14 août 2020

La BERD appelle au dialogue pour faire avancer la restructuration des énergies renouvelables en Ukraine

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a déclaré le 16 juillet que la banque “est sérieusement préoccupée par la situation actuelle dans le secteur des énergies renouvelables en Ukraine”.

La médiation menée par le secrétariat de la Communauté de l’énergie entre les investisseurs dans les énergies renouvelables et les autorités ukrainiennes, visant à trouver une restructuration équilibrée et consensuelle du régime de soutien aux énergies renouvelables, est une évolution positive, a déclaré la BERD, qui avertit toutefois que si le processus a permis d’obtenir un accord dans de nombreux domaines, il continue de susciter des inquiétudes chez de nombreux investisseurs, qui pourraient subir des pertes financières importantes s’il est mis en œuvre sous sa forme actuelle.

La Verkhovna Rada examine actuellement le projet de loi 3658, basé sur ce mémorandum. Bien que la BERD soutienne de nombreux éléments de ce projet, nous invitons l’administration et les législateurs à poursuivre leur dialogue avec les investisseurs afin de parvenir à une solution consensuelle qui soit soutenue par l’ensemble du secteur”, a déclaré la banque dans un communiqué.

Selon la BERD, le secteur des énergies renouvelables de l’Ukraine a jusqu’à présent fourni plus de 5 GW de capacité de production d’électricité propre et locale, créant des emplois et payant des impôts dans tout le pays, tout en attirant des milliards d’euros d’investissements nationaux et étrangers. “La BERD exhorte donc toutes les parties prenantes à préserver ce succès”, peut-on lire dans la déclaration, ajoutant qu’une solution consensuelle permettrait de réduire le coût de l’électricité renouvelable pour les consommateurs tout en démontrant, tant au niveau national qu’international, la résilience, la stabilité et la prévisibilité de l’environnement des investissements ukrainiens.