La technologie de traçage Apple-Google Covid-19 est disponible mais ne peut être utilisée en Inde

La technologie de traçage Apple-Google Covid-19 est disponible mais ne peut être utilisée en Inde

29 juin 2020 Non Par Isabelle Joly

Apple et Google, dans un geste sans précédent, se sont réunis en avril pour développer une technologie permettant d’aider les personnes et les gouvernements du monde entier à aplatir la courbe des coronavirus. Connue sous le nom de notification d’exposition Covid-19 ou de technologie de recherche des contacts Covid-19, la technologie est prête et est maintenant disponible sur l’iOS d’Apple et la plateforme Android de Google. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette technologie :

Qu’est-ce que la technique de notification de l’exposition au Covid-19

Développé conjointement par Apple et Google, ce produit est disponible sous la forme d’une interface de programmation d’applications (API) pour les smartphones Android de Google et iOS d’Apple. Cette technologie permet aux smartphones d’enregistrer en permanence les autres appareils dont ils s’approchent, ce qui permet ce que l’on appelle la “recherche des contacts” de la maladie. Cette technologie est un service qui nécessite une application supplémentaire pour fonctionner.

A lire également : l’Inde dispose de 16 applications de recherche de contacts, Aarogya Setu est le premier site de téléchargement au monde

Comment fonctionne l’API de recherche de contacts Apple-Google

Le technicien travaille avec une application de santé publique conçue pour utiliser l’API développée par Google et Apple. L’application agit comme un outil permettant d’envoyer et de recevoir des données à partir d’appareils situés à proximité, et conserve donc une trace des personnes avec lesquelles on a pu entrer en contact et de leur statut Covid-19. Si une personne met à jour son statut Covid-19 positif, l’application met à jour les données sur le nuage. L’application effectue régulièrement des contrôles pour informer les personnes si elles sont accidentellement ou inconsciemment entrées en contact avec une personne dont le statut Covid-19 est positif. Elle avertit également les organismes de santé afin que la personne puisse être testée à temps et que la propagation du coronavirus puisse être freinée.

Est-ce que ça marche en Inde

L’application indienne de recherche de contacts, Aarogya Setu, n’utilise pas l’API Apple-Google. Setu fonctionne de la même manière que les autres applications de recherche de contacts, mais elle nécessite un accès à la localisation des appareils ainsi qu’un accès Bluetooth. L’API Apple-Google ne permet pas aux applications de santé publique d’accéder aux données de localisation, c’est pourquoi elle n’est pas utilisée par l’application Aarogya Setu.

Applications de recherche de contacts basées sur l’API Apple-Google vers l’application Aarogya Setu

L’application Aarogya Setu utilise le Bluetooth et les données de localisation, alors que les applications basées sur l’API Apple-Google n’utilisent que le Bluetooth pour collecter des informations. Dans les deux applications, deux combinés communiquent s’ils sont à proximité par Bluetooth et l’application signale la proximité d’utilisateurs qui peuvent être corona positifs. Cependant, la permission d’utiliser la localisation dans l’application Aarogya Setu lui donne accès aux mouvements des utilisateurs. L’Aarogya Setu collecte davantage de données (localisation, numéros), ce que l’API Google-Apple ne permet pas. De plus, il stocke les données sur le téléphone de l’utilisateur et les télécharge dans des circonstances précises.

LISEZ PLUS : Le problème avec Aarogya Setu

En revanche, l’API Apple-Google utilise le protocole DP-3T (Decentralized Privacy-Preserving Proximity Tracing), qui attribue aux utilisateurs des identifiants uniques anonymisés et randomisés. Ces identifiants changent souvent, ce qui permet de repérer la proximité d’une personne à coronaire positive sans que son identité ou son emplacement ne soient divulgués.