Merkel ouverte à la modification du traité de l’UE pour renforcer les pouvoirs de santé – FRANCE 24

Publié le: Modifié:

Bruxelles (AFP)

La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré mercredi que l’Union européenne avait besoin de plus de pouvoir pour coordonner la réponse du bloc aux crises sanitaires telles que la pandémie de coronavirus, et n’a pas exclu une modification du traité pour les sécuriser.

La dirigeante vétéran doit démissionner après les élections allemandes de septembre et elle a parfois eu du mal à coordonner les mesures contre les coronavirus prises par les dirigeants régionaux en Allemagne.

Mais ses commentaires sur une réunion en ligne de collègues conservateurs européens ont soulevé des sourcils à Bruxelles, où le début d’un débat public à grande échelle sur l’avenir de l’UE a relancé les discussions sur la réouverture de la structure de gouvernement du bloc.

“Je pense que l’Europe a besoin de plus de compétences dans le domaine de la santé”, a déclaré Merkel lors de l’événement organisé par le Parti populaire européen (PPE), le groupe de coordination qui comprend son parti allemand, la CDU.

Merkel a cité comme exemple l’idée de renforcer davantage le pouvoir du Centre européen de contrôle des maladies (ECDC) basé à Stockholm, qui est calqué sur l’Institut allemand Robert Koch (RKI).

Le dirigeant allemand a également critiqué l’attitude de certains gouvernements de l’UE à l’égard de la stratégie de vaccination de la Commission européenne, avertissant que c’était une erreur pour certains de se tourner vers les vaccins chinois ou russes sans l’approbation de l’Agence européenne des médicaments (EMA).