Sophie Benoiton 3 mai 2019

Boca Juniors a été sacré champion de la Super Coupe d’Argentine hier soir, en battant Rosario Central aux tirs au but après un nul 0-0 en temps réglementaire. L’Uruguayen Nahitan Nández a été l’un des joueurs qui a disputé le match, mais il a fini par jouer en dépit d’avoir fait “deux pieds de merde”, comme il l’a dit après le match.

Après le match, le milieu de terrain uruguayen a été interviewé par Fox Sports sur le terrain. Il considérait que “nous n’étions pas très à l’aise en première mi-temps” et la seconde “il était temps de commencer à jouer”. “L’important, c’est qu’on ait gagné”, a-t-il dit.

“J’AI JOUÉ DEUX PIEDS…, MAIS je NE POURRAIS PAS FAUTRE CETTE FINALE “#SupercopaxFOX | Nahitan Nández a parlé de la blessure qu’il avait traînée.

Téléchargez l’APP ! https://t.co/T5cuSvu2EI pic.twitter.com/clhxuOOQppN

– FOX Sports Argentina (@FOXSportsArg) 3 mai 2019

En raison de la douleur qu’il ressentait, on lui a demandé s’il s’était infiltré pour pouvoir jouer la finale : “Non, j’ai joué avec la merde des deux pieds, mais j’ai dû jouer ce match et je suis heureux maintenant”, a dit Nández en riant.

Interrogé sur ce qu’il pensait du titre qu’il a gagné, le joueur de Boca a dit qu’il ressentait “le bonheur, la joie, une grande émotion, je pense que nous le méritons et maintenant nous devons en profiter.

Passionné de marketing, j'ai voulu étudier le référencement et la rédaction web pour assuré un bon marketing pour les site web. Je suis rédactrice bénévole sur ce site d'actualités sur les rubriques Société et International principalement.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*