18 septembre 2020

L’Ouzbékistan achève la modernisation de la centrale hydroélectrique de Kadyrinskaya

Le ministère de l’énergie de l’Ouzbékistan a annoncé l’achèvement dans les délais du projet triennal de modernisation de la centrale hydroélectrique de Kadyrinskaya, qui a été marqué par une cérémonie à laquelle ont participé des partenaires étrangers et des représentants de la centrale HPP-3 de Kadyrinskaya et de Uzbekhydroenergo, le producteur et développeur d’hydroélectricité de l’Ouzbékistan.

La modernisation de la centrale hydroélectrique Kadyrinskaya HPP-3 a été réalisée en coopération avec une entreprise hydroélectrique chinoise de premier plan et une équipe de spécialistes chinois, a déclaré le ministère de l’énergie de l’Ouzbékistan le 3 août, ajoutant que le coût du projet était de 27,6 millions de dollars, et que le capital avait été fourni par un prêt Eximbank de 9,8 millions de dollars de la République populaire de Chine et 17,8 millions de dollars des fonds propres de l’Ouzbékistan.

Le projet de modernisation de la centrale hydroélectrique de Kadyrinskaya HPP-3 est l’un des nombreux projets d’investissement en cours visant à la fois à construire de nouvelles centrales hydroélectriques et à moderniser les centrales existantes. Il fait partie de l’ambitieuse stratégie énergétique nationale de l’Ouzbékistan, qui vise à produire un quart de l’électricité à partir de sources renouvelables d’ici 2030. Cette stratégie vise à produire 3,8 GW d’énergie hydraulique, 5 GW d’énergie solaire et jusqu’à 3 GW d’énergie éolienne.

Conformément à la contribution nationale déterminée dans le cadre de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, le gouvernement de l’Ouzbékistan s’est engagé à atteindre les objectifs généraux de la politique visant à améliorer l’efficacité énergétique et à accroître la part des énergies renouvelables dans le bilan énergétique du pays.

Le ministère ouzbek a déclaré que le projet, qui a débuté en décembre 2017 à la suite d’un décret présidentiel, a été achevé à temps malgré la pandémie de coronavirus en cours. Pendant les derniers mois du projet, les employés et les entrepreneurs ont travaillé 24 heures sur 24 dans des conditions de quarantaine spéciales.