27 octobre 2020

La BERD et la Banque mondiale financent un projet d’énergie solaire au Kazakhstan

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement, le Fonds vert pour le climat des Nations unies et le Fonds pour les technologies propres de la Banque mondiale vont allouer 42,6 millions de dollars à la construction d’une centrale solaire dans la région de Karaganda, dans le centre du Kazakhstan, selon le portail kazakh Kursiv, citant le service de presse de la BERD le 18 septembre.

Le financement de 42,6 millions de dollars sera accordé au promoteur allemand Goldbeck Solar Group. Le prêt consiste en un prêt en monnaie locale de la BERD d’un montant maximum de 28 millions de dollars, un prêt concessionnel d’un montant maximum de 11,5 millions de dollars du Fonds vert pour le climat (GCF) et un prêt concessionnel d’un montant maximum de 3,1 millions de dollars du Fonds pour les technologies propres (CTF).

Une centrale solaire d’une capacité de 76 MW sera construite dans le centre du Kazakhstan. La station sera équipée de modules à double face capables de produire de l’énergie solaire des deux côtés du panneau. Ce sera l’un des premiers projets d’énergie renouvelable achevés au Kazakhstan à être mis en œuvre par un mécanisme d’enchères.

La nouvelle centrale solaire contribuera à réduire les émissions annuelles de dioxyde de carbone de plus de 80 000 tonnes par an.

Les investissements sont réalisés conformément à l’accord-cadre de la BERD sur le financement des sources d’énergie renouvelables au Kazakhstan pour un montant total de 500 millions d’euros. Le document a été signé en 2016 et élargi en 2019.

La BERD lance un programme de soutien à l’économie verte au Kazakhstan. Dans le cadre de 273 projets, la banque a investi plus de 8,63 milliards d’euros dans l’économie du pays.