Sebastiani (CNR), Les cas de Covid sont en augmentation dans deux tiers des pays européens – Agenzia ANSA

Les cas positifs du virus SarsCoV2 sont en augmentation dans deux tiers des pays européens. C’est une tendance qui est déjà apparue il y a dix jours et qui voit maintenant la France en tête par rapport à l’Italie et à la Slovénie, qui ont des valeurs proches les unes des autres et supérieures à la valeur moyenne européenne. C’est ce qu’indique l’analyse des courbes de l’incidence des positifs pour les États européens au cours des dernières semaines, réalisée par le mathématicien Giovanni Sebastiani, de l’Institut pour les applications du calcul “Mauro Picone” du Conseil national de la recherche (CNR-Iac).

“Les courbes de l’incidence moyenne des positifs au cours des dernières semaines augmentent dans deux tiers des États de l’Union européenne et les valeurs d’incidence les plus élevées – précise le mathématicien – sont observées dans les mêmes États qu’il y a dix jours, mais avec des positions différentes” : l’Estonie (avec 112 cas par jour pour 100 000 habitants) a remplacé la République tchèque (98), qui occupe désormais la deuxième place, suivie de la Hongrie (86), du Monténégro (81) et de la Suède (73).

La valeur moyenne de l’incidence européenne a également augmenté au cours des dix derniers jours, passant de 33 à environ 36 cas par jour pour 100 000 habitants.

Au-dessus de cette valeur se trouve l’Italie, “qui vient de passer le pic et qui, en dix jours, est passée de 38 à 37 cas par jour pour 100 000 habitants : une valeur proche de celle de la Slovénie (39 contre 37 il y a dix jours)”, note Sebastiani. Outre l’Italie, la Norvège (16) semble également avoir atteint le sommet.

Augmentation de l’incidence en France, qui en dix jours a enregistré une hausse de 20 %, s’établissant à 45 cas par jour pour 100 000 habitants. “Étant donné que la vaccination en France est lente, il faudrait peut-être – selon l’expert – reconsidérer la possibilité d’introduire la formation à distance. La situation est différente en Allemagne, qui connaît également une croissance mais où il n’y a pas d’enseignement en face à face, où le niveau est d’environ 15 cas par jour pour 100 000 habitants.

La courbe d’incidence est plate en Slovénie (39), en Lettonie (28), en Lituanie (19), en Irlande (11) et en Islande (1). A la baisse avec une première tendance à l’aplatissement en Russie (6), plus ancienne en Espagne (15) et au Portugal (5) et encore plus au Royaume-Uni (8). Enfin, la République tchèque (98), la Slovaquie (31) et l’Albanie (20) sont en recul.