Sophie Benoiton 3 mai 2019

Boca Juniors a été sacré champion de la Super Coupe d’Argentine hier soir, en battant Rosario Central aux tirs au but après un nul 0-0 en temps réglementaire. L’Uruguayen Nahitan Nández a été l’un des joueurs qui a disputé le match, mais il a fini par jouer en dépit d’avoir fait “deux pieds de merde”, comme il l’a dit après le match.

Après le match, le milieu de terrain uruguayen a été interviewé par Fox Sports sur le terrain. Il considérait que “nous n’étions pas très à l’aise en première mi-temps” et la seconde “il était temps de commencer à jouer”. “L’important, c’est qu’on ait gagné”, a-t-il dit.

“J’AI JOUÉ DEUX PIEDS…, MAIS je NE POURRAIS PAS FAUTRE CETTE FINALE “#SupercopaxFOX | Nahitan Nández a parlé de la blessure qu’il avait traînée.

Téléchargez l’APP ! https://t.co/T5cuSvu2EI pic.twitter.com/clhxuOOQppN

– FOX Sports Argentina (@FOXSportsArg) 3 mai 2019

En raison de la douleur qu’il ressentait, on lui a demandé s’il s’était infiltré pour pouvoir jouer la finale : “Non, j’ai joué avec la merde des deux pieds, mais j’ai dû jouer ce match et je suis heureux maintenant”, a dit Nández en riant.

Interrogé sur ce qu’il pensait du titre qu’il a gagné, le joueur de Boca a dit qu’il ressentait “le bonheur, la joie, une grande émotion, je pense que nous le méritons et maintenant nous devons en profiter.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :