Ligue des légendes : S04 Abbedagge parle LEC 2021 : “Nous n’aurons pas besoin d’un miracle cette fois-ci”

Source de l’image : Michal Konkol pour les Riot Games

La saison 2021 du championnat d’Europe de la League of Legends se rapproche et les équipes se préparent à expérimenter des stratégies avec les nouvelles listes. Schalke 04 est issu des batailles difficiles du printemps et de l’été 2020, se terminant sur la note élevée de la “course du miracle”, qui a failli qualifier pour les championnats du monde.

S04 Mid Laner Felix “Abbedagge” Braun a rejoint Lara Lunardi d’Inven Global pour une discussion sur ce que 2020 a appris à l’équipe, le développement personnel réalisé au cours d’une des années les plus difficiles du LEC, la nouvelle liste, et plus encore.


“Nous n’aurons pas besoin d’une course au miracle cette fois-ci.”

Revenons en 2020… Pouvez-vous citer les leçons les plus importantes de cette année ?

Beaucoup de choses importantes se sont produites cette année. Personnellement, je me suis beaucoup développé. Pour moi, le moment le plus important a été de réaliser tant de choses après avoir eu un début si horrible dans les deux divisions et d’avoir fait fonctionner la Course aux miracles.

Pendant le Spring Split, j’ai connu une grande croissance personnelle. On n’est pas toujours dans une situation où l’environnement de l’équipe est aussi rude, où l’équipe ne se sent pas du tout solidaire. J’ai dû m’améliorer et être beaucoup plus communicatif pour faire entendre ma propre voix, et cela m’a aidé à passer au Summer Split et à faire avancer les choses vers la fin.

Vous avez parlé de prendre la parole. Êtes-vous généralement le plus silencieux de l’équipe ?

Ce n’est pas comme si je ne voulais pas exprimer mes opinions, je parle plus que ce que l’on voit dans les vidéos de S04, donc je ne pense pas personnellement que mes coéquipiers me décriraient comme quelqu’un de calme, mais je suis plus réservé.

Et comment avez-vous changé cela ? Est-ce que quelqu’un dans l’équipe vous a poussé à le faire ?

C’était surtout une prise de conscience pour moi. Quand FORG1VEN a commencé à jouer avec nous, j’ai dû apprendre à répondre à un moment donné. [laughs]

Parlons des difficultés rencontrées par Schalke 04 au début des deux divisions la saison dernière. Finalement, l’équipe a travaillé pour obtenir des résultats positifs, même au printemps. Y avait-il une raison commune aux dérapages au début de chacun des scissions ?

Eh bien, eh bien. Au printemps, nous n’étions pas une équipe terrible, nous avions juste beaucoup de problèmes sur Bot Lane. Si les ennemis savaient comment contourner cela, chaque fois que la Bot Lane était ruinée, le jeu était ruiné. C’était vraiment difficile de contourner ce problème. Une fois que ça a changé, nous sommes devenus décents et nous nous sommes améliorés à partir de là.

Dès l’été, nous savions que nous devions apporter certains changements à notre tableau de service si nous voulions être considérés comme une équipe éliminatoire. Il était difficile de trouver la meilleure équipe, car elle avait toutes ses faiblesses et ses forces. Nous avions beaucoup de travail individuel à faire.

Comment avez-vous travaillé individuellement sur votre gameplay ?

Le plus grand changement que j’ai fait a eu lieu vers la troisième ou quatrième semaine de l’été, j’ai été plus motivé. J’ai commencé à jouer beaucoup plus en duo avec Gilius. Nous faisions du spam du matin au soir, et à part ça [laughs] comment pourrais-je obtenir mieux que le spam League of Legends…

[laughs] Je suis nul au jeu, alors que pourrais-je vous dire ?

Quoi qu’il en soit, pour passer au nouveau sujet de la liste… Il faut rencontrer l’équipe. Comment s’est passée la synergie au début ?

Gilius, BrokenBlade et moi sommes très proches l’un de l’autre. BB et moi sommes les meilleurs amis, et nous sommes tous les trois allemands. Gilius et BB se sont toujours soutenus mutuellement, et en plus ils sont tous les deux turcs ET allemands, donc ils ont une sorte de fraternité particulière… Nous sommes tous très à l’aise les uns avec les autres. Neon et LIMIT étaient à la maison en premier, donc nous ne les avons rencontrés qu’à des moments difficiles auparavant.

Notre équipe est vraiment ouverte d’esprit et n’a aucun problème à discuter du jeu. Nous sommes très efficaces.

J’ai le sentiment que vous et LIMIT vous entendrez bien. Il est très bien.

C’est mon petit Dino. [laughs]

En termes de style de jeu, à quoi ressemblent la nouvelle Top Lane et le nouveau Support ?

Ils n’ont pas peur de mourir. [laughs] C’est un peu un mème mais ils sont très agressifs, c’est juste une partie du fait d’être un nouveau membre de l’équipe je suppose. LIMIT n’a pas peur de s’engager, même s’il doit se sacrifier. On pourrait dire que l’équipe teste ses limites, sans jeu de mots [laughs]. C’est ce genre de gars.

Et pour terminer, qu’en est-il des attentes pour 2021 ?

Je pense que nous allons commencer lentement et nous développer. Nous pourrions perdre quelques parties au début du Split…

Attendez, parlez-vous vraiment de manière analytique ou êtes-vous simplement traumatisé par les deux scissions précédentes ? [laughs]

[laughs] Non ! Nous gagnerons la plupart de nos jeux, mais nous avons besoin de temps pour atteindre le plus haut niveau. Nous n’aurons pas besoin d’une course miracle cette fois-ci.