Réalité des “ visites virtuelles ” lors de l’achat immobilier en France – The Connexion

Question du lecteur: je cherche à acheter une maison de vacances. Covid m’a empêché de voyager pour voir des propriétés, mais j’en ai identifié quelques-unes en ligne qui présentent un intérêt. Une agence immobilière propose des visites virtuelles et m’a dit que les gens achètent après une simple visite virtuelle. Je suis nerveux à l’idée de faire ça. Avez-vous des conseils?

La pandémie a contrecarré les projets de nombreux acheteurs en 2020, en particulier les acheteurs non résidents incapables de se rendre facilement en France.

L’achat d’une propriété n’est pas quelque chose qui doit être fait uniquement sur la base d’une visualisation virtuelle. Vous devez explorer l’emplacement précis, voir quels terrains ou bâtiments se trouvent à proximité et vérifier la zone plus large pour vous assurer qu’il répondra à vos besoins.

Il est facile de craquer pour une propriété qui peut sembler parfaite sur papier. Même une visite virtuelle complète peut omettre des aspects importants.

La proximité d’une église ou d’un monument historique n’est peut-être pas évidente, mais cela peut signifier que des règles de planification plus strictes pourraient contrecarrer les projets futurs de modification ou d’extension. De même, une visite virtuelle ne révélera pas le bruit ou les odeurs désagréables des activités agricoles ou industrielles à proximité.

Étant donné que de nombreuses agences immobilières et notaires sont désormais prêts à accepter la signature électronique d’un contrat d’achat (compromis de vente) vous pourriez vous engager dans l’achat sans avoir mis les pieds à l’intérieur de la propriété. Les circonstances dans lesquelles vous pourriez vous retirer de l’achat une fois la période de réflexion de 10 jours expirée sont limitées.

Une décision ultérieure de ne pas procéder à l’achat vous fera probablement perdre votre acompte et, dans de nombreux cas, vous devrez également indemniser l’agence immobilière. Un vendeur pourrait même s’adresser au tribunal français local pour vous forcer à finaliser l’achat.

En conclusion, ne soyez pas tenté de faire une offre sur un bien à moins d’être en mesure de le consulter en personne avant de signer le contrat. Les risques de faire autrement sont tout simplement trop grands.

Histoires liées

Les acheteurs de notre maison peuvent-ils commencer à y travailler avant l’achèvement?

Assurer la sécurité des résidences secondaires en France après le Brexit