Tremblement de terre, 100 millions d’euros de la loi de finances pour les contrats de développement – Cronache Marche – CronacheMarche

Ancône – La loi de finances n ° 178 du 30 décembre 2020 contient une série de règles concernant la reconstruction post-tremblement de terre de l’Italie centrale obtenu grâce à l’action proactive synergique de l’Anci, le travail conjoint de la coordination interrégionale des Anci régionaux impliqués (Marches, Ombrie, Latium et Abruzzes), les membres de la salle de contrôle avec la précieuse contribution du Commissaire à la reconstruction Legnini et en synergie avec les bureaux d’Anci Nazionale.

«Dans quelques mois – dit-il Valeria Mancinelli Présidente d’Anci Marche – grâce au travail synergique, nous avons obtenu l’attention du Gouvernement et du Parlement en nous montrant un front compact, unique, compétent et déterminé, parvenant à parler d’une seule voix dans l’intérêt de 130 communes de quatre régions qui nécessitaient une réponse concrète ».

Le paragraphe 191 de la loi de finances, en fait, alloue des ressources à hauteur de 100 millions d’euros pour la signature d’un contrat spécifique de développement institutionnel dans le but de permettre une coordination stratégique et la mise en œuvre intégrée d’interventions pour le développement socio-économique des quatre régions touchées par le séisme de 2016. À ces ressources s’ajoutent 30 millions supplémentaires pour chacune des années 2021 et 2022 avec la mise à disposition du Commissaire Extraordinaire à la Reconstruction avec ressources de la comptabilité spéciale de sa compétence.

Le paragraphe 943 étend également la disposition déjà envisagée par le tremblement de terre d’Émilie également au tremblement de terre d’Italie centrale, permettant aux régions et aux autorités locales d’embaucher du personnel permanent dans les bureaux spéciaux pour la reconstruction et auprès des autorités locales incluses dans le cratère, grâce à une dotation financière. de 31 millions pour 2021 et 83 millions pour 2022.

La loi de finances accepte également un amendement de l’ANCI qui établit que la possession du matériel nécessaire du personnel à stabiliser doit être arrivée à échéance au 31 décembre 2020 et que la période d’examen de stabilisation prend en compte d’éventuelles embauches à durée déterminée dans d’autres administrations de le cratère est également différent de celui qui procède à l’embauche de l’employé.

Le paragraphe qui prévoit la prolongation jusqu’au 31.12.2021 de la suspension pour les Communes de la totalité du versement hypothécaire ou du principal seulement a également un impact direct sur les territoires.

“Nous avions dit – a ajouté le président Mancinelli – que l’histoire jugerait ceux qui, en ce moment historique, étaient appelés à assumer des responsabilités décisionnelles qui ne peuvent être reportées après plus de quatre ans suite à une calamité qui n’a pas touché seulement une partie du pouvoir central. L’Italie mais tout le pays ».


Affichage des messages:
70