18 septembre 2020

Le Kazakhstan remplit ses obligations au titre de l’accord OPEP +.

NUR-SULTAN, Kazakhstan – La production quotidienne moyenne de pétrole au Kazakhstan en juillet s’est élevée à 1,313 millions de barils par jour, soit 101 % des obligations du pays de réduire la production de pétrole dans le cadre de l’accord OPEP+, a déclaré le ministère de l’énergie du Kazakhstan le 5 août, citant des données préliminaires.

Selon l’accord OPEP +, les obligations du Kazakhstan de réduire sa production de pétrole en juillet 2020 s’élèvent à 1,319 millions de barils par jour.

Les données sur le respect des obligations de l’accord par le Kazakhstan ont été transférées au secrétariat de l’OPEP+, a déclaré le ministère.

“Grâce à la participation à la transaction, tous les acteurs du marché sont parvenus à une réduction contrôlée et en douceur de la production de pétrole, ce qui a eu un impact positif sur l’industrie pétrolière mondiale”, a déclaré le ministère de l’énergie du Kazakhstan.

En avril, le Kazakhstan s’est joint aux nouvelles obligations découlant de l’accord entre les pays membres de l’OPEP+ visant à réduire collectivement la production de pétrole de 9,7 millions de barils par jour en mai-juillet 2020. La participation à l’accord OPEP+ vise à rétablir l’équilibre entre l’offre et la demande, ainsi que les prix du pétrole. Afin d’éviter le risque de surstockage du pétrole dans les installations de stockage, le ministère de l’énergie du Kazakhstan a décidé de limiter la production des champs moyens, grands et géants, a déclaré le ministère, ajoutant qu’une répartition équitable des obligations de réduction de la production de pétrole pour tous les types de champs était prévue.