Stellantis, accord avec Israël pour la recherche et le développement sur la mobilité – Il Fatto Quotidiano

L’innovation est l’avenir de Stellantis ils passent aussi par Israël. Si les plateformes électrifiées de l’ancien groupe PSA et l’accord de FCA avec Waymo de Google pour le conduite autonome, étaient déjà une bonne base de départ pour la consolidation technologique de la nouvelle créature fille de la fusion FCA-PSA, ce dernier accord va dans le sens du développement et du renforcement de la coopération eninnovation technologique, créant des collaborations avec les entreprises et surtout avec les plus avancées Commencez Israélien.

L’accord signé par Ami Applebaum, président de la Autorité israélienne de l’innovation, et Roberto Di Stefano, responsable e-Mobility chez Stellantis fait partie de la programme de recherche et développement et la collaboration pilote de l’Autorité avec les multinationales ont débuté en 2005. Les premières collaborations seront axées sur assistance conduite, la cyber-sécurité e industrie 4.0. À cet égard, on est en place repérage entre une trentaine de start-up depuis plus d’un an.

L’accord prévoit que l’Autorité – un organisme public indépendant responsable de la politique d’innovation israélienne – aidera FCA Italie pour identifier les technologies israéliennes qui satisfont Besoins spécifique au groupe, apportant un soutien financier à la recherche et au développement. Stellantis aidera à la fois par des investissements, du personnel et des équipements, et par consultant sur la stratégie réglementaire, technologique ou marketing, les entreprises israéliennes participent à l’ouverture d’opportunités de développement de leurs activités sur les marchés étrangers, en accompagnant les start-up sélectionnées.

Compris entre société qui ont déjà signé mémorandum de collaboration avec la même Autorité sont, entre autres, Intel, Audi, Adler Pelzer, Abbot, Unilever, Hewlett Packard, Ibm, Panasonic, Philips, Nielsen, Fujitsu et Renault. La mondialisation et les alliances ne finissent jamais.

Le fait de demain – Chaque soir, le point de la journée avec les nouvelles les plus importantes publiées sur le fait.

Soutenez ilfattoquotidiano.it: jamais comme en ce moment
nous avons besoin de toi.

En ces semaines de pandémie nous journalistes, si nous faisons notre travail consciencieusement, nous faisons un service public. Aussi pour cette raison, tous les jours sur ilfattoquotidiano.it, nous sommes fiers d’offrir des centaines de nouveaux contenus gratuitement à tous les citoyens: actualités, informations exclusives, interviews d’experts, sondages, vidéos et bien plus encore. Cependant, tous ces travaux ont un coût économique élevé. La publicité, à un moment où l’économie est au point mort, offre des revenus limités. Pas en ligne avec la rampe d’accès. C’est pourquoi je demande à ceux qui lisent ces lignes de nous soutenir. Pour nous donner une contribution minimale, égale au prix d’un cappuccino par semaine, ce qui est fondamental pour notre travail.
Devenez un utilisateur d’assistance en cliquant ici.

Merci
Peter Gomez

Mais maintenant, c’est nous qui avons besoin de vous. Parce que notre travail a un coût. Nous sommes fiers de pouvoir offrir gratuitement chaque jour des centaines de nouveaux contenus à tous les citoyens. Mais la publicité, à un moment où l’économie est au point mort, offre des revenus limités. Pas en ligne avec le boom des accès à ilfattoquotidiano.it. C’est pourquoi je vous demande de nous soutenir, avec une contribution minimale, égale au prix d’un cappuccino par semaine. Une somme modeste mais fondamentale pour notre travail. Donnez-nous un coup de main!
Devenez un utilisateur d’assistance!

Avec gratitude
Peter Gomez

Soutenez maintenant

Paiements disponibles