18 septembre 2020

Exxon augmente ses ressources pétrolières récupérables grâce à la découverte de Redtail au large de la Guyane

Le géant américain de l’énergie ExxonMobil a déclaré le 8 septembre que la société a fait sa 18e découverte au large de la Guyane au puits Redtail-1, qui s’ajoutera à la ressource récupérable précédemment annoncée, estimée à plus de 8 milliards de barils d’équivalent pétrole sur le bloc Stabroek.
“Notre programme d’exploration du bloc Stabroek continue d’identifier des réservoirs de haute qualité à proximité des découvertes précédentes, établissant ainsi des opportunités efficaces pour de nouveaux projets en Guyane”, a déclaré Mike Cousins, vice-président senior de l’exploration et des nouvelles entreprises chez ExxonMobil. “Le développement de ces projets reste une partie intégrante des plans de croissance à long terme d’ExxonMobil et de nos coentrepreneurs et une source de valeur significative pour la Guyane”, a-t-il ajouté.
Redtail-1 a rencontré environ 70 mètres de grès pétrolifère de haute qualité et a été foré dans 1 878 mètres d’eau, a déclaré Exxon, ajoutant que le puits est situé à environ 2,5 kilomètres au nord-ouest de la découverte de Yellowtail.
En plus de la découverte de Redtail-1, le forage de Yellowtail-2 a rencontré 21 mètres de zone productive nette dans des réservoirs de pétrole de haute qualité nouvellement identifiés parmi les intervalles de découverte originaux de Yellowtail-1. Cette ressource est actuellement en cours d’évaluation en vue de son développement en conjonction avec les découvertes voisines.
Environ 80 employés, entrepreneurs et sous-traitants guyanais ont participé aux activités de Redtail à l’étranger, et plus de 2 000 Guyanais et 600 fournisseurs locaux soutiennent les activités d’ExxonMobil dans le pays. Le personnel guyanais a suivi plus de 350 000 heures de formation au Guyana, au Brésil, au Canada, à Singapour et aux États-Unis.
ExxonMobil a fait la première découverte commerciale en Guyane en 2015 et a commencé la production en décembre 2019 à partir du navire de production et de déchargement flottant (FPSO) Liza Destiny, qui peut produire jusqu’à 120 000 barils par jour.
ExxonMobil continue à faire avancer la phase 2 du projet Liza, qui devrait démarrer en 2022 et produire jusqu’à 220 000 barils par jour. Des activités de construction sont en cours à Singapour sur le FPSO Liza Unity. Un troisième navire de production pour le développement de Payara, avec une capacité de production de 220 000 barils par jour, est en attente de l’approbation du gouvernement.
e bloc Stabroek a une superficie de 26 800 kilomètres carrés. Esso Exploration and Production Guyana Limited, filiale d’ExxonMobil, est l’opérateur et détient 45 % des intérêts du bloc Stabroek. Hess Guyana Exploration Ltd. détient 30 % des intérêts et CNOOC Petroleum Guyana Limited, une filiale à part entière de CNOOC Limited, en détient 25 %.