Total, CMA CGM dans la première opération de soutage de GNL navire-porte-conteneurs en France – MarineLink

Le groupe énergétique français Total a annoncé lundi avoir réalisé la première opération de soutage de gaz naturel liquéfié (GNL) de navire à porte-conteneurs en France.

Le plus grand navire de soutage au GNL en service, Total’s Gas Agility, a achevé vendredi 30 avril au soir au port de Dunkerque le ravitaillement en carburant du plus grand porte-conteneurs au monde propulsé au GNL, le CMA CGM Jacques Saade, avec environ 16 400 m3 de GNL.

Cette opération inaugurale marque également le premier chargement par le terminal méthanier de Dunkerque d’un petit méthanier et la première opération de soutage de GNL du terminal des Flandres avec des opérations de fret simultanées, a déclaré Total.

Surtout, Total a déclaré que l’opération soulignait la coopération entre tous les partenaires du consortium du projet «Green Loop», qui comprend Total, le terminal GNL de Dunkerque, Mitsui OSK Lines (MOL) et CMA CGM.

Cofinancé par l’Union européenne dans le cadre du mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE) – secteur des transports, l’objectif global du projet est de promouvoir la décarbonisation du transport maritime en déployant une solution de soutage de GNL à plus grande échelle en Europe du Nord.

Total a déclaré que des investissements clés, essentiels pour permettre l’opération, avaient été réalisés dans le cadre du projet de renforcement des capacités du terminal GNL de Dunkerque à offrir des services GNL à petite échelle. Total Gas Agility chargeant du GNL au terminal DKLNG – © Dunkerque LNG

Selon Total, d’ici 2022, le sistership du Gas Agility, un autre bunker GNL neuf de 18 600 m3, rejoindra la flotte de soutage GNL de Total pour desservir la région méditerranéenne. Simultanément, Total partagera l’utilisation d’un troisième navire de soutage à Singapour.

«Nous sommes heureux de nous associer à Dunkerque LNG pour cette opération sans précédent, et de montrer l’agilité de nos solutions de soutage de GNL au service du marché du nord-ouest de l’Europe», a déclaré Jérôme Leprince-Ringuet, vice-président Marine Fuels chez Total. «Cela renforce également notre confiance dans le rôle du GNL dans la transition énergétique du transport maritime. Nous continuerons à développer notre réseau d’approvisionnement en soutes de GNL, pour aider nos clients à profiter de la réduction confirmée des gaz à effet de serre allant jusqu’à 23% et de ses avantages significatifs en matière de qualité de l’air.

«Nous sommes fiers de cette première opération réussie. Nos équipes ont effectué le chargement avec un haut niveau de sécurité comme elles le font toujours», commente Olivier Heurtin, PDG de Dunkerque LNG. «Grâce à une étroite collaboration avec Total, ce nouveau chapitre met en valeur l’engagement du terminal à fournir l’infrastructure et les services permettant de débloquer le GNL comme carburant alternatif à faibles émissions pour les navires et le transport routier lourd ».