Macron va supprimer la meilleure école d’élite en France – TheSpec.com

PARIS – Le président français Emmanuel Macron a détaillé jeudi son intention de supprimer une institution universitaire d’élite qui est un pilier clé de l’establishment au pouvoir du pays, en la remplaçant par une version plus égalitaire.

Macron s’adressait à des centaines de fonctionnaires par vidéoconférence sur les réformes envisagées dans les échelons supérieurs de la fonction publique, y compris la fin de l’Ecole nationale d’administration, largement connue sous le nom d’ENA.

Macron lui-même, comme la plupart des présidents français, est diplômé de l’école de Strasbourg qui est le terrain de formation des plus hauts fonctionnaires du pays.

Macron avait évoqué l’idée pour la première fois il y a deux ans, alors que la France était secouée par le mouvement de protestation des gilets jaunes en quête de justice économique et sociale.

La réforme comprendrait un tronc commun d’apprentissage pour tous les hauts fonctionnaires afin de les exposer aux réalités d’aujourd’hui, notamment la laïcité, la pauvreté, l’écologie et le discours scientifique.

Dans un effort de paix avec les manifestants des Gilets jaunes, dont les marches sont devenues violentes, Macron a parcouru le pays en 2019 pour discuter de questions contestées dans ce qui a été présenté comme un «grand débat national». Il s’est conclu fin avril par une conférence de presse au cours de laquelle il a déclaré que l’ENA devrait être interrompue car elle ne ressemble pas à la société française.

L’école fondée en 1945 par le général Charles de Gaulle – avec l’intention de rendre l’accès aux échelons supérieurs de la fonction publique plus démocratique.

Le responsable de l’association des anciens étudiants de l’ENA, Daniel Keller, n’était pas d’accord avec l’idée répandue selon laquelle l’école était une élite à l’emporte-pièce qui pense de la même manière, affirmant sur BFMTV que les diplômés de l’ENA «sont en contact avec ce qui est réel».

Il a déclaré que les 40 étudiants qui entrent chaque année à l’ENA ont en moyenne 25 ans, le temps suffisant pour avoir été exposés à la vie, pendant 20 mois d’études.

«Nous devons sortir de ce fantasme», a-t-il déclaré.

Chargement…

Chargement…Chargement…Chargement…Chargement…Chargement…