Tav: Telt participe à l’Année européenne des chemins de fer – Agence ANSA

À l’initiative de la Commission européenne, Connecting Europe Express voyagera

(ANSA) – TURIN, 02 AVR – 2021 est l’Année européenne des chemins de fer, officiellement inaugurée par la Commission européenne.

TELT, promoteur public en charge de la construction du tronçon transfrontalier de la ligne Turin-Lyon, soutient également l’initiative avec une vidéo montrant les deux territoires, Piémont et Auvergne-Rhône-Alpes, impliqués dans la nouvelle infrastructure qui constitue le anneau central du Corridor Méditerranée, l’un des neuf axes du réseau européen RTE-T.

L’Année européenne des chemins de fer sera célébrée avec un train spécial, le Connecting Europe Express, qui, à partir de septembre, fera la promotion des avantages du transport ferroviaire pour les passagers, les marchandises et l’environnement dans les principales capitales du continent. “Le Connecting Europe Express – a expliqué Adina Vălean, commissaire européenne aux transports – sera un exemple réel et tangible du pouvoir d’unir le chemin de fer. Dans chacun des près de 40 arrêts, les événements rassembleront non seulement les opérateurs du chemin de fer. secteur, mais aussi les organisations de la société civile, les autorités locales et régionales et le grand public, pour discuter des avantages du rail, ainsi que de ce qui reste à faire pour que le rail devienne l’option numéro un pour les voyageurs et les entreprises. “.

Ce sera l’occasion de souligner le rôle central des lignes ferroviaires dans la politique du réseau transeuropéen de transport de l’UE (RTE-T) qui reliera le continent à travers 17500 km de voies, reliant les ports, aéroports, interports et grands centres urbains.

«Alors que le Connecting Europe Express explore le réseau RTE-T – a ajouté Adina Valean – nous soulignerons évidemment le rôle du RTE-T dans la connexion de l’Europe et les modes de transport. Notre objectif principal est d’achever le réseau. TENT-T d’ici 2030 . Cela signifie construire de nouvelles lignes et sections, moderniser celles existantes, combler les liens manquants et éliminer les goulots d’étranglement. “

Le Turin-Lyon s’inscrit dans ce cadre, avec le tunnel de base de 57,5 ​​km de long en construction sous les Alpes entre l’Italie et la France. (POIGNÉE).

REPRODUCTION RESERVEE © Copyright ANSA