23 octobre 2020

Des auditeurs externes pour évaluer notre processus d’examen du contenu : Facebook

Facebook a déclaré qu’elle allait faire l’objet d’un audit par un tiers indépendant afin de valider les chiffres et les mesures qu’elle publie dans son rapport sur l’application des normes communautaires.

La société lance un appel d’offres à des auditeurs externes pour qu’ils effectuent un audit indépendant de ces mesures.

“Nous espérons mener cet audit à partir de 2021 et que les auditeurs publieront leurs évaluations une fois qu’elles seront terminées”, a déclaré Vishwanath Sarang, responsable du programme technique “Intégrité”.

Facebook a déclaré qu’il travaillait avec des auditeurs en interne pour évaluer comment les mesures qu’il rapporte peuvent être vérifiées le plus efficacement possible.

“La transparence n’est utile que si les informations que nous partageons sont utiles et exactes. Dans le contexte du rapport sur l’application des normes communautaires, cela signifie que les mesures que nous communiquons sont basées sur une méthodologie solide et reflètent avec précision ce qui se passe sur notre plateforme”, a déclaré M. Sarang dans un article de blog mardi.

“Nous voulons que les gens soient convaincus de l’exactitude des chiffres que nous communiquons sur les contenus préjudiciables, c’est pourquoi nous ferons l’objet d’un audit indépendant par un tiers, à partir de 2021, pour valider les chiffres que nous publions dans notre rapport sur l’application des normes communautaires”, a ajouté Guy Rosen, vice-président de l’intégrité chez Facebook.

Il y a plus d’un an, Facebook a travaillé avec des experts internationaux en mesure, statistiques, droit, économie et gouvernance afin de fournir une évaluation indépendante et publique de la question de savoir si les mesures qu’elle partage dans le rapport d’application fournissent des mesures précises et utiles des défis de modération de contenu de Facebook.

“Ils ont largement convenu que nous examinons les bons paramètres et ont fourni quelques recommandations d’amélioration, y compris le lancement de rapports sur les appels”, a déclaré M. Sarang.

–IANS

na/

(Seuls le titre et l’image de ce rapport ont pu être retravaillés par le personnel de Business Standard ; le reste du contenu est généré automatiquement à partir d’un flux syndiqué).