Monster Beverage annonce ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l’année 2020, y compris un avantage fiscal non récurrent de 165,1 millions de dollars – GlobeNewswire

— Hausse record des ventes nettes au quatrième trimestre, de 17,6 %, à 1,20 milliard de dollars —
— Le revenu net du quatrième trimestre augmente de 85,0 % pour atteindre 471,7 millions de dollars (y compris un avantage fiscal non récurrent de 165,1 millions de dollars) —
— Le bénéfice net par action dilué du quatrième trimestre augmente de 87,5 % pour atteindre 0,88 $ par action —

CORONA, Californie, 25 février 2021 (GLOBE NEWSWIRE) — Monster Beverage Corporation (NASDAQ : MNST) a publié aujourd’hui ses résultats financiers pour les trois et douze mois clos le 31 décembre 2020.

Pandémie COVID-19

La priorité absolue de la société reste la santé, la sécurité et le bien-être de ses employés. Au début du mois de mars 2020, la société a mis en place des restrictions mondiales sur les voyages et des politiques de travail à domicile pour les employés qui peuvent travailler à distance. Pour les employés qui ne sont pas en mesure de travailler à distance, des mesures de sécurité ont été instituées, qui ont été élaborées et adoptées conformément aux directives des autorités de santé publique et des consultants professionnels. Tout au long de cette période, la société s’est engagée auprès de ses employés par des communications continues, des formations en ligne et des possibilités de développement personnel afin de promouvoir leur bien-être et leur motivation. Les installations de fabrication de saveurs de la société, ses co-packers, ses entrepôts et ses installations d’expédition sont tous en activité. Certains des embouteilleurs/distributeurs de la société ont apporté des modifications à leurs points d’appel et à leurs niveaux de service, mais les produits de la société restent généralement accessibles aux consommateurs. Dans certains pays, les activités des embouteilleurs/distributeurs ont été plus touchées.

Malgré l’impact continu de la pandémie de COVID-19, la société a réalisé un chiffre d’affaires net record au quatrième trimestre. Bien que les performances de la société en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique (“EMEA”) aient été solides au quatrième trimestre, l’EMEA a continué d’être affectée par la pandémie de COVID-19. Depuis la mi-mars 2020, la société a constaté un changement dans les préférences des consommateurs en matière de canaux de distribution et de configuration des emballages, notamment une augmentation de la consommation à domicile et une diminution de la consommation dans les services de restauration sur place. Les ventes de la société au cours du deuxième trimestre 2020 ont d’abord été affectées par une diminution du nombre de piétons dans le circuit des plats préparés et du gaz (qui est le circuit le plus important de la société), mais elles se sont améliorées successivement à partir de la seconde moitié du deuxième trimestre 2020 et tout au long des troisième et quatrième trimestres 2020. Le commerce électronique, les magasins de clubs, les grandes surfaces, les épiceries et les activités connexes de la société ont continué à augmenter au quatrième trimestre, tandis que les services de restauration sur place, qui constituent un petit canal pour la société, sont restés en difficulté.

Actuellement, la société ne prévoit pas d’impact important sur la capacité de ses co-emballeurs à fabriquer et de ses embouteilleurs/distributeurs à distribuer ses produits en raison de la pandémie COVID-19. En outre, l’entreprise ne connaît pas de pénurie importante de matières premières ou de produits finis, et sa chaîne d’approvisionnement reste intacte. La société fait face en permanence à l’augmentation de ses besoins en canettes d’aluminium, compte tenu de la croissance de son volume et des contraintes d’approvisionnement actuelles dans l’industrie des canettes d’aluminium.

Au 31 décembre 2020, la société disposait de 1,18 milliard de dollars de liquidités, de 881,4 millions de dollars de placements à court terme et de 44,3 millions de dollars de placements à long terme. Sur la base des informations actuellement disponibles, la société ne s’attend pas à ce que la pandémie de COVID-19 ait un impact important sur ses liquidités.

Résultats du quatrième trimestre
Les ventes nettes pour le quatrième trimestre 2020 ont augmenté de 17,6 %, passant de 1,02 milliard de dollars à la même période l’année dernière à 1,20 milliard de dollars. Les ventes nettes pour le quatrième trimestre 2020 ont subi l’impact négatif de 15,2 millions de dollars liés aux retours de produits de nos clients à la suite d’un problème de formulation en Europe avec un nombre limité de produits en Europe et d’un problème d’étiquetage concernant un produit au Japon (les “retours de produits”). Les variations nettes des taux de change ont eu un impact défavorable de 7,1 millions de dollars sur les ventes nettes du quatrième trimestre 2020.

Les ventes nettes du segment des boissons Monster Energy® de la société, qui comprend principalement les boissons Monster Energy® de la société et les boissons énergétiques haute performance Reign Total Body Fuel®, ont augmenté de 17,7 %, passant de 953,2 millions de dollars pour le quatrième trimestre de 2019 à 1,12 milliard de dollars pour le quatrième trimestre de 2020. Les ventes nettes du segment des boissons Monster Energy® pour le quatrième trimestre 2020 ont subi un impact négatif d’environ 15,2 millions de dollars lié aux retours de produits. Les variations nettes des taux de change ont eu un impact défavorable sur les ventes nettes pour le segment Monster Energy® Drinks d’environ 5,8 millions de dollars pour le quatrième trimestre 2020.

Les ventes nettes du segment des marques stratégiques de la société, qui comprend principalement les différentes marques de boissons énergisantes acquises de The Coca-Cola Company, ainsi que les marques de boissons énergisantes abordables de la société, ont augmenté de 14,8 %, passant de 59,2 millions de dollars au quatrième trimestre de 2019 à 67,9 millions de dollars au quatrième trimestre de 2020. Les variations nettes des taux de change ont eu un impact défavorable sur les ventes nettes du segment Strategic Brands de 1,3 million de dollars pour le quatrième trimestre 2020.

Le chiffre d’affaires net du secteur Autres de la société, qui comprend certains produits d’American Fruits and Flavors, LLC, une filiale à 100 % de la société, vendus à des clients tiers indépendants (les “produits tiers AFF”), est passé de 4,9 millions de dollars au quatrième trimestre 2019 à 6,7 millions de dollars au quatrième trimestre 2020.

Les ventes nettes aux clients hors des États-Unis ont augmenté de 20,4 %, passant de 319,5 millions de dollars au quatrième trimestre 2019 à 384,8 millions de dollars au quatrième trimestre 2020. Ces ventes représentaient environ 32 % des ventes nettes totales au quatrième trimestre 2020, contre 31 % au quatrième trimestre 2019. Les ventes nettes aux clients hors des États-Unis pour le quatrième trimestre 2020 ont subi un impact négatif de 15,2 millions de dollars, principalement lié aux retours de produits.

La marge brute en pourcentage des ventes nettes, pour le quatrième trimestre 2020, était de 57,7 %, contre 60,0 % au quatrième trimestre 2019. La diminution de la marge brute en pourcentage des ventes nettes pour le quatrième trimestre 2020 est principalement due à l’impact des retours de produits, des provisions pour stocks associées et d’autres coûts connexes. La marge brute en pourcentage des ventes nettes (à l’exclusion de l’impact des retours de produits, des provisions sur stocks et des autres coûts connexes), a été de 59,3 pour cent pour le quatrième trimestre 2020. Dans une moindre mesure, la diminution de la marge brute en pourcentage des ventes nettes a été le résultat de l’augmentation des coûts des intrants et d’un mix géographique défavorable au cours du quatrième trimestre 2020, qui a été partiellement compensé par un mix de produits favorable.

Les dépenses de fonctionnement pour le quatrième trimestre 2020 se sont élevées à 288,4 millions de dollars, contre 293,7 millions de dollars pour le quatrième trimestre 2019. En pourcentage des ventes nettes, les dépenses d’exploitation pour le quatrième trimestre 2020 ont été de 24,1 %, contre 28,9 % pour le quatrième trimestre 2019. La diminution des dépenses d’exploitation en pourcentage des ventes nettes est principalement due (i) à la baisse des dépenses de 13,5 millions de dollars pour les règlements juridiques et (ii) à la diminution des dépenses pour les parrainages et les endossements ainsi que les voyages et les divertissements, en conséquence de la pandémie COVID-19. Les coûts de certains événements reportés ou reprogrammés ont été, ou pourraient être, reportés à des périodes futures. En raison de l’incertitude entourant la pandémie COVID-19, la société n’est pas en mesure d’estimer dans quelles périodes futures, le cas échéant, ces coûts de parrainage et d’endossement reportés seront comptabilisés.

Les coûts de distribution en pourcentage des ventes nettes ont été de 3,9 % au quatrième trimestre 2020, contre 3,5 % au quatrième trimestre 2019.

Les frais de vente en pourcentage des ventes nettes pour le quatrième trimestre 2020 ont été de 9,8 %, contre 12,3 % pour le quatrième trimestre 2019, principalement en raison de la réduction des coûts de parrainage et d’endossement mentionnée ci-dessus.

Les frais généraux et administratifs pour le quatrième trimestre 2020 se sont élevés à 123,8 millions de dollars, soit 10,4 % des ventes nettes, contre 133,0 millions de dollars, soit 13,1 % des ventes nettes, pour le quatrième trimestre 2019. La rémunération à base d’actions s’est élevée à 17,2 millions de dollars pour le quatrième trimestre 2020, contre 16,4 millions de dollars pour le quatrième trimestre 2019.

Le revenu d’exploitation pour le quatrième trimestre 2020 est passé à 402,3 millions de dollars, contre 317,0 millions de dollars au quatrième trimestre 2019. Le résultat d’exploitation du quatrième trimestre 2020 (hors impact des retours de produits, des provisions pour stocks et autres coûts connexes) a augmenté pour atteindre 429,6 millions de dollars.

Le taux d’imposition effectif pour le quatrième trimestre 2020 était de -17,7 %, contre 20,6 % pour le quatrième trimestre 2019. La baisse du taux d’imposition effectif est principalement attribuable à un avantage fiscal non récurrent d’environ 165,1 millions de dollars, dû à un transfert intra-entité d’actifs incorporels entre certaines des filiales étrangères de la société, qui a entraîné une augmentation de la base déductible des actifs transférés dans une juridiction étrangère, et a créé une différence temporaire entre la base fiscale et la base comptable de ces actifs incorporels (l'”avantage fiscal non récurrent”). Le taux d’imposition effectif pour le quatrième trimestre 2020 (hors avantage fiscal exceptionnel) était de 23,5 %.

Le revenu net pour le quatrième trimestre 2020 a augmenté de 85,0 %, passant de 255 millions de dollars en 2019 à 471,7 millions de dollars. Le bénéfice net par action dilué pour le quatrième trimestre 2020 a augmenté de 87,5 %, passant de 0,47 $ au quatrième trimestre 2019 à 0,88 $. Le bénéfice net du quatrième trimestre 2020 (à l’exclusion de l’avantage fiscal non récurrent, de l’impact des retours de produits, des provisions pour stocks associées et des autres coûts connexes) a augmenté de 28,9 %, passant de 255 millions de dollars au quatrième trimestre 2019 à 328,6 millions de dollars. Le bénéfice net par action dilué pour le quatrième trimestre 2020 (à l’exclusion de l’avantage fiscal non récurrent, de l’impact des retours de produits, des provisions sur stocks et des autres coûts connexes) a augmenté de 30,6 %, passant de 0,47 $ au quatrième trimestre 2019 à 0,62 $.

Rodney C. Sacks, président et co-directeur général, a déclaré “La société a enregistré des ventes nettes et des bénéfices records au quatrième trimestre, malgré l’impact continu de la pandémie de COVID-19 sur la plupart de nos marchés. Avec les mesures de restriction et de verrouillage en cours, l’EMEA reste touchée, mais continue d’enregistrer des résultats solides.

“L’approvisionnement en canettes d’aluminium dépassant les volumes contractuels, reste difficile. Cependant, notre chaîne d’approvisionnement reste intacte et nous continuons à servir nos clients.

“Selon Nielsen, la catégorie des boissons énergisantes, ainsi que notre marque Monster Energy®, continue de croître sur la plupart de nos marchés, y compris aux États-Unis”, a ajouté M. Sacks.

a déclaré le vice-président et co-directeur général Hilton H. Schlosberg : “Nous avons continué à lancer un certain nombre de boissons énergétiques sous certaines de nos familles de marques, notamment les boissons énergétiques de la marque Monster Energy®, les boissons énergétiques haute performance Reign Total Body Fuel® et les boissons énergétiques Predator® (une de nos marques énergétiques abordables), sur nos marchés nationaux et internationaux au cours du quatrième trimestre 2020 ainsi que pendant les deux premiers mois de 2021.

“Nous sommes particulièrement satisfaits des premiers résultats de notre pastèque Monster Energy Ultra®, Juice Monster® Khaotic® et Juice Monster® PapillonTM les boissons énergisantes qui ont été lancées début octobre 2020 aux États-Unis”, a déclaré M. Schlosberg.

Résultats de l’année 2020

Les ventes nettes pour les douze mois se terminant le 31 décembre 2020 ont augmenté de 9,5 % pour atteindre 4,60 milliards de dollars, contre 4,20 milliards de dollars pour la même période l’année dernière. Les ventes nettes pour les douze mois ont subi l’impact négatif de 15,2 millions de dollars liés aux retours de produits. Les variations nettes des taux de change ont eu un impact défavorable de 48,2 millions de dollars sur les ventes nettes pour la période de douze mois se terminant le 31 décembre 2020.

La marge brute en pourcentage des ventes nettes, pour les douze mois se terminant le 31 décembre 2020, était de 59,2 %, contre 60,0 % pour la même période l’année dernière. Le bénéfice brut en pourcentage des ventes nettes (excluant l’impact des retours de produits, des provisions pour stocks et autres coûts connexes) était de 59,6 % pour la période de douze mois se terminant le 31 décembre 2020, contre 60,0 % pour la période comparable de l’année précédente.

Les dépenses d’exploitation pour les douze mois se terminant le 31 décembre 2020 se sont élevées à 1,09 milliard de dollars, contre 1,12 milliard de dollars pour la même période l’année dernière. La diminution des dépenses d’exploitation est principalement due à la baisse des dépenses de parrainage et d’endossement et à la diminution des dépenses de voyage et de divertissement, chacune étant en grande partie la conséquence de la pandémie de COVID-19, ainsi qu’à la diminution des dépenses liées aux coûts associés aux résiliations des distributeurs. Les coûts liés à certains événements reportés ou reprogrammés ont été ou pourraient être reportés à des périodes ultérieures. En raison de l’incertitude entourant la pandémie COVID-19, nous ne sommes pas en mesure d’estimer dans quelles périodes futures, le cas échéant, ces coûts de parrainage et d’endossement reportés seront comptabilisés. Les frais d’exploitation pour les douze mois comparables se terminant le 31 décembre 2019 comprenaient une provision de 15,5 millions de dollars pour les règlements juridiques.

Le revenu d’exploitation pour les douze mois se terminant le 31 décembre 2020 est passé à 1,63 milliard de dollars, contre 1,40 milliard de dollars pour la même période l’année dernière. Le revenu d’exploitation pour les douze mois se terminant le 31 décembre 2020 (excluant l’impact des retours de produits, les provisions pour stocks associées et autres coûts connexes) a augmenté à 1,66 milliard de dollars, contre 1,40 milliard de dollars pour la même période l’année dernière.

Le taux d’imposition effectif pour les douze mois se terminant le 31 décembre 2020 était de 13,3 %, contre 21,8 % pour la même période l’année dernière. La baisse du taux d’imposition effectif est principalement attribuable à l’avantage fiscal non récurrent. Le taux d’imposition effectif pour la période de douze mois se terminant le 31 décembre 2020 (à l’exclusion de l’avantage fiscal exceptionnel) était de 23,5 %.

Le revenu net pour les douze mois se terminant le 31 décembre 2020 a augmenté de 27,2 %, passant de 1,11 milliard de dollars pour la même période l’année dernière à 1,41 milliard de dollars. Le bénéfice net par action dilué pour les douze mois se terminant le 31 décembre 2020 a augmenté de 30,0 %, passant de 2,03 $ pour la même période l’année dernière à 2,64 $. Le revenu net pour les douze mois se terminant le 31 décembre 2020 (à l’exclusion de l’avantage fiscal non récurrent, de l’impact des retours de produits, des provisions pour inventaire associées et des autres coûts connexes) a augmenté de 14,3 %, passant de 1,11 milliard de dollars pour la période comparable de l’année précédente à 1,27 milliard de dollars. Le bénéfice net par action dilué pour la période de douze mois se terminant le 31 décembre 2020 (à l’exclusion de l’avantage fiscal exceptionnel, de l’impact des retours de produits, des provisions sur stocks et autres coûts connexes) a augmenté de 16,8 %, passant de 2,03 $ pour la même période l’année dernière à 2,37 $.

Programme de rachat d’actions

Aucune action ordinaire de la société n’a été rachetée au cours du quatrième trimestre 2020. Au 25 février 2021, environ 441,5 millions de dollars restaient disponibles pour le rachat dans le cadre du programme de rachat précédemment autorisé.

Conférence téléphonique pour les investisseurs

La société tiendra une conférence téléphonique pour les investisseurs aujourd’hui, le 25 février 2021, à 14 heures, heure du Pacifique (17 heures, heure de l’Est). La conférence téléphonique sera ouverte à tous les investisseurs intéressés par le biais d’une diffusion audio en direct sur Internet à l’adresse www.monsterbevcorp.com dans la section “Events &amp ; Presentations”. Pour ceux qui ne pourront pas écouter la diffusion en direct, la conférence sera archivée pendant environ un an sur le site web.

Monster Beverage Corporation
Basée à Corona, en Californie, Monster Beverage Corporation est une société holding et n’exerce aucune activité opérationnelle, sauf par le biais de ses filiales consolidées. Les filiales de la société développent et commercialisent des boissons énergisantes, notamment les boissons énergisantes Monster Energy®, les boissons énergisantes Monster Energy Ultra®, les boissons énergisantes à puissance maximale Monster MAXX®, le café non gazeux Java Monster® + boissons énergisantes, l’espresso non gazeux Monster® + boissons énergisantes, le thé non gazeux Monster Rehab® + boissons énergisantes, les boissons énergisantes non gazeuses Muscle Monster®, les rafraîchissements non gazeux Monster Hydro® + boissons énergisantes, l’hydratation avancée non gazeuse Monster HydroSport Super Fuel® + boissons énergisantes, Thés énergétiques non gazeux Monster Dragon Tea®, boissons énergétiques haute performance Reign Total Body Fuel®, boissons énergétiques haute performance Reign Inferno® thermogenic fuel, boissons énergétiques NOS®, boissons énergétiques Full Throttle®, boissons énergétiques Burn®, boissons énergétiques Samurai®, Les boissons énergétiques Relentless®, les boissons énergétiques Mother®, les boissons énergétiques Play® et Power Play® (stylisées), les boissons énergétiques BU®, les boissons énergétiques Nalu®, les boissons énergétiques BPM®, les boissons énergétiques Gladiator®, les boissons énergétiques Ultra Energy®, les boissons énergétiques Live+®, les boissons énergétiques Predator® et les boissons énergétiques Fury®. Pour plus d’informations, visitez le site www.monsterbevcorp.com.

Mise en garde concernant les déclarations prospectives
Certaines déclarations faites dans cette annonce peuvent constituer des “déclarations prospectives” au sens des lois fédérales américaines sur les valeurs mobilières, telles que modifiées, concernant les attentes de la direction quant à nos futurs résultats d’exploitation et autres événements futurs, y compris les revenus et la rentabilité. La société met en garde contre le fait que ces déclarations sont basées sur les connaissances et les attentes actuelles de la direction et sont soumises à certains risques et incertitudes, dont beaucoup sont hors du contrôle de la société, qui pourraient faire en sorte que les résultats et les événements réels diffèrent sensiblement des déclarations faites ici. Ces risques et incertitudes comprennent, sans s’y limiter, les éléments suivants : les impacts directs et indirects des conséquences humaines et économiques de la pandémie COVID-19 ainsi que les mesures prises ou qui pourraient être prises à l’avenir par les gouvernements, et par conséquent, les entreprises (y compris la société et ses fournisseurs, les embouteilleurs/distributeurs, les coemballeurs et autres prestataires de services), et le grand public pour limiter la pandémie COVID-19 ; l’impact sur la demande des consommateurs de la résurgence de la pandémie COVID-19 dans l’hémisphère nord, qui a conduit un certain nombre de pays, en particulier l’EMEA, à rétablir les mesures de confinement et autres restrictions, ainsi que l’impact d’éventuelles résurgences dans d’autres pays ; les fluctuations des taux de croissance et/ou la baisse des ventes des catégories de boissons énergétiques nationales et internationales en général, y compris dans le circuit des boissons de commodité et du gaz (qui est notre circuit le plus important), et l’impact sur la demande de produits résultant de la détérioration des conditions économiques et/ou des incertitudes financières dues à la pandémie COVID-19 ; notre capacité à reconnaître les avantages de la transaction de The Coca-Cola Company (TCCC) ; nos vastes accords commerciaux avec TCCC et, par conséquent, la dépendance substantielle de nos performances futures à l’égard du succès de notre relation avec TCCC ; l’impact des embouteilleurs/distributeurs de TCCC distribuant les boissons énergisantes de la marque Coca-Cola ; l’impact sur nos activités des procédures de violation de la marque et de l’habillage commercial engagées à notre encontre concernant nos boissons énergisantes haute performance Reign Total Body Fuel® ; l’exposition à des responsabilités importantes en raison de litiges, de procédures judiciaires ou réglementaires ; les injonctions en matière de propriété intellectuelle ; notre capacité à introduire et à accroître les ventes de produits existants et nouveaux, et l’impact de la pandémie COVID-19 sur nos plans d’innovation ; notre capacité à mettre en œuvre les programmes de rachat d’actions ; les litiges imprévus concernant les produits de la société ; l’incertitude et la volatilité actuelles de l’économie nationale et mondiale ; l’évolution des préférences des consommateurs ; la publicité négative entourant l’obésité et les problèmes de santé liés à nos produits, la sécurité et la qualité des produits, l’utilisation de l’eau, l’impact environnemental et la durabilité, les droits de l’homme, notre culture, la main-d’œuvre et le droit du travail et du travail ; les changements de la demande dus aux conditions économiques nationales et internationales ; les activités et stratégies des concurrents, y compris l’introduction de nouveaux produits et la fixation de prix concurrentiels et/ou la commercialisation de produits similaires ; les performances réelles des parties dans le cadre des nouveaux accords de distribution ; les perturbations potentielles résultant de la transition de certains territoires vers de nouveaux distributeurs ; les changements des niveaux de vente des distributeurs existants ; les coûts imprévus encourus en rapport avec la résiliation des accords de distribution existants ou la transition vers de nouveaux distributeurs ; les changements dans le prix et/ou la disponibilité des matières premières ; d’autres questions d’approvisionnement, notamment la disponibilité des produits et/ou des installations de production appropriées, y compris les limitations de la disponibilité du co-packing et de la production en retour ; les décisions de distribution et de placement des produits par les détaillants ; les effets de la consolidation des détaillants et/ou des embouteilleurs/distributeurs sur notre activité ; notre capacité à nous adapter avec succès au paysage changeant des possibilités de publicité, de marketing, de promotion, de parrainage et d’endossement créées par la pandémie COVID-19 ; les décisions unilatérales des embouteilleurs/distributeurs, des groupements d’achat, des chaînes de magasins de proximité, des chaînes d’épicerie, des entreprises de grande distribution, des chaînes de magasins spécialisés, des détaillants de commerce électronique, des sites web de commerce électronique, des magasins de clubs et d’autres clients de cesser à tout moment le transport de tout ou partie de nos produits, de restreindre la gamme des produits qu’ils transportent, d’imposer des restrictions ou des limitations à la vente de nos produits et/ou de consacrer moins de ressources à la vente de nos produits ; les modifications de la réglementation gouvernementale ; l’imposition de nouvelles taxes de vente et/ou d’autres taxes sur nos produits ; notre capacité à nous adapter à l’évolution du paysage de la vente au détail avec la croissance rapide des détaillants et des sites web de commerce électronique ; les critiques à l’encontre des boissons énergétiques et/ou du marché des boissons énergétiques en général ; les modifications de l’U.États-Unis à la suite de toute législation proposée par la nouvelle administration présidentielle ou le Congrès américain ; l’impact des propositions visant à limiter ou à restreindre la vente de boissons énergisantes aux mineurs et/ou aux personnes n’ayant pas atteint un âge déterminé et/ou à restreindre les lieux et/ou la taille des récipients dans lesquels les boissons énergisantes peuvent être vendues ; les rappels éventuels de nos produits et/ou les conséquences et les coûts d’une production défectueuse ; ou les actions ou événements politiques, législatifs ou autres actions gouvernementales, y compris les résultats de toute enquête du procureur général de l’État, du gouvernement et/ou d’agences quasi-gouvernementales, dans une ou plusieurs régions où nous sommes présents. Pour une analyse plus détaillée de ces risques et d’autres risques susceptibles d’affecter nos résultats d’exploitation, consultez les rapports de la société déposés auprès de la Securities and Exchange Commission, notamment notre rapport annuel sur le formulaire 10-K pour l’exercice clos le 31 décembre 2019, et nos rapports trimestriels déposés ultérieurement. Les résultats réels de la société pourraient être sensiblement différents de ceux contenus dans les déclarations prévisionnelles. La société suppose aucune obligation de mettre à jour les déclarations prospectives, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou autres.

(tableaux ci-dessous)

MONSTER BEVERAGE CORPORATION ET SES FILIALES
ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DES RÉSULTATS ET AUTRES INFORMATIONS
POUR LES PÉRIODES DE TROIS ET DOUZE MOIS SE TERMINANT LES 31 DÉCEMBRE 2020 ET 2019
(en milliers, sauf les montants par action) (non vérifié)

Trois mois terminés Douze mois terminés
Le 31 décembre, Le 31 décembre,
2020 2019 2020 2019
Chiffre d’affaires net¹. 1,196,283 1,017,206 4,598,638 4,200,819
Coût des ventes 505,599 406,438 1,874,758 1,682,234
Marge brute¹. 690,684 610,768 2,723,880 2,518,585
Marge brute en pourcentage des ventes nettes 57.7 % 60.0 % 59.2 % 60.0 %
Frais de fonctionnement² 288,383 293,722 1,090,727 1,115,646
Dépenses de fonctionnement en pourcentage
des ventes nettes
24.1 % 28.9 % 23.7 % 26.6 %
Revenu d’exploitation¹,² 402,301 317,046 1,633,153 1,402,939
Résultat d’exploitation en pourcentage
des ventes nettes
33.6 % 31.2 % 35.5 % 33.4 %
Intérêts et autres (charges) produits, nets (1,505 ) 4,188 (6,996 ) 13,023
Revenu avant provision pour revenu
impôts¹,²
400,796 321,234 1,626,157 1,415,962
Provision (de prestation) pour impôts sur le revenu (70,940 ) 66,280 216,563 308,127
Impôts sur le revenu en pourcentage du revenu
avant impôts
(17.7 )% 20.6 % 13.3 % 21.8 %
Revenu net¹,² 471,736 254,954 1,409,594 1,107,835
Revenu net en pourcentage du chiffre d’affaires net 39.4 % 25.1 % 30.7 % 26.4 %
Revenu net par action ordinaire :
De base 0.89 0.47 2.66 2.04
Dilué 0.88 0.47 2.64 2.03
Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires et d’équivalents d’actions ordinaires :
De base 527,986 537,403 529,639 542,191
Dilué 534,199 541,245 534,807 546,608
Ventes de caisses (en milliers) (en 192 onces)
les équivalents de cas)
132,340 106,037 504,821 448,770
Ventes nettes moyennes par affaire3 8.99 9.55 9.06 9.31

¹Comprend 10,5 millions et 10,7 millions de dollars pour les trois mois se terminant le 31 décembre 2020 et 2019, respectivement, liés à la reconnaissance des revenus différés. Comprend 42,1 millions de dollars et 46,3 millions de dollars pour les douze mois se terminant le 31 décembre 2020 et 2019, respectivement, liés à la reconnaissance des produits différés.

² Aucun frais de résiliation de distributeur n’a été engagé au cours des trois mois se terminant le 31 décembre 2020. Comprend 0,3 million de dollars pour les trois mois se terminant le 31 décembre 2019, liés aux coûts de résiliation des distributeurs. Comprend 0,2 million de dollars et 11,3 millions de dollars pour les douze mois se terminant le 31 décembre 2020 et 2019, respectivement, liés aux coûts de résiliation des distributeurs.

3Exclut les ventes nettes du segment Autres de $.6.7 millions et 4,9 millions de dollars pour les trois mois écoulés Décembre 31Les ventes nettes de produits de tiers sur les DPA à des clients tiers indépendants, car ces ventes n’ont pas d’équivalents de cas unitaires, sont comprises dans les années 2020 et 2019, respectivement. Exclut les ventes nettes du segment Autres de 27.0 millions de dollars et21.9 millions d’euros pour la douze-mois terminés Décembre 31, 2020 et 2019respectivement, qui comprennent les ventes nettes de produits AFF à des clients tiers indépendants, car ces ventes n’ont pas d’équivalents cas par cas.

MONSTER BEVERAGE CORPORATION ET SES FILIALES
BILANS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS
AU 31 DÉCEMBRE 2020 ET AU 31 DÉCEMBRE 2019
(en milliers, sauf la valeur nominale) (non vérifié)

Le 31 décembre,
2020
Le 31 décembre,
2019
ACTIF
L’ACTIF CIRCULANT :
Liquidités et équivalents de liquidités 1,180,413 797,957
Placements à court terme 881,354 533,063
Comptes débiteurs, nets 666,012 540,330
Inventaires 333,085 360,731
Charges payées d’avance et autres actifs courants 55,358 54,868
Impôts sur le revenu payés d’avance 24,733 29,360
Total de l’actif circulant 3,140,955 2,316,309
INVESTISSEMENTS 44,291 12,905
BIENS ET ÉQUIPEMENTS, net 314,656 298,640
Impôts différés sur le revenu, nets 241,650 84,777
GOODWILL 1,331,643 1,331,643
AUTRES ACTIFS INTANGIBLES, net 1,059,046 1,052,105
AUTRES ACTIFS 70,475 53,973
Total des actifs 6,202,716 5,150,352
PASSIF ET CAPITAUX PROPRES
LES PASSIFS COURANTS :
Comptes à payer 296,800 274,045
Charges à payer 142,653 114,075
Indemnités de promotion cumulées 186,658 166,761
Recettes différées 45,429 44,237
Indemnités accumulées 55,015 47,262
Impôts sur le revenu à payer 23,433 14,717
Total des passifs courants 749,988 661,097
PRODUITS DIFFÉRÉS 264,436 287,469
AUTRES PASSIFS 27,432 30,505
LES CAPITAUX PROPRES :
Action ordinaire – valeur nominale de 0,005 $ ; 1 250 000 actions autorisées ;
638.662 actions émises et 528.097 actions en circulation au 31 décembre 2020 ;
636 460 actions émises et 536 698 actions en circulation au 31 décembre 2019
3,193 3,182
Capital d’apport complémentaire 4,537,982 4,397,511
Bénéfices non distribués 6,432,074 5,022,480
Cumul des autres éléments du résultat global (perte) 3,034 (32,387 )
Actions ordinaires en trésorerie, au prix coûtant ; 110 565 et 99 762 actions au
respectivement le 31 décembre 2020 et le 31 décembre 2019
(5,815,423 ) (5,219,505 )
Total des capitaux propres 5,160,860 4,171,281
Total du passif et de l’avoir des actionnaires 6,202,716 5,150,352

Rodney C. Sacks
Président et co-directeur général
(951) 739-6200

Hilton H. Schlosberg
Vice-président et co-directeur général
(951) 739-6200

Roger S. Pondel / Judy Lin Sfetcu
PondelWilkinson Inc.
(310) 279-5980