Red Bulls Round-Up : 16 janvier 2021

Bienvenue au Red Bulls Round-Up présenté par Une fois un métro.

Nous sommes à la mi-janvier, ce qui signifie que nous sommes également au 1/24e rang de l’année. Qu’avez-vous accompli avec votre temps ? Peut-être avez-vous pris une ou deux résolutions ? Avez-vous pris ce livre que vous avez toujours voulu lire ? Ne laissez pas le temps vous échapper, pas comme moi, enchaîné à ce billet de blog hebdomadaire qui me prend trop de temps et d’énergie.

Voici l’actualité de cette semaine.

***

Les Red Bulls encerclent-ils un nouveau défenseur ?

Internationale de la jeunesse colombienne Andrés Reyes a publié un article sur son compte personnel Instagram indiquant qu’il se trouve à Hanovre, dans le New Jersey. La photo – prise à l’extérieur d’un article de sport de DICK – peut indiquer quelque chose, mais je vous laisse tirer vos propres conclusions. La spéculation sur les médias sociaux peut être si gauche, même si celle-ci peut avoir un sens.

Reyes a passé la saison dernière avec l’Inter Miami, grâce à un prêt du super club colombien Atlético Nacional. Il a débuté 13 matches, mais son option d’achat n’a pas été retenue par l’équipe d’expansion. Le jeune homme de 21 ans a subi une “blessure effrayante” lors du MLS is Back Tournament suite à une collision avec Dom Dwyer, mais il s’est complètement et immédiatement remis.

Selon un rapport de ESPNIl s’entraînait en dehors de l’équipe principale tandis que le secrétaire technique de l’Atlético Nacional “cherchait une équipe”. Bien que voulant une opportunité, le natif de Puerto Tejada a été jugé excédentaire par rapport aux besoins du manager Alexandre Guimarares. Gente, Pasión y Fútbol a écrit qu’une “décision MLS est toujours en suspens” concernant Reyes, “dont le dossier pourrait se poursuivre dans ce pays sous forme de prêt”.

Gerhard Struber a récemment mentionné “la forte influence sud-américaine dans la Major League Soccer”, mais peut-être que Reyes voulait juste traîner à Hanovre, New Jersey, pour la seule raison que c’est un endroit où il se passe quelque chose.

***

À la surprise de personne, Kurier écrit qu'”au moins un joueur devrait venir de Salzbourg en MLS”. Selon les écrivains Alexander Huber et Stephan Blumenschein, manager Gerhard Struber en a déjà réservé quelques-uns. “Il y a des joueurs intéressants à Salzbourg, la qualité est écrasante”, a-t-il déclaré au journal autrichien. “La question est de savoir comment nous pouvons réellement utiliser les synergies”.

Ne vous attendez pas à ce qu’un de ces acteurs soit Samuel Tetteh dont l’accord de prêt n’a été ni prolongé ni rendu permanent après 10 comparutions. L’agresseur ghanéen “ne se sentait pas à l’aise aux États-Unis”. Avec un contrat qui dure jusqu’à l’été 2022, Salzbourg va probablement évaluer ses options avec le joueur qui n’a pas encore reproduit sa forme d’avant blessure.

Kurier a également publié une version étendue de l’interview de la semaine dernière avec le manager autrichien dans Kleine Zeitung. La date de début de la saison 2021 n’a pas encore été fixée, et “l’entraînement ne peut commencer que six semaines exactement avant le début de la saison”. Il rentrera aux États-Unis avant la fin du mois.

Struber prétend avoir “des objectifs très élevés autour [him] à New York” mais “connaît tout le monde à Red Bull et ce qui est attendu”. Le club “ne veut pas dépenser d’énormes sommes d’argent, mais plutôt rassembler de jeunes joueurs très talentueux d’Europe et des États-Unis pour développer quelque chose ensemble”. Les rumeurs actuelles sur les transferts semblent aller dans le sens de cette philosophie.

La grande question est de savoir s’il va rester après avoir quitté ses deux derniers emplois aussi rapidement. “La [American] La culture me permet de développer davantage mes compétences de formateur”, a déclaré le jeune homme de 43 ans. “Si je laisse encore mon empreinte ici, alors de nombreuses portes s’ouvriront sur le monde du football”.

***

Parfois, la meilleure façon d’être vraiment apprécié est de partir.

Le point de vue de Molineux Un podcast s’interroge sur la situation de Wolverhampton Wanderers sans l’influence de l’ancien directeur sportif Kevin Thelwell. Les récents transferts du club ont suscité des réflexions, remettant en cause le processus de réflexion qui sous-tend certains de ces mouvements. Il se peut que l’influence de l’actuel directeur sportif des Red Bulls soit absente du front office.

“Je pense que Kevin Thelwell leur manque”, a déclaré l’animateur Tim Spiers. “Je pense qu’il leur manque sa vision globale, son regard d’ensemble. C’était l’un de ses principaux atouts pour voir le genre de joueurs qui allaient s’imposer, pour voir où il y avait des lacunes dans l’équipe”.

Les Red Bulls semblent bénéficier de l’expérience et de la perspicacité de Thelwell. Après quelques arrêts et démarrages, les rumeurs concernant les nouveaux joueurs vont dans le bon sens. Bien qu’il soit encore tôt et que les matches ne soient pas gagnés sur le marché des transferts.

***

La Fédération internationale de l’histoire du football &amp ; Statistiques a nommé le “meilleur entraîneur de club de la décennie” pour 2011 à 2020. L’organisation a utilisé “une méthode équitable” pour déterminer les 20 meilleurs, en classant plusieurs catégories pour trouver un gagnant. Diego Simeone a été élu meilleur joueur, mais en 19e position, avec 22 points, se trouve un Américain nommé Jesse Marsh. Je me demande s’il a un lien de parenté avec l’ancien directeur de New York et l’actuel directeur de Salzbourg Jesse Marsch.

En parlant du vieux gaffer, il est apparu sur TSN pour parler de son ancien entraîneur assistant et de son “bras droit” Chris Armasqui a été récemment embauché par le Toronto FC. Déclarant que cette décision était “très intelligente”, M. Marsch a partagé sa conviction que le club canadien avait plus à offrir que les Red Bulls. “Les ressources, les outils, l’engagement de l’organisation [are] à un niveau différent de celui que j’ai connu ailleurs qu’ici en Autriche et à Leipzig”, a déclaré le jeune homme de 47 ans à Kristian Jack. “A New York, nous avons eu beaucoup de succès, mais nous n’avions pas toutes les ressources et l’engagement de Toronto”.

Ignorant un débat sur la validité, ce sont là quelques commentaires curieusement ouverts de Marsch, normalement étriqués et pleins d’éloges sur la propriété de Red Bull.

***

Son retour au pays a été perturbé par un test COVID positif, mais Mathias Jørgensen a pu en tirer le meilleur parti avec sa famille. L’attaquant prêté a reçu un test positif la veille de Noël, informant les testeurs que c’était “un cadeau ennuyeux”. Cependant, il a pu profiter du dîner de Noël à une table “dispersée, éloignée” avec des gants en caoutchouc et un masque. Le jeune homme de 20 ans a apprécié de s’asseoir avec ses parents et de se détendre, ce qui n’avait pas été possible l’année précédente.

Après la quarantaine, Jørgensen a eu sa première séance d’entraînement avec le nouveau club AGF. Son contrat reste temporaire, avec un avenir incertain. “Si rien d’autre n’arrive, je serai de retour dans six mois”, a-t-il déclaré à l’hebdomadaire danois Tipsbladet. “Je ne dédaigne donc rien. Je ne suis pas non plus réticent à revenir. Maintenant, je me concentre sur le fait que demain, nous avons à nouveau un entraînement intensif, et il est important pour moi de montrer que je veux ce projet pour les six prochains mois. Ensuite, je ne doute pas que dans six mois, il y aura probablement une clarification”.

Pour inaugurer son nouveau mandat, Jørgensen a participé au match amical de l’AGF contre Viborg FF (2-2). L’avenir est à venir, que nous le voulions ou non. Chacun doit choisir d’être une sauterelle ou une fourmi. Certains peuvent même être les deux avec l’aide du docteur Moreau.

***

Il ne s’agit pas seulement des acteurs actuels qui sont reconnus par leurs anciens collèges et universités.

Les New York Red Bulls à la caméra et dans l’arène Melissa Ortiz a été nommé dans l’équipe de la Sunshine State Conference Women’s Soccer All-Decade. Elle a joué pour la NCAA Division II Lynn University – située sous le soleil de Boca Raton, en Floride – de 2008 à 2011, remportant les honneurs de la conférence chaque saison. La jeune femme de 30 ans a été membre de l’équipe nationale colombienne, marquant trois buts en 28 matches et participant aux Jeux olympiques de Londres 2012 et à la Copa América 2014, cette dernière à laquelle Las Cafeteras a remporté la médaille d’argent.

En plus de ses fonctions au sein des Red Bulls, Ortiz est une hôtesse numérique pour La Liga, beIN SPORTSet d’autres organisations. Elle a récemment co-fondé la société Kickoff Coffee Co. qui s’efforce de “montrer les belles cultures entre le football et le café”. La société récemment créée propose un mélange de grains colombiens, kenyans et costaricains et “reversera 10 % des bénéfices à des associations de football dans le monde entier”.

***

Non contents des 38 émissions locales consacrées au club, les Red Bulls ont fait parler d’eux sur la scène française du podcast la semaine dernière.

Pendentif Jason est apparue sur la MoneyTime podcastune émission comique qui promet d’emmener les auditeurs “faire le tour de l’actualité sportive”. Dans le dernier épisode, les animateurs et les invités ont parlé de Lyon, du PSG et de Dimitri Payet. Qu’a dit le défenseur des Red Bulls sur ces sujets ? Je n’en ai aucune idée car l’émission est en français.

Florian Valot est apparue sur le site Athletico Ventures podcast pour discuter de son investissement dans Sports Dynamics. Dans le dernier épisode, l’animateur et l’invité ont discuté des motivations des entreprises, des start-ups et du développement personnel. Qu’est-ce que le milieu de terrain des Red Bulls a dit sur ces sujets ? Je n’en ai aucune idée car l’émission est en français.

***

D’autres Red Bulls d’autrefois ont trouvé de nouveaux clubs ou se sont réengagés avec les mêmes.

Le rapport récemment publié Chris Lema lié au club de championnat USL San Antonio FC. Le milieu de terrain de 24 ans est membre de l’organisation Red Bull depuis 2010 et a fait partie de l’équipe MLS en 2020. Il n’a fait aucune apparition la saison dernière et est “extrêmement reconnaissant de cette opportunité” dans son nouveau club.

Ancien joueur de l’équipe U-23 et II José Aguinaga a sauté à bord de la locomotive FC d’El Paso. L’Espagnol de 25 ans a passé les deux dernières saisons avec le Phoenix Rising de l’USL, remportant l’année dernière le championnat de la Conférence de l’Ouest. L’ancien élève de l’académie du Real Madrid est “très enthousiaste à l’idée de rejoindre l’équipe” et estime que “le style de jeu correspond [him] vraiment bien”.

Karl Ouimette entame sa quatrième saison avec Indy Eleven. Décrit comme un “contributeur essentiel”, le défenseur central canadien est le leader du club dans le championnat USL avec 77 apparitions. À 28 ans, il a joué avec les Red Bulls en 2015 et 2016, après quoi il a passé une saison de championnat de la NASL avec les San Francisco Deltas (désolé, “Saison de victoire du Soccer Bowl“) avant d’atterrir comme son domicile actuel dans l’État de Hoosier.

En dehors de l’USL, ancien défenseur de l’équipe de réserve Edgardo Rito signé avec Patriotas de Boyacá de la Categoría Primera A colombienne. A 24 ans, elle a été prêtée en 2017 au club situé dans la ville de Tunja. Il a joué avec les Red Bulls II en 2019 et 2020, faisant 34 apparitions en saison régulière.

***

Anciennement Homegrown Ben Mines a atterri en toute sécurité au FC Cincinnati. L’agresseur, âgé de 20 ans, a parlé avec le Enquêteur de CincinnatiIl nous fait part de son enthousiasme pour le déménagement. “C’est bien d’être dans un environnement où les jeunes joueurs peuvent faire des erreurs et grandir, et c’est le genre de sentiment que je ressens”, a-t-il déclaré à l’écrivain Pat Brennan. “Il est évident qu’il y a une pression pour gagner, mais vous voulez presque avoir ce filet sous vous qui vous permet de faire des erreurs… C’est bon d’être dans ce genre d’environnement.

Quel meilleur endroit pour faire des erreurs et recevoir le pardon que Cin Sity ?

***

Si les Red Bulls sont toujours à la recherche d’un attaquant, ils devraient peut-être utiliser les dossiers de recherche de l’année dernière.

Cible unique de transfert, selon la rumeur Lawrence Shankland J’ai frappé un fou absolu, mon pote. Selon BBC Sport ScotlandL’attaquant de Dundee United a effectué un tir à 52,98 mètres, un ballon d’un coup au-dessus de la tête du malheureux gardien de St. Johnstone pour niveler la correspondance. Le match s’est terminé sur un score de 2-2.

Le Shankland aurait été considéré comme une option secondaire pour les Red Bulls en janvier de la saison dernière. Selon le Enregistrement quotidien, attaquant d’Aberdeen Sam Cosgrove était le premier choix, mais aucun des deux joueurs n’a fini par signer. Le premier est resté avec Les Terrors dans leur retour à la Premier League écossaise. Ce dernier a rejeté un transfert convenu vers le club de Ligue 1 de Guingamp, a subi une grave blessure et attend toujours son prochain mouvement.

La chasse aux Red Bulls pour trouver un attaquant prolifique se poursuit… jusqu’à maintenant. Non, je plaisante. C’est toujours en cours.

***

Ancien joueur de l’académie Matt Olosunde a gravé son nom dans les livres d’histoire, marquer un but lors du troisième tour de la 140e édition de la Football Association Challenge Cup. L’arrière droit de 22 ans s’est jeté sur le ballon dans la boîte, envoyant sa frappe dans le coin tout en tombant pour égaliser. Malheureusement, Rotherham sera écarté de la compétition, s’inclinant 2-1 face à Everton.

Malgré la défaite, les louanges pleuvent sur Olosunde. “Je pensais qu’il était une épine dans leur pied du début à la fin”, a déclaré le manager Paul Warne. “Il était bon et je ne sais pas si c’était la fin de la deuxième mi-temps ou la prolongation, mais [Everton manager] Carlo [Ancelotti] a changé de forme pour nous mettre au milieu parce que nous les dépassions, ce qui est un bon compliment”.

La représentation a eu lieu à un moment très opportun pour le natif de Trenton, dans le New Jersey. Récemment, Larry Henry de Le football par Ives a indiqué que M. Olosunde reçoit des intérêts de transfert de Sheffield Wednesday et Norwich. Après sa performance en Coupe de la FA, la liste des prétendants pourrait s’allonger un peu.

***

Voici le hotstepper… O-be-kop.

Bébé, tu dois me croire. Je plaisantais à propos de cette histoire Marius Obekop à la chose CS Sfaxien. L’agresseur camerounais ne se dirige apparemment pas vers la Tunisie. Selon Lion IndomptableIl signera pour le club sportif Masafi de la deuxième division de la Ligue de première division des Émirats arabes unis.

Le club occupe actuellement la quatrième place avec 12 points en sept matches. Les deux meilleures équipes sont promues dans la UAE Pro League. Pendant ses jours de congé, Obekop peut profiter du marché Masafi Friday Market, qui Wikipedia me dit qu’il est en fait ouvert tous les jours de la semaine et propose toutes sortes de légumes et de souvenirs.

***

Voici une histoire qui a été soumise au Round-Up par Juan de la OaM à Oakland.

Ancien gardien de but des Red Bulls II Miguel Silva semble avoir un nouveau club. Le jeune homme de 20 ans s’entraîne avec Deportes La Serena de la Primera División chilienne et peut être inscrit pour la prochaine saison. Le jeune international vénézuélien a fait partie de la réserve de l’USL en 2019 et n’a fait aucune apparition.

***

C’est un éloge en plus de l’éloge en plus de l’éloge de l’ancien entraîneur des Red Bulls Andrew Sparkes. Ralph Hasenhüttl, directeur de Southampton, ne peut s’empêcher de parler de son assistant dans les médias. Tout d’abord, pour avoir développé les capacités du starter Alex McCarthy et augmenté sa confiance. Ensuite, le soutien à la croissance de Fraser Forster a été mentionné dans une autre interview. Le point d’orgue de cette rencontre a été une conférence de presse gratuite suite à la victoire 1-0 contre Liverpool.

Félicitations à M. Sparkes pour avoir réussi à intégrer la Premier League et avoir trouvé un patron qui n’a pas peur de partager les projecteurs. C’est vraiment une merveilleuse relation de travail que j’espère vivre à l’avenir. Je doute que cela se produise un jour à Une fois par moi

***

Le mois dernier, le responsable de MetroStars Carlos Queiroz a quitté son poste de responsable de l’équipe nationale de Colombie. La décision a été prise après que Los Cafeteros (Les producteurs de café) ont perdu deux matches lors des qualifications pour la Coupe du monde de la CONMEBOL. Les défaites désastreuses – 3-0 contre l’Uruguay et 6-1 contre l’Équateur – ont fait chuter le pays à la septième place du classement des 10 équipes.

Queiroz était en charge des MetroStars pendant la saison inaugurale du club, du 30 mai 1996 au 2 octobre 1996, et a pris la relève pour Eddie Firmani. L’équipe a terminé à la 3e place de la Conférence de l’Est et a atteint les quarts de finale de la MLS Cup. Il démissionne pour prendre la tête du Nagoya Grampus Eight dans le championnat japonais, acceptant ce qui a été décrit comme une offre “extrêmement lucrative”.

Une fois de plus un agent libre, espérons qu’une autre aubaine se présente à lui.

***

Anciennement Homegrown Mael Corboz a également un nouveau domicile. Le milieu de terrain de 26 ans a rejoint le SC Verl du club allemand 3. Liga allemande. La saison dernière, le club a obtenu une promotion de la Regionalliga West et se trouve actuellement à la septième place, à une distance confortable de la relégation.

Ancien joueur d’académie, Corboz a signé avec les Red Bulls en décembre 2015 dans la classe de sept joueurs d’Ali Curtis, Homegrown. Il a été dispensé avant le début de la saison et a signé avec les Wilmington Hammerheads. En août de la même année, le natif de l’Alabama a rejoint le club allemand MSV Duisburg, qui a été suivi par des passages à Wattenscheid 09 et en deuxième division néerlandaise avec les Go Ahead Eagles.

Aujourd’hui, il est de retour en Allemagne, où il profite de la vie nomade européenne que nous rêvons tous de mener, mais sans avoir le courage, la sécurité financière ou les papiers d’immigration nécessaires pour en faire l’expérience.

***

L’ancien président du FC Barcelone Joan Laporta a partagé l'”anecdote amusante” de la signature du club Rafa Márquez. Apparemment, il a eu la chance d’acquérir le milieu de terrain-défenseur mexicain, en acceptant allègrement un accord de poignée de main avec l’agent Jorge Mendes pour une somme considérée comme incroyablement faible. Lorsque le joueur s’est présenté sans prévenir en Espagne avec une acceptation de Monaco, les Catalans ont poursuivi l’accord.

Quelle histoire hilarante.

Voici une blague qui a été soumise par Winifred de Woodbridge.

Ce n’est pas aussi drôle que les Red Bulls qui paient 4,6 millions de dollars par an à Marquez.

Merci, Winifred. Cet argent aurait probablement pu être mieux dépensé pour… enfin… beaucoup de choses.

***

Vous avez une histoire que vous souhaitez soumettre au Bulletin d’information hebdomadaire ? Envoyez-nous un courriel à bencorkOAM@gmail.com ou envoyez un DM à @Once_A_Metro sur Twitter.