Sophie Benoiton 4 mai 2019

Il s’agissait d’une classe de maître du système Gallardo : River a battu Aldosivi de Mar del Plata 6:0, mais il aurait pu s’adjuger une victoire historique, même supérieure à un résultat déjà volumineux.

Il n’y avait que du suspense dans le prélude au but de Rafael Santos Borre, qui a ouvert le score. Il a fallu deux minutes à Gustavo Rossi, l’assistant numéro 2, pour le valider (il avait marqué hors-jeu, puis s’était rétracté). De là, c’était tous les joueurs avec la bande rouge. River affiche un concert de touches, de triangulations, de changements de front, de dynamiques, de panoramas et, surtout, de voracité offensive qui décourage le Mar del Plata. C’est ainsi que, applaudi par son public, il s’est rendu aux quarts de finale de la Super League Cup.

Pecho de Pratto, qualification pour Nicolás De la Cruz : but de l’Uruguayen, que Gallardo a célébré comme si c’était le sien. L’ancien Liverpool de son pays a défini un poteau, impossible pour Pocrnjic, et a marqué 2:0, quatre minutes seulement après le 1:0. C’était le début de la fin : Aldosivi n’aurait plus les armes pour arrêter un flot de buts et de football.

L’histoire s’est répétée en seconde mi-temps, avec les mêmes interprètes. Borre était présent et De la Cruz a marqué. La nuit colombienne se poursuivra dans l’élaboration du quatrième objectif. Cette fois, il a vu Pratto dans une meilleure position et lui a donné le ballon. L’ours défini à volonté dans un jeu (dans une série) qui a été terminé pendant un certain temps.

LA GOLEADA DE RIVER!#CentralFOX | Voyez le meilleur du triomphe du Millonario sur Aldosivi par le #CopaSuperligaxFOX

Téléchargez l’APP ! https://t.co/T5cuSvu2EI pic.twitter.com/aXSBHHQDRqGG

– FOX Sports Argentina (@FOXSportsArg) 4 mai 2019

Mais De la Cruz avait une autre surprise en réserve : une tête. C’est après qu’un tir d’Exequiel Palacios ait frappé un défenseur rival. L’Uruguayen saute et profite d’un gardien sans défense de Mar del Plata. C’est ainsi qu’il a conquis son premier tour du chapeau à Núñez, River’s 5-0.

Le sixième, lorsque les fans ont applaudi tout ce qui s’est passé dans le match, même si c’était une passe derrière Pinola à Armani, est venu après la connexion de deux garçons de la maison, les deux admis : passe Julian Alvarez, but par Cristian Ferreira.

Maintenant, le programme chargé de River leur permettra d’accueillir l’Internacional de Porto Alegre mardi prochain. Ce sera un match pour revoir Andrés D’Alessandro au stade Monumental et un peu plus. Dans ce petit laps de temps, il y aura la chance de gagner et d’être mieux placé dans le groupe des deuxièmes de la Copa Libertadores. Cela lui permettra d’augmenter ses chances de définir la série décisive du tournoi.

Le week-end prochain, et déjà pour la Super League Cup, River voyagera à nouveau. La destination sera Cordoue ou Tucumán. Il ira sur les terres méditerranéennes si Talleres élimine l’Atlético. Sinon, il ira au Jardin de la République. La série est de 3-2 pour les Cordobes, mais qui y a pensé dans l’exultant Monumental ?

Passionné de marketing, j'ai voulu étudier le référencement et la rédaction web pour assuré un bon marketing pour les site web. Je suis rédactrice bénévole sur ce site d'actualités sur les rubriques Société et International principalement.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*