Premier ministre Janez Janša: La Slovénie et la France ont une position commune sur de nombreuses questions liées à l’Union européenne | GOV.SI – Gov.si

La conférence d’aujourd’hui abordera les présidences successives slovène et française du Conseil de l’UE, traitant l’épidémie de COVID-19, renforçant la coopération politique et économique entre les pays, la situation dans les Balkans occidentaux et d’autres problèmes actuels de politique étrangère.

La conférence d’aujourd’hui abordera les présidences successives slovène et française du Conseil de l’UE, traitant l’épidémie de COVID-19, renforçant la coopération politique et économique entre les pays, la situation dans les Balkans occidentaux et d’autres problèmes actuels de politique étrangère.

À leur arrivée, le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre Janez Janša ont fait une déclaration à la presse. Le Premier ministre slovène a exprimé sa satisfaction que les discussions d’aujourd’hui se concentrent sur des sujets bilatéraux et sur des sujets importants pour l’Europe, en particulier dans l’année à venir, lorsque la Slovénie et la France assumeront toutes deux la présidence du Conseil de l’UE. “La visite d’aujourd’hui est une confirmation des bonnes relations entre la Slovénie et la France. Nous coopérons dans de nombreux domaines, des affaires et du sport à la culture, et nous partageons les mêmes positions sur une grande majorité de questions liées à l’Union européenne”, a déclaré le Premier ministre Janša . Il a poursuivi en disant que la France est le partenaire stratégique de la Slovénie, les deux pays ayant signé un accord de coopération stratégique il y a exactement 10 ans. “A l’heure où l’Europe fait face à de grands défis ensemble, cette coopération est particulièrement importante”, a déclaré le Premier ministre. Selon lui, la France est l’un des partenaires économiques les plus importants de la Slovénie en termes d’échanges de biens, qui s’élevaient à 3 milliards d’euros avant la période COVID-19, et de commerce de services, qui s’élevaient à plus d’un demi-milliard d’euros. “Nous voulons plus d’investissements directs de la France dans l’économie slovène, c’est pourquoi la Slovénie s’efforce de mettre en place une législation économique plus flexible et d’éliminer les obstacles bureaucratiques”, a déclaré le Premier ministre Janša.

“Notre principale priorité en tant que président du Conseil de l’UE tournera autour du mot résilience. Nous voulons nous concentrer sur le renforcement de la résilience de l’Europe lorsqu’il s’agit de lutter contre des épidémies telles que l’épidémie de COVID-19 ou de faire face à des menaces de cyberattaques, ou à toute autre menace stratégique d’ailleurs », a déclaré le Premier ministre et a poursuivi en disant que nous partageons un engagement fort pour assurer l’autonomie stratégique de l’Europe, «car sans autonomie stratégique, nous n’avons aucune chance de gagner face à ces menaces».

Outre les défis auxquels nous sommes déjà confrontés, la présidence slovène sera confrontée à des défis de politique étrangère, y compris les efforts de la Slovénie pour accélérer la perspective européenne des Balkans occidentaux. Selon le Premier ministre, il y a de nombreux obstacles à surmonter dans ce domaine. Il a rappelé l’engagement pris par l’UE lors du sommet de Thessalonique en 2003, qui garantissait la perspective européenne aux pays des Balkans occidentaux lorsqu’ils remplissent les conditions. “C’est la seule solution positive prometteuse que nous voyons pour cette région”, a déclaré le Premier ministre.

Il a également évoqué la prochaine conférence sur l’avenir de l’Europe, qui a été lancée sous la présidence portugaise. “La majorité de cette discussion coïncide avec la présidence slovène du Conseil de l’UE, tandis que la France conclura avec succès la discussion l’année prochaine. Notre objectif est d’ouvrir la discussion pour toutes les parties prenantes et de faire le plus de travail possible, afin que la France être en mesure de conclure avec succès la discussion au début de l’année prochaine, et nous trouverons des réponses aux défis auxquels l’Union européenne est actuellement confrontée », a déclaré le Premier ministre Janez Janša.

Enfin, le premier ministre a présenté ses condoléances à la famille de Stéphanie, la policière qui a été tuée la semaine dernière, et a déclaré qu’ensemble, nous lutterons pour parvenir à une tolérance zéro à l’égard du terrorisme.

En outre, il a invité le président français à se rendre en Slovénie à l’occasion du 30e anniversaire de son indépendance.