28 octobre 2020

Microsoft annonce qu’il va investir dans Skype malgré le succès de l’application Teams

Microsoft a déclaré qu’il continuerait à investir dans Skype, l’application d’appel vidéo, malgré la popularité record de son application de vidéoconférence Teams, car la pandémie de coronavirus maintient les gens à l’intérieur.

Acheté en 2011 pour 8,5 milliards de dollars, l’outil de communication Skype n’a pas réussi à suivre le rythme de ses rivaux de messagerie jusqu’à présent, tandis que Teams a connu une hausse fulgurante puisque des millions de personnes travaillent à domicile.

“Nous continuons à investir dans Skype. Il se développe à travers tout cela. Vous verrez de nouvelles fonctionnalités. Vous verrez Skype et les équipes interagir”, a déclaré Jeff Teper, CVP de Microsoft 365, à VentureBeat.

Les équipes Microsoft ont enregistré un nouveau record quotidien de 2,7 milliards de minutes de réunion en une seule journée le 31 mars, soit une augmentation de 200 % par rapport aux 900 millions du 16 mars.

Le nombre d’utilisateurs hebdomadaires de la téléphonie mobile de Teams a augmenté de plus de 300 % de début février à mars.

A lire également : Apple va ajouter des capteurs de lumière dans les prochains AirPods pour surveiller les données sur la santé

“Comme Teams débarque chez les consommateurs et fait plus de choses, je pense que les gens vont choisir Teams. Mais nous n’allons pas nous montrer trop sévères à ce sujet. Les gens adorent Skype. Et donc, nous n’allons pas nous avancer ici”, a déclaré M. Teper.

Microsoft a récemment révélé que l’utilisation de Skype avait augmenté de 70 % (d’un mois à l’autre), tandis que les minutes d’appel de Skype à Skype avaient augmenté de 220 % dans le Covid-19. Le géant de la technologie prévoit également de continuer à ajouter de nouvelles fonctionnalités à Skype.

“Facebook, par exemple, dispose de multiples outils avec Instagram, Messenger et WhatsApp. Tous ces outils continuent à se développer. Ils ont travaillé pour interagir avec eux. Ils ne forcent pas une migration d’un de leurs outils de consommation vers un autre”, a déclaré M. Teper.

“Teams” a une saveur très différente de celle de Skype. Il se chevauche dans le même besoin, tout comme Messenger et WhatsApp le font depuis Facebook. Et donc, nous allons les faire interagir, mais nous allons continuer à montrer de l’amour à la clientèle de Skype”, a-t-il déclaré.

Lors de sa conférence virtuelle “Build 2020” la semaine dernière, Microsoft a présenté plusieurs nouvelles fonctionnalités de son application de rencontre vidéo “Teams”, qui est devenue un centre de travail d’équipe combinant réunions, appels, chat et collaboration en un seul outil.