18 septembre 2020

Les compagnies pétrolières et gazières du Kazakhstan allouent plus de 21,3 millions de dollars à la lutte contre COVID-19

NUR-SULTAN, Kazakhstan – Les compagnies pétrolières et gazières, qui opèrent au Kazakhstan, ont alloué plus de neuf milliards de tenges (environ 21,3 millions de dollars) pour aider le pays à lutter contre COVID-19, a déclaré le ministère de l’énergie du Kazakhstan le 3 août.

Malgré l’impact négatif de la pandémie COVID-19 sur l’industrie pétrolière et gazière, les entreprises de production restent les plus gros contribuables du pays. Par exemple, 2,5 milliards de tenges ont été dépensés en aide aux autorités sanitaires par le consortium NCOC (North Caspian Operating Company), qui développe le plus grand champ pétrolier du monde, le Kashagan.

“L’entreprise a fourni des lits multifonctionnels, des défibrillateurs, des appareils ECG, un appareil à ultrasons, des lits, divers analyseurs, des moniteurs, un congélateur pour le stockage du sang, des caméras thermiques et des ventilateurs. Entre autres choses, le NCOC a invité un médecin britannique pour des consultations dans la région d’Atyrau”, a déclaré le ministère.

Selon le ministère de l’énergie, Tengizchevroil LLP a alloué environ 3 milliards de tenges et a effectué plus de 47 000 tests PCR à Tengiz.

“En outre, la société a acheté 46 concentrateurs d’oxygène, 2 laboratoires PCR, une ambulance et deux ambulances, et a également organisé 2 avions pour la livraison de médicaments”, a déclaré le ministère kazakh de l’énergie.

La société a également acheté du matériel médical et des équipements de protection pour les établissements de santé de la région d’Atyrau.

Le bureau central de la société nationale KazMunayGas achète 600 concentrateurs d’oxygène, qui seront distribués dans toutes les régions du Kazakhstan.

Karachaganak Petroleum Operating BV (KPO) a terminé la révision de la polyclinique n°7 de la ville d’Ouralsk. L’équipement moderne pour les soins intensifs, y compris les ventilateurs et les EPI, a été transféré à l’hôpital central de district de la ville d’Aksai. Dans un avenir proche, la KPO prévoit de faire don d’imageurs thermiques, d’équipements et de systèmes de test pour les analyses PCR, de kits de test rapide, de moniteurs de chevet, d’ECG, de pompes à seringue, d’analyseurs de laboratoire et d’autres contrôles anti-infection, ainsi que de deux ambulances.

Le major italien de l’énergie ENI, par le biais de son unité ArmWind, a fait don de 400 000 masques médicaux au département de la santé de la région d’Aktobe.

Le géant américain de l’énergie Chevron, en collaboration avec ICAP, a fait don de 70 000 respirateurs à des institutions médicales à Almaty. Pour 71,8 millions de tenges, la société a acheté et installé plusieurs ventilateurs, et a également invité des spécialistes COVID de Chine. En juillet, Chevron a organisé des séminaires en ligne pour les professionnels de la santé recrutés dans un nouvel hôpital COVID-19. La société aide également les travailleurs migrants qui ne peuvent pas retourner dans leur pays d’origine, les médecins qui luttent contre le virus et les segments de population à faible revenu.

“Un groupe d’investisseurs étrangers opérant au Kazakhstan, dont Shell Kazakhstan, ENI, INPEX North Caspian Sea, Total France, LUKOIL Russie, Cameco Kazakhstan, Air Liquide, Takeda, Freeport-McMoRan, Rio Tinto, ainsi que le bureau de représentation de l’Association Kazakhstan Conseil des investisseurs étrangers ont acheté et donné au Centre médical multidisciplinaire (MPMC) de Nur-Sultan des équipements modernes pour les soins intensifs, ainsi qu’une protection individuelle afin de faciliter le traitement des patients atteints d’une infection à coronavirus COVID-19. Le coût total de l’équipement s’est élevé à plus de 200 millions de tenges”, a déclaré le ministère de l’énergie.