18 septembre 2020

L’UE mène une consultation sur la révision des directives relatives aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique

Pour concrétiser l’ambition du “Green Deal” européen, l’UE a fait les premiers pas le 4 août dans le processus de révision de la directive sur les énergies renouvelables et de la directive sur l’efficacité énergétique, en invitant les citoyens et les parties prenantes à faire part de leurs commentaires sur deux feuilles de route.

Commissaire européen à l’énergie Kadri Simson a déclaré que la Commission a commencé à évaluer l’impact d’objectifs climatiques plus ambitieux pour 2030 et de différents scénarios pour y parvenir. “Il est clair que toute voie vers la neutralité climatique passe par l’augmentation et l’accélération de la production d’énergie renouvelable, et par le renforcement de notre action en matière d’efficacité énergétique. Nous devons envisager tous les outils dont nous disposons pour y parvenir. Les feuilles de route actuelles sont le début d’un processus qui guidera notre action future prévue pour juin 2021”, a déclaré M. Simson.

Selon la Commission européenne, la révision des deux directives sera essentielle pour identifier comment les politiques énergétiques sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique contribueront à atteindre les ambitions climatiques et environnementales du Green Deal européen. Ces révisions s’inscrivent dans un processus plus large basé sur l’adoption prochaine du Plan d’action pour les objectifs climatiques.

La feuille de route relative à la directive sur les énergies renouvelables évaluera s’il convient de relever l’objectif de l’UE en matière d’énergies renouvelables d’au moins 32 % pour 2030 et si d’autres parties de la directive doivent être adaptées conformément au “Green Deal”, notamment la stratégie sur la biodiversité. La feuille de route sur la directive relative à l’efficacité énergétique évaluera l’adéquation des règles en place pour atteindre l’objectif actuel d’au moins 32,5% d’efficacité énergétique pour 2030. Ces deux feuilles de route sont ouvertes aux réponses jusqu’au 21 septembre, a déclaré la Commission, ajoutant que la prochaine phase de la révision de ces directives sera une consultation publique ouverte plus tard dans l’année.