L’Inde, la France et le ministre australien des Affaires étrangères organisent la première trilatérale à Londres – WION

Dans un développement significatif, le trilatéral physique tant attendu entre les ministres des Affaires étrangères indien, australien et français a eu lieu mardi à Londres.

Il s’agit de la toute première rencontre trilatérale du ministre indien des Affaires extérieures, le Dr S Jaishankar, du ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian et de la FM australienne Marise Payne, qui se sont rencontrés en marge de la réunion des ministres des Affaires étrangères du G7 à Londres.

La réunion des ministres des Affaires étrangères du G7 est la première réunion en personne du ministre des Affaires étrangères du groupe au milieu d’une pandémie. La rencontre a lieu après plus de 2 ans et demi, et la dernière rencontre de ce type des FM du G7 a eu lieu en France en 2019.

Les membres du G7 sont: le Canada, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Japon, le Royaume-Uni et les États-Unis. Pour la réunion des FM du G7 cette année, le Royaume-Uni, en tant qu’hôte, avait invité l’Inde, l’Australie, la Corée du Sud, l’Afrique du Sud et le secrétaire général de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN)

Le trilatéral France, Inde, Australie a été lancé en septembre 2020 au niveau des secrétaires étrangers avec trois priorités communes: la sécurité maritime, l’environnement et le multilatéralisme.

Il y a eu des réunions de hauts fonctionnaires sur chaque piste depuis lors et maintenant il est porté au niveau ministériel. Le mécanisme trilatéral est élevé au niveau ministériel dans l’année suivant sa création.

On s’attend à ce que les trois pays se concentrent également sur l’Indo-Pacifique. La France et l’Australie font toutes deux partie de l’Initiative sur les océans indo-pacifiques (IPOI) annoncée par l’Inde en 2019. L’adhésion de la France à l’IPOI a été annoncée lors de la visite du ministre français des Affaires étrangères à New Delhi le mois dernier. Les forces navales des 3 pays se sont également exercées les unes avec les autres sous plusieurs formats, des exercices navals bilatéraux Inde-France Varuna aux exercices navals de Malabar avec la participation de pays Quad – Inde, Japon, Australie et États-Unis ou les États-Unis. La Pérouse – Forces navales françaises avec les pays membres de Quad.

Plus tôt cette année, le mécanisme s’était réuni au niveau des hauts fonctionnaires. La partie indienne était dirigée par le secrétaire adjoint (Europe Ouest) de la MEA, Sandeep Chakravorty tandis que la partie française était dirigée par Bertrand Lortholary, directeur (Asie et Océanie), et la partie australienne était dirigée par M. Gary Cowan, premier secrétaire adjoint (Nord et Division de l’Asie du Sud) et John Geering, premier secrétaire adjoint (Division de l’Europe et de l’Amérique latine).