Un guide de post-qualification pour les hygiénistes/thérapeutes dentaires

les hygiénistes dentaires viennent d'obtenir leur diplômeVous venez d’obtenir votre diplôme d’hygiéniste dentaire et de thérapeute ? Soha Rashid couvre les choses que vous devez savoir avant d’entrer dans le cabinet dentaire.

Tout d’abord, toutes nos félicitations pour votre qualification !

Être étudiant en médecine dentaire est extrêmement intense et stressant. Mais vous êtes maintenant à la porte de la partie la plus excitante !

Étant moi-même récemment diplômée d’une école dentaire, je peux confirmer que l’entrée dans le monde passionnant de la dentisterie est extrêmement bouleversante. D’autant plus en période de pandémie mondiale !

Je suis sûr que la façon de commencer à préparer, les documents dont vous pourriez avoir besoin, les politiques de protection à demander et toutes les étapes suivantes en général doivent vous intriguer. J’espère que cet article vous fournira des indications claires sur ce qui peut sembler être actuellement un labyrinthe !

Je vais couvrir six domaines :

  1. S’inscrire au Conseil général des soins dentaires (CGD)
  2. Postuler à un emploi
  3. Indemnisation
  4. Protection des revenus
  5. Développement professionnel continu (DPC)
  6. Investir en soi-même.

1. S’inscrire auprès du GDC

Le General Dental Council (GDC) est l’organisme de réglementation légal de tous les professionnels des soins dentaires au Royaume-Uni.

Le GDC assure la sécurité des patients, ainsi que leur confiance dans les services dentaires.

Pour exercer la profession d’hygiéniste ou de thérapeute dentaire au Royaume-Uni, vous devez vous inscrire auprès du GDC et avoir un numéro GDC unique. Sans ce numéro, il est illégal d’exercer la dentisterie au Royaume-Uni.

Les aspirants hygiénistes et thérapeutes dentaires peuvent demander leur inscription sur le site web du GDC.

Si vous êtes diplômé au Royaume-Uni, vous devrez fournir les documents suivants pour l’inscription :

  1. Preuve d’identité (passeport en cours de validité, permis de conduire, carte d’identité délivrée par les forces armées ou carte d’identité de l’EEE)
  2. Preuve de qualification
  3. Une référence de caractère.

Il est recommandé de ne commencer à chercher un emploi qu’après avoir fait une demande d’inscription au GDC. Vous pouvez toutefois le faire avant de vous inscrire officiellement, à condition de ne pas exercer la profession d’hygiéniste ou de thérapeute.

Veuillez noter qu’en raison des répercussions de COVID-19, la procédure d’enregistrement pourrait prendre jusqu’à cinq semaines en raison d’un retard dans le traitement des demandes.

2. Poser sa candidature à un emploi

De nos jours, il existe de nombreuses façons de trouver et de postuler à un emploi. Je recommande vivement les sites web comme Indeed et Glassdoor. Ainsi que des agences de recrutement éthiques et conviviales comme Diamond Dental Staff.

Avant de postuler, il est préférable d’avoir une idée de ce que vous pouvez attendre d’un emploi. Voici quelques points de départ pour provoquer votre réflexion :

  • Préférence des types d’infirmiers, par exemple un infirmier de décontamination ou un infirmier dentaire fournissant une assistance à plein temps au fauteuil
  • Distance par rapport à votre lieu de résidence
  • Possibilités de développement personnel dans une certaine pratique
  • Vous cherchez un emploi à temps partiel ou à temps plein ?
  • Vous aspirez à devenir indépendant ?

Pour les personnes qui exercent une activité indépendante, le HMRC exige l’enregistrement en tant qu’entreprise individuelle ou société à responsabilité limitée à des fins de vérification avant l’embauche.

Certains diplômés peuvent également décider de s’inscrire à un programme de formation professionnelle (FP). Toutefois, contrairement aux diplômés en chirurgie dentaire, la FP n’est pas obligatoire.

Il est également important de noter que les possibilités de FP ne sont actuellement disponibles que pour les thérapeutes dentaires.

VT vise à fournir un soutien et une formation étendus aux thérapeutes dentaires qualifiés dans un environnement clinique, avec un mentor désigné qui est généralement un dentiste expérimenté.

Une FP comprend souvent plus de 100 heures de formation professionnelle continue (FPC), accumulées au cours d’une année. Les programmes de FP sont organisés dans tout le Royaume-Uni.

3. Indemnisation

L’indemnisation est une forme d’assurance pour les professionnels des soins dentaires.

Elle peut couvrir des questions telles que les blessures, les retards d’orientation, les erreurs de diagnostic ou les préjudices mentaux/physiques subis par un patient.

L’indemnisation est une exigence de la GDC et permet de prendre les dispositions appropriées dans le cas rare d’un préjudice causé à un patient. Il faut s’assurer que leur politique d’indemnisation permet d’assumer toutes les responsabilités pour chacune des pratiques dans lesquelles ils peuvent travailler.

Personnellement, je vous recommande de demander une indemnité immédiatement après avoir reçu une offre d’emploi. Vous pourrez ainsi inclure dans la politique d’indemnisation toute formation que vous devrez entreprendre entre-temps.

4. Protection des revenus

La protection du revenu offre une protection sur une partie du revenu si une personne est incapable de travailler en raison d’une blessure, d’une maladie ou même dans de rares cas comme une pandémie !

Bien que ce ne soit pas une nécessité, une politique de protection des revenus pourrait s’avérer vitale dans n’importe quel rôle. En particulier dans le cas où un congé de maladie n’est pas accordé.

Lloyd et Whyte, un conseiller en finances et en assurance pour les professionnels dentaires, recommande aux personnes de souscrire une couverture lorsqu’elles sont en bonne santé et en bonne santé afin d’éviter toute complication dans la police.

D’autres formes de protection des revenus à prendre en compte sont les plans de pension/retraite et l’assurance vie.

5. Développement professionnel continu (DPC)

Le développement professionnel continu (DPC) est décrit par le GDC comme L’étude, les cours de formation, les séminaires, les lectures et autres activités entreprises par un professionnel de l’art dentaire, dont on peut raisonnablement s’attendre à ce qu’elles fassent progresser son développement professionnel en tant que professionnel de l’art dentaire.

Les hygiénistes et les thérapeutes dentaires suivent 75 heures de DPC vérifiable sur un cycle de cinq ans. Les matières de base étudiées par les hygiénistes et les thérapeutes dentaires correspondent généralement à celles des dentistes. Ils comprennent :

  1. Urgences médicales
  2. Désinfection et décontamination
  3. Radiographie et radioprotection.

La GDC recommande également la DPC dans les domaines des questions juridiques et éthiques, ainsi que le traitement des plaintes. Le DPC peut comprendre une combinaison de cours, de conférences, de formation du personnel, de lecture de journaux et d’études privées.

6. Investir en soi-même

Si les années d’école dentaire sont peut-être enfin derrière vous, il est clair que vous allez maintenant être plongé dans de nouvelles opportunités et les responsabilités qui y sont associées.

Toutefois, il est important que vous preniez le temps de planifier. Ainsi, la période à venir sera moins stressante, ce qui contribuera favorablement à votre bien-être physique et mental.

Lors de ces transitions, il est tout aussi nécessaire de prendre soin de soi !

Je vous souhaite bonne chance dans vos futures carrières, le plaisir ne fait que commencer !


Suivez Dentistry.co.uk sur Instagram pour vous tenir au courant des dernières nouvelles et tendances dans le domaine dentaire.