Réunion à Paris : la France et les États-Unis comptent sur l’énergie nucléaire pour protéger le climat – t-online.de

Juste après les États-Unis, le voisin de l’Allemagne est le pays qui produit le plus d’énergie nucléaire. Paris ne veut pas dire adieu à cela, même dans la lutte contre la crise climatique.

Dans la lutte contre le changement climatique, la France et les États-Unis s’appuient également sur l’énergie nucléaire, selon Paris. C’est un atout pour les deux pays, a déclaré le ministre français de l’économie et des finances, Bruno Le Maire, après une réunion avec l’envoyé américain pour le climat, John Kerry, mercredi à Paris.

M. Le Maire a déclaré que la France faisait également avancer l’expansion des énergies renouvelables et investissait des milliards dans la technologie de l’hydrogène – avec l’Allemagne. Kerry n’a pas fait de commentaire explicite sur l’énergie nucléaire.

Kerry : “Nous allons devoir trouver des billions de dollars”.

La France est toujours considérée comme le “pays nucléaire” de l’Europe. Elle est le deuxième producteur mondial d’énergie nucléaire, derrière les États-Unis, selon des chiffres antérieurs. L’Allemagne, en revanche, avait décidé en 2011 d’abandonner progressivement l’énergie nucléaire au plus tard en 2022. Vous pouvez voir ici quelles sont les centrales nucléaires encore en activité en Allemagne.

Le Maire et Kerry ont clairement indiqué que l’industrie financière doit être impliquée dans la lutte contre le changement climatique. “Nous devrons trouver des billions de dollars (américains)”, a déclaré Kerry. Il s’était déjà rendu à Bruxelles lors de son voyage européen. Dans la soirée, une rencontre avec le chef de l’Etat Emmanuel Macron était toujours à l’ordre du jour dans la capitale française.