Pakistan: un musulman se fait passer pour un sikh pour faire des déclarations haineuses contre la France, des dirigeants sikhs européens en colère

La propagande anti-française du Pakistan a atteint un nouveau creux. Récemment, sur les réseaux sociaux, un musulman déguisé en sikh a appelé la communauté sikh à se joindre aux islamistes et à décapiter les Français qui ont osé publier la caricature «blasphématoire» contre le prophète Mahomet.

Selon un rapport du Times of India, dans un message vidéo récemment mis en ligne sur les médias sociaux, une personne vêtue d’un turban bleu arborant une barbe s’est présentée comme “ sardar ji ” tout en saluant le public avec Asalamu Alaykum et Sat Sri Akaal.

Le faux «Sardar ji» a même incité les sikhs à se comporter comme «Hitler» contre le peuple français et à soutenir les djihadistes islamistes dans leur position contre la France.

Dans cette vidéo, l’homme a invité le sikh à se joindre aux djihadistes islamistes pour donner une leçon de français. Racontant un incident bizarre de sa visite dans des centres commerciaux où il a vu des étiquettes de «boycott» attachées aux produits français, il a incité les téléspectateurs en disant: «Ce n’est pas la façon de boycotter, nous devrions jeter leurs produits dans les rues.»

Il a ensuite exhorté les communautés à adopter le modus operandi d’Hitler contre le peuple français pour blasphème. Pour provoquer davantage, il a donné le slogan «Gustakh e rasool ki eik hi saza, sar tan say juda» qui se traduit vaguement par «la seule punition pour le blasphème du prophète est la décapitation».

Des sources de renseignement ont révélé que l’homme qui porte le nom de Qasam Dogar est sur la liste de paie du leader pakistanais pro-Khalistani Gopal Singh Chawla.

Poursuivant l’appel de Qasam Dogar, Satwant Singh, le président du PSGPC, a déclaré au Times Of India lors d’un appel téléphonique de Lahore qu’il condamnait quiconque essayait d’insulter le prophète et avait également révélé que Qasam n’était pas un sikh.

Selon le rapport de TOI, une source a informé: «Il est possible que l’ISI crée des semblables à Chawla pour promouvoir sa propagande anti-indienne, il a même été dit que le défunt président du Comité pakistanais Sikh Gurudwara Parbandhak Sham Singh était un musulman. “

Les dirigeants sikhs européens approchent Imran Khan

Abasourdi par la déclaration de l’homme musulman contre le peuple français déguisé en homme sikh, les dirigeants sikhs européens ont approché le Premier ministre pakistanais Imran Khan et l’ont exhorté à prendre des mesures strictes contre ces haineux qui causent un préjudice délibéré à l’intérêt économique et religieux de la Communauté sikh.

Dans une interview accordée à TOI, un dirigeant sikh allemand Gurdeep Singh Randhawa a déclaré: «Les dirigeants sikhs d’Europe condamnent fermement la déclaration absurde d’un musulman portant un turban qui n’a aucune connaissance de la religion sikh, nous vivons très pacifiquement en Europe en maintenant un respectable statut dans la société. »

Randhawa, qui est également le premier sikh portant un turban à avoir été élu conseiller du parti de l’Union d’Angela Merkle, a déclaré qu’il avait eu des discussions après avoir vu la vidéo avec des dirigeants sikhs à travers l’Europe. La discussion les a amenés à approcher Imran Khan pour exprimer leurs inquiétudes.