Selon un rapport, les logins de l’application vidéo Zoom ont été mis en vente sur la toile noire

Selon un rapport, les logins de l’application vidéo Zoom ont été mis en vente sur la toile noire

Non Par Virginie Majaux

Les pirates informatiques ont mis plus d’un demi-million de données de connexion pour l’application de téléconférence Zoom on the dark web, a rapporté le journal The Sunday Times.

Les logins ont été mis en vente à 1 pence (1,25 cents) chacun et ont été découverts et achetés par la société de renseignement sur la cybersécurité Cyble, selon le journal. Cyble a acheté les logins à une personne russophone sur le service de messagerie Telegram, qui permet d’envoyer des messages anonymes.

A lire également : Les hôtels offrent aux clients la possibilité de “payer maintenant et de s’enregistrer plus tard” pour passer par Covid

Zoom Video Communications a vu l’utilisation de ses services augmenter dans le monde entier lors de l’arrêt des coronavirus, mais a subi une pression croissante en raison de vulnérabilités dans le cryptage du logiciel de l’application. L’entreprise a été poursuivie en justice pour avoir caché des failles dans son application et a vu des cas de trolls en ligne se faufiler et perturber des réunions sur le web avec des propos blasphématoires et pornographiques.

Les actions de Zoom ont plus que doublé cette année, parallèlement à sa montée fulgurante en popularité, mais les experts en matière de vie privée et de cybersécurité ont exprimé leur scepticisme.

De SpaceX et Tesla. d’Elon Musk au département de l’éducation de la ville de New York, les agences du monde entier ont commencé à interdire l’utilisation de l’application pour des raisons de sécurité.