14 août 2020

ENI acquiert dans la région italienne des Pouilles 3 projets éoliens pour un total de 35 MW

Le grand groupe énergétique italien ENI, par le biais de sa filiale ENI New Energy, une société du groupe qui opère en Italie, a acquis auprès d’Asja Ambiente Italia 100% des parts de CDGB Enrico, CDGB Laerte e Wind Park Laterza, a déclaré ENI le 22 juin.

Avec cette nouvelle acquisition, la société progresse dans son processus de décarbonisation qui vise à réduire de 80 % les émissions nettes de gaz à effet de serre d’ici 2050 sur l’ensemble du cycle de ses produits énergétiques, a déclaré le PDG d’ENI. Claudio Descalzi a déclaré. “Notre objectif est de façonner une entreprise qui vendra des produits complètement décarbonisés, afin que les émissions ne soient pas une préoccupation pour notre client final”, a déclaré M. Descalzi, ajoutant : “Nous sommes prêts à relever les défis d’une transition énergétique juste en faisant appel à toutes nos ressources et à notre savoir-faire interne”.

Les trois parcs éoliens, qui seront construits à Comune di Laterza, dans la région des Pouilles, ont une capacité de pointe de 35,2 MW et devraient produire environ 81 GWh par an, évitant ainsi l’émission d’environ 33 400 tonnes de CO2 par an.

Selon l’ENI, les trois centrales seront composées de seize aérogénérateurs produisant 2,2 MW chacun, et seront connectées au réseau national de transport. Les travaux de construction des centrales sont prévus pour le troisième trimestre 2021. Il s’agit du premier projet éolien d’ENI à se dérouler en Italie.