Macron envisage de bloquer l’utilisation de l’anglais dans les réunions de l’UE dans une tentative désespérée de promouvoir le français – Daily Express

Le gouvernement d’Emmanuel Macron a cherché à renforcer l’importance culturelle de la langue française au sein de l’Union européenne après le départ de la Grande-Bretagne. La France dirigera la présidence tournante du Conseil de l’UE en 2022. Désormais, les responsables français ont déclaré qu’ils organiseraient des réunions et des groupes de travail clés en français.

Un diplomate de l’UE a déclaré au Daily Telegraph que les notes de ces réunions seront prises en français et que les traductions ne seront pas toujours fournies.

La France a également déclaré qu’elle distribuerait des fonds pour des cours de français gratuits pour les diplomates qui pourraient souhaiter apprendre.

Il est courant que les présidences françaises du Conseil européen insistent sur l’usage du français.

Cependant, la France espère que le français sera la langue de base des institutions européennes.

À NE PAS MANQUER: Aide étrangère: Boris fait face à une défaite humiliante des Communes AUJOURD’HUI

Clément Beaune, ministre français de l’Europe, déclarait en avril : « Même si la langue française est vivante, florissante et que son enseignement se développe dans le monde, c’est chez nous, au sein des institutions européennes, qu’elle souffre.

« A la Commission, au Conseil, dans les agences, organes et administrations, les réunions se tiennent désormais trop souvent en anglais.

“Cela a donné lieu à des rapports en anglais, même si cette langue n’est plus que celle de deux États membres.”

Aujourd’hui, le président Macron a déclaré que les initiatives visant à stimuler l’apprentissage du français dans le monde et à promouvoir le plurilinguisme étaient l’un de ses objectifs majeurs.

LIRE LA SUITE:

L’UE humiliée par la réponse brutale à l’attaque commerciale de la Chine [INSIGHT]
Réaction de l’UE: Bloc a déclaré que l’accord commercial avec le Canada pourrait «endommager» l’économie irlandaise [REACTION]
Brexit justifié: un nouveau sondage brise les demandes de Lord Adonis Rejoiner [POLL]

Le français est l’une des trois langues de travail du bloc, les deux autres étant l’anglais et l’allemand.

Il existe au total 24 langues officielles dans l’UE.

Le français était la langue dominante dans les cercles diplomatiques de l’UE dans la ville majoritairement francophone de Bruxelles.

Cependant, l’élargissement de l’UE en 2004 pour inclure les pays d’Europe orientale tels que la Pologne, la Hongrie et la République tchèque.

Cela a entraîné une baisse de l’utilisation du français.

L’utilisation de l’anglais, la langue la plus parlée en Europe, est devenue plus couramment utilisée dans les couloirs des institutions européennes à Bruxelles.

Au sein du bloc, l’importance de parler l’anglais comme langue seconde a augmenté au cours des dernières années.

Depuis que la Grande-Bretagne a quitté le bloc, il n’y a plus que deux États membres qui parlent anglais, l’Irlande et Malte.

La domination de l’anglais comme langue officielle est maintenant menacée.

En 2020, il a été estimé que 80% du personnel de la Commission européenne parle le français comme première, deuxième ou troisième langue.

Il a été rapporté que des lettres envoyées à la Commission européenne en anglais sont restées sans réponse.

S’adressant au Daily Telegraph, un diplomate de l’UE a déclaré : « Lorsqu’un commissaire français reçoit une lettre en anglais, nous attendons la version française avant de la remettre à Paris.

« Nous parlerons français lors des groupes de travail du Conseil.

« Certains groupes de travail n’ont pas de système de traduction.

« Si quelque chose n’a pas été compris, en marge de la réunion, nous l’expliquerons à nouveau.

“Nous sommes à Bruxelles, parmi les fonctionnaires européens il y a une grande majorité qui parle français.”