Post-pandémie, les perspectives de développement de la Metrocity aujourd’hui au Palazzo Alvaro – Il Reggino

L’organisation stratégique de l’Entité, la gouvernance des secteurs d’intérêt principal, la relation synergique entre le sommet politique et administratif, les activités nécessaires à démarrer ou à mettre en œuvre pour saisir avec profit les opportunités offertes par les outils de développement tels que Plan de relance, le Plan pour le Sud, la Next Generation Eu, et les différents plans d’investissements communautaires, dans le but de créer des infrastructures, d’organiser au mieux les services et de soutenir concrètement le tissu socio-économique territorial.

Tels sont les objectifs stratégiques au centre de la longue réunion qui s’est tenue aujourd’hui au Palazzo Corrado Alvaro en présence du maire métropolitain Giuseppe Falcomatà, du maire adjoint avec délégation au personnel Armando Neri, du directeur général Umberto Nucara, des directeurs généraux et des directeurs de tous les secteurs du corps.

Une réunion de politique qui a permis de faire le point sur les objectifs stratégiques poursuivis par la Métropole, «un organisme jeune, le dernier en ordre chronologique sur le territoire national», mais «à fort potentiel de croissance», notamment en termes de programmation, dans le relation avec le territoire, avec les communes et avec les instances supérieures, dans la planification des différentes lignes d’intervention qui feront usage, à partir des prochains mois, d’instruments financiers colossaux et inédits, capables de constituer une valeur ajoutée décisive, fondamentale pour la relance du développement socio-économique dans l’ensemble de la métropole.

«Nous vivons une phase vraiment importante, non seulement pour la vie de l’organisation mais surtout pour la santé socio-économique de notre communauté. La sortie de la phase pandémique sera fondamentale et constituera le paramètre de croissance sur lequel se mesurera le développement de notre territoire dans les années à venir – a expliqué le maire de la métropole Giuseppe Falcomatà – pour cette raison il est essentiel que la Cité métropolitaine soit prête à relevez les défis qui nous attendent. A commencer par l’organisation des Secteurs et la relation entre la direction politique et l’appareil administratif, qui a pour tâche fondamentale de traduire en actes la vision du développement que les citoyens attendent. Pour cette raison – a ajouté le premier Citoyen – j’ai voulu organiser la réunion d’aujourd’hui, en donnant une allocution chorale aux différentes composantes de la machine administrative, toutes également importantes pour le résultat global, dans le but de démarrer rapidement et de rendre toujours plus fructueuse la comparaison. avec les responsables politiques, les directeurs généraux, qui travailleront vers les objectifs communs. Notre ville a récemment fait partie de l’élite des capitales européennes avec l’entrée dans Eurocities, l’organisation européenne la plus grande et la plus autoritaire qui rassemble les municipalités historiques et les plus vertueuses de notre continent. Un excellent présage – a conclu le maire – qui nous offre la dimension de l’énorme potentiel et des perspectives de développement sur lesquels nous travaillons. Cependant, ces objectifs ne sont atteints que si la vision d’ensemble est claire et si le travail d’équipe prévaut dans la relation entre les acteurs politiques et les responsables administratifs “.

Dans le même ordre d’idées, les réflexions exprimées en marge de la réunion par le maire adjoint métropolitain Armando Neri, qui en s’adressant à ses collègues directeurs et exécutifs de l’Entité ont souligné «l’approche la plus correcte pour une méthode de travail s’inscrivant dans le sillage de la collaboration et de la confrontation fructueuse, même entre des points de vue différents mais complémentaires, entre le sommet politique et administratif “.

«C’est à nous – a expliqué Neri – de décider des modalités et des délais de notre engagement. Chacun peut faire une pause dans la réalisation de ses devoirs ou décider d’aller plus loin, dans le but de laisser sa marque sur les processus de développement, d’avoir un impact profond et définitif sur l’avenir de notre territoire, en construisant aujourd’hui, à travers un travail choral fatigant et minutieux. , quel sera le développement de ce terrain pour les prochaines années. Nous avons à notre disposition une série d’instruments financiers que nous devons savoir utiliser au mieux. L’entrée de notre métropole dans Eurocities nous donne la dimension de ces défis. La phase post-pandémique de ce point de vue peut être considérée comme une opportunité. Mais il n’en sera ainsi que si chacun, conscient de son rôle, pourra suivre les objectifs généraux et l’activité de service envers notre communauté ».