Nouveau 'Littératie numérique&#039 ;, 'Favorise l&#039inclusion&#039 ; les compétences de base sont maintenant dans MonVecteur – Air Force Link

BASE COMMUNE SAN ANTONIO-RANDOLPH, Texas (AFNS) —

À l’ère actuelle de la concurrence entre les grandes puissances et des environnements opérationnels en constante évolution, le département de l’armée de l’air s’est orienté vers le développement d’aviateurs dotés de compétences fondamentales qui leur permettent de penser et de surpasser leurs adversaires.

Dans le cadre de cet effort, l’Armée de l’air a officiellement ajouté “l’alphabétisation numérique” et “favorise l’inclusion” comme compétences fondamentales de l’Armée de l’air, et ces deux éléments ont été intégrés dans l’outil d’auto-évaluation “Pathfinder 2021” dans MyVector qui permet aux aviateurs de s’évaluer et d’examiner les ressources pour poursuivre leur développement personnel et professionnel.

“Ces deux nouvelles compétences font partie de la promesse de continuer à développer les compétences de base”, a déclaré le colonel Mark Coggins, chef de la division des compétences de développement des forces de commandement de l’éducation et de l’entraînement aériens. “Développer la conscience de soi d’un aviateur et lui permettre d’aborder ses forces et ses faiblesses en utilisant l’outil d’auto-évaluation MyVector aidera les membres de la Force totale à se développer et à s’épanouir à tous les grades et dans tous les domaines de carrière”.

La culture numérique définit une personne qui “utilise la technologie pour identifier, évaluer de manière critique et synthétiser des données et des informations ; explorer, créer et gérer des contenus numériques ; et interagir de manière appropriée dans un environnement virtuel”.

“Notre stratégie de défense nationale actuelle décrit la nécessité pour le ministère de la défense de moderniser les processus d’analyse et d’aide à la décision afin d’exécuter la mission de défense nationale plus efficacement”, a déclaré M. Coggins. “Cela nécessite une augmentation de la culture numérique de nos aviateurs, donc codifier cette compétence comme compétence de base est logique”.

Instruction 36-7001 de l’armée de l’air, Diversité et inclusion, par. 1.4, définit l’inclusion comme “le processus de création d’une culture où tous les membres d’une organisation sont libres de contribuer pleinement au succès du groupe, et où il n’y a pas d’obstacles inutiles au succès”.

Du point de vue du développement des forces, tous les aviateurs, y compris notre force civile, doivent être délibérément développés pour “favoriser l’inclusion” au sein de l’armée de l’air afin d’atteindre l’excellence individuelle, organisationnelle et opérationnelle”, a déclaré M. Coggins.

Les aviateurs qui souhaitent obtenir plus d’informations sur les nouvelles compétences ou passer l’auto-évaluation peuvent se connecter à MyVector et sélectionner “Compétences de l’armée de l’air” dans le menu principal. Si vous le souhaitez, l’outil d’évaluation des compétences MyVector permet également aux aviateurs de demander un retour d’information à leur supérieur hiérarchique et/ou un retour d’information à 360 degrés à leurs subordonnés, à leurs pairs ou à des membres de rang supérieur.

Lorsque les aviateurs effectuent l’auto-évaluation, ils peuvent immédiatement consulter leurs résultats et leur plan d’amélioration personnel. Ils peuvent revenir à l’onglet “Mes évaluations” pour revoir leurs résultats à tout moment et/ou pour demander un retour d’information à leur superviseur ou à d’autres membres (subordonnés, pairs et/ou membres de rang supérieur).

“Pour les aviateurs qui demandent un feed-back 360, c’est une bonne pratique de dire aux membres de s’attendre à un message de MyVector leur demandant de fournir un retour sur les évaluations”, a déclaré le Dr Laura Barron, psychologue organisationnelle de la division AETC Foundational Competencies. “L’utilisation du retour d’information fourni par les évaluations de compétences de MyVector peut être bénéfique aux aviateurs de tous les grades et de toutes les catégories, mais est particulièrement encouragée pour les aviateurs débutants afin de leur permettre de mieux connaître leurs forces personnelles et de définir un parcours de développement professionnel et personnel pour réussir leur carrière”.

MyVector fournit également des ressources sur chaque compétence de base afin d’éduquer les membres à se développer dans leurs domaines les plus faibles, permettant ainsi aux aviateurs de devenir polyvalents. Les résultats de l’outil de feed-back à 360°, volontaire et confidentiel, peuvent également permettre aux aviateurs d’avoir des discussions plus approfondies et plus significatives avec des mentors de carrière, a déclaré M. Barron.

A l’avenir, la division des compétences en matière de développement des forces du CETA prévoit de continuer à affiner la manière de saisir ce qu’un aviateur “sait et peut faire”, ainsi que d’accroître les capacités d’appliquer les résultats de l’auto-évaluation et les commentaires dans d’autres domaines de la carrière d’un aviateur.

Pour en savoir plus, consultez le document “L’armée de l’air commence ici”. podcast sur les compétences de base. Pour visionner une vidéo d’auto-évaluation MyVector, cliquez ici. Pour en savoir plus sur les compétences de base, cliquez ici.