M6 et TF1 annoncent leur intention de fusionner les plus grands diffuseurs commerciaux français – Digital TV Europe

Les deux principaux diffuseurs commerciaux français M6 et TF1 ont annoncé avoir entamé des négociations de fusion.

Le couple, qui est déjà associé sur le service de streaming Salto avec le diffuseur France Télévisions, a annoncé que la fusion proposée créerait un groupe de médias français «avec l’offre la plus large de télévision, de radio, de numérique, de production de contenu et de technologie au profit de tous les téléspectateurs et l’industrie audiovisuelle française.

La société proposée accélérerait le développement d’un «champion français du streaming» grâce à la combinaison des services de rattrapage MyTF1 & 6play, ainsi qu’à la création d’un service SVOD autonome.

En plus de mettre l’accent sur le streaming, une déclaration des entreprises a annoncé des plans pour un centre de production pour le contenu local et international dans tous les segments des médias, avec l’ambition de développer les ventes de contenu internationales.

Le communiqué a ajouté que la combinaison des entreprises et de leurs marques associées «est essentielle pour assurer l’indépendance à long terme de la création de contenu français et pour continuer à offrir un contenu local diversifié et premium au bénéfice de tous les téléspectateurs.

Le groupe aurait un chiffre d’affaires combiné de 3,4 milliards d’euros et un résultat opérationnel courant de 461 millions d’euros. La nouvelle société sera soutenue par le Groupe Bouygues et RTL Group, détenant respectivement 30% et 16% du nouveau groupe, suite à l’acquisition d’une participation de 11% par Groupe Bouygues auprès de RTL Group.

Les actionnaires du Groupe M6 détenu par Bertelsmann se verront proposer un versement spécial de dividende en numéraire de 1,50 € par action, avec un ratio d’échange économique global de 2,10 actions Groupe TF1 pour 1 action Groupe M6. Il promet des synergies potentielles de 250 M € à 350 M € par an dans les trois ans suivant la clôture de la transaction, prévue pour fin 2022.

Le Groupe Bouyges paiera 641 millions d’euros pour acquérir 11% supplémentaires de la nouvelle société à Bertelsmann, laissant le géant allemand des médias avec une participation de 16%.

Le conseil d’administration du groupe non encore dénommé est composé de 12 membres dont 4 administrateurs désignés par Groupe Bouygues, 2 administrateurs désignés par RTL Group, 3 administrateurs indépendants, 2 administrateurs représentant les salariés et 1 administrateur représentant les salariés actionnaires . Nicolas de Tavernost – actuel PDG du Groupe M6 – est proposé comme président-directeur général de l’entité issue de la fusion, tandis que Gilles Pélisson – président-directeur général du Groupe TF1 – sera nommé directeur général adjoint du Groupe Bouygues en charge des médias et du développement.

Pélisson a déclaré: «La fusion entre le Groupe TF1 et le Groupe M6 est une belle opportunité pour créer un champion français de la vidéo totale qui garantira l’indépendance, la qualité des contenus et le pluralisme, des valeurs partagées depuis longtemps par nos deux groupes. Ce sera un atout pour promouvoir la culture française. Le Groupe TF1 aborde désormais une nouvelle étape de son développement, en cohérence avec la vision stratégique développée ces 5 dernières années. »

de Tavernost a déclaré: «La consolidation des marchés français de la télévision et de l’audiovisuel est une nécessité absolue si le public français et l’industrie dans son ensemble doivent continuer à jouer un rôle prépondérant face à une concurrence internationale exacerbée, qui s’accélère rapidement. La combinaison des savoir-faire des deux groupes permettra une réponse française ambitieuse. Par ailleurs, ce projet de fusion du Groupe M6 et du Groupe TF1 est la seule opération créatrice de valeur pour l’ensemble des actionnaires du Groupe M6.

Les traders ont réagi positivement à la nouvelle, les actions des deux sociétés ayant bondi tôt mardi. L’action TF1 progresse de 10%, tandis que l’action M6 Groupe progresse de plus de 7%.