays les plus pauvres. 156 000 doses de vaccin AstraZeneca sont arrivées au Togo, par le même mécanisme Covax, qui seront livrées au personnel de santé du pays et à plus de 50 personnes de la capitale Lomè.

La situation en Asie

En Asie, les premières doses de vaccin ont été administrées au Vietnam. L’objectif est de vacciner au moins la moitié des 96 millions de citoyens d’ici la fin de l’année grâce aux fournitures gérées par AstraZeneca, Pfizer et le programme Covax. La première fermeture est au Timor oriental, tandis que la Nouvelle-Zélande a annoncé qu’elle avait déjà acheté suffisamment de doses pour vacciner ses 5 millions d’habitants.

Un plan de 1900 milliards d’euros pour restaurer l’économie américaine

Aux États-Unis, qui restent le pays le plus touché au monde avec plus de 520 000 morts à ce jour, le président Biden a annoncé un plan de 1900 milliards de dollars pour relancer l’économie. Au Canada, dans l’État du Québec, des milliers de personnes ont manifesté contre le gouvernement en faveur du retour à la pratique des sports d’équipe. Le Brésil, troisième pays le plus touché après l’Inde, a dépassé la barre des onze millions et a fourni 200 000 doses de vaccin au Nicaragua.