14 août 2020

La licence pour la centrale nucléaire de Paks-2 est soumise à l’Autorité hongroise de l’énergie atomique

La demande de permis de construire pour la construction de deux nouvelles unités de la centrale nucléaire de Paks II en Hongrie (VVER-1200 de génération 3+) a été soumise à l’Autorité hongroise de l’énergie atomique (HAEA) le 30 juin, a déclaré la société d’État russe Rosatom dans un communiqué de presse.

“La présentation des 283 000 pages de documents de licence est jusqu’à présent le plus grand jalon de la construction des nouvelles unités”, a déclaré János SüliLe ministre sans portefeuille chargé de la conception, de la construction et de la mise en service des deux nouvelles unités de la centrale nucléaire de Paks. “La documentation préparée est la preuve que les nouvelles unités prévues à Paks sont conformes aux règles hongroises et européennes et aux exigences de sécurité à tous égards. La sûreté a été d’une importance capitale dans la conception de la centrale nucléaire Paks II. En plus des systèmes de sécurité actifs nécessitant une alimentation en énergie, les nouvelles unités seront également équipées de systèmes de sécurité passifs capables d’assurer des fonctions sans intervention humaine ou technique”, a ajouté M. Süli.

La centrale nucléaire de Paks II est construite sur la base de l’accord intergouvernemental russo-hongrois signé le 14 janvier 2014 par l’entrepreneur général ASE Group, une filiale de Rosatom.

La HAEA dispose de 12 mois pour examiner la demande d’autorisation de mise en œuvre, qu’elle peut prolonger de 3 mois. L’autorité nucléaire hongroise coopérera également avec des experts étrangers pour l’évaluation de la demande de licence de mise en œuvre par l’intermédiaire de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Sur la base de la décision de la Commission européenne, la demande d’autorisation de travaux de terrassement peut être soumise à l’autorité nucléaire hongroise trois mois après la présentation actuelle de la demande d’autorisation d’exécution, peut-on lire dans le communiqué de presse.

Directeur général de Rosatom Alexey Likhachev a salué la demande comme une étape très importante dans la préparation de la construction de la centrale nucléaire Paks II, notant qu’une centrale nucléaire moderne de génération 3+ a été achevée avec succès. “Nous avons accompli un travail énorme dans la préparation du dossier de candidature avec nos partenaires hongrois. La construction des nouvelles unités de la centrale nucléaire hongroise confirme le rôle croissant de l’énergie nucléaire dans la production d’énergie sans carbone et la réalisation des objectifs de protection du climat”, a déclaré M. Likhachev.

Les deux unités de type VVER-1200 sont mises en œuvre dans le cadre de la coopération internationale. L’équipement de la salle des machines de la turbine est fourni par GE, tandis que l’instrumentation et le contrôle sont fournis par le consortium composé de Framatome (France) et de Siemens (Allemagne).