L’UE s’engage à soutenir l’Ukraine | DW | 04/05/2021 – DW (allemand)

Après un appel téléphonique avec le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmitri Kuleba, le représentant des Affaires étrangères de l’UE a écrit sur Twitter dimanche soir: “Nous suivons avec une grande inquiétude les activités militaires russes autour de l’Ukraine”. L’UE soutient fermement “la souveraineté et l’intégrité territoriale” du pays, a écrit Josep Borrell. Il a annoncé qu’il discuterait de la question avec Kuleba et les ministres des Affaires étrangères des 27 pays de l’UE ce mois-ci.

Dans la zone de conflit du Donbass, dans l’est de l’Ukraine, l’Ukraine et les rebelles pro-russes se sont accusés mutuellement d’attaques ce week-end. L’Ukraine accuse Moscou d’avoir rassemblé des milliers de militaires sur ses frontières nord et est et sur la péninsule de Crimée annexée par la Russie.

Un membre des forces armées ukrainiennes se rend à sa position de combat dans la région de Donetsk

L’Allemagne et la France, qui tentent de trouver une solution au conflit ukrainien dans le prétendu format normand, se sont déclarées “préoccupées par le nombre croissant de violations du cessez-le-feu” après que la situation se soit stabilisée entre-temps. “Nous suivons la situation, en particulier les mouvements des troupes russes, très attentivement et appelons les parties à la retenue et à la désescalade immédiate”, a indiqué un communiqué conjoint du ministère des Affaires étrangères et du ministère français des Affaires étrangères. Eux aussi réaffirment le soutien de leurs pays à “la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine”.

Le cessez-le-feu reste fragile

Les tensions accrues dans l’est de l’Ukraine ont récemment suscité l’inquiétude internationale. Selon les observateurs de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), le nombre de violations du cessez-le-feu est toujours bien inférieur à celui de l’année précédente. Les insurgés contrôlent des parties des régions de Donetsk et de Louhansk le long de la frontière russe depuis près de sept ans.

Selon les estimations de l’ONU, plus de 13000 personnes ont été tuées dans le conflit, qui a débuté en 2014. Malgré le cessez-le-feu convenu, au moins 21 soldats ont été tués du côté du gouvernement depuis le début de l’année. Selon les séparatistes, environ 23 personnes ont été tuées de leur côté au cours de la même période. Un plan de paix convenu en 2015 est en suspens.

qu / ww (dpa, afp)