22 octobre 2020

Enel fait équipe avec Helbiz pour des véhicules de micro-mobilité 100% écologiques

L’entreprise italienne Enel et l’entreprise américaine Helbiz ont signé un protocole d’accord pendant la semaine européenne de la mobilité durable afin de fournir aux villes italiennes une flotte de véhicules de micro-mobilité alimentés exclusivement par l’énergie renouvelable fournie par Enel Energia, a déclaré Enel le 12 octobre.

“L’accord avec Enel est la convergence naturelle entre deux entreprises qui se tournent vers l’avenir uniquement en termes de durabilité de nos villes”, a déclaré le fondateur et directeur général de Helbiz Salvatore Palella a déclaré. “Nous pensons qu’offrir aux utilisateurs une flotte de véhicules alimentés par Enel Energia, avec de l’électricité provenant entièrement de sources renouvelables, est en soi la meilleure garantie d’une utilisation efficace et responsable des ressources énergétiques. Pour Helbiz, c’est un engagement qui traduit notre vision en tant qu’entreprise dans laquelle les facteurs ESG jouent un rôle similaire à celui des autres notations de rentabilité des entreprises”.

Enel Italia Directeur Carlo Tamburi a déclaré que l’utilisation croissante des énergies renouvelables et la mobilité sans émissions sont deux éléments essentiels de l’engagement d’Enel en faveur de la transition énergétique vers un modèle plus durable. “L’accord avec Helbiz est un pas de plus pour la micro-mobilité urbaine en termes de durabilité, de promotion de l’environnement, de bien-être des personnes et de qualité de vie dans les villes”, a-t-il déclaré.

L’accord vise à accélérer le taux d’utilisation des scooters et des vélos électriques en partage grâce à l’utilisation exclusive de sources renouvelables. À compter d’aujourd’hui, tous les véhicules électriques Helbiz seront alimentés par une énergie renouvelable certifiée fournie par Enel Energia à tous les entrepôts de stockage et de recharge italiens des 14 villes italiennes actuellement couvertes par le service, parmi lesquelles Milan, Rome, Bari, Naples et Turin, a déclaré Enel dans un communiqué de presse, ajoutant que le partenariat d’un an permettra également aux employés du groupe Enel d’utiliser les services de mobilité Helbiz à des conditions et des tarifs favorables.

Helbiz a calculé que la réduction de l’impact environnemental de l’utilisation des e-scooters est de l’ordre de plus de 1,7 kg de CO2 par kilomètre parcouru par rapport à l’utilisation de véhicules à carburant fossile. Rien qu’au cours des deux premières semaines de fonctionnement du service en septembre, comme le souligne la société américaine fondée par Salvatore Palella, pas moins de 400 tonnes de CO2 ont été économisées dans les villes italiennes.