Les scientifiques de l’UB Anna Ferré Mateu et Katharina Heil, choisies dans le cadre d’un projet international sur le leadership des femmes

Anna Ferré Mateu est chercheur à l'Institut des sciences du cosmos de l'UB.

Anna Ferré Mateu est chercheur à l’Institut des sciences du cosmos de l’UB.

Katharina Heil est directrice des projets scientifiques.

Katharina Heil est directrice des projets scientifiques.

Anna Ferré Mateu, chercheuse à l’Institut des sciences du cosmos de l’UB (ICCUB-IEEC), et Katharina Heil, chef de projet scientifique des projets de recherche européens à la Faculté de mathématiques et d’informatique, sont deux des cent chercheurs dans le monde qui ont été choisis pour le projet Homeward Bound, une initiative de leadership pour la formation des femmes en matière de STEM. Le programme se terminera par un voyage de trois semaines en bateau en Antarctique.

Ce programme de douze mois comprend des conférences, des outils de développement personnel et de leadership, des sessions de coaching ainsi que des sessions de visibilité et de formation, et la possibilité de travailler sur des collaborations importantes dans des forums et des équipes dédiés à des domaines d’intérêt.

Il s’agit de la sixième édition de Homeward Bound, un programme créé en Australie en 2016 qui vise à développer un réseau de collaboration avec un millier de femmes se formant aux STIM et à leur donner la possibilité d’assumer des rôles de direction à l’échelle mondiale et de contribuer à un monde durable.

Anna Ferré Mateu s’est spécialisée dans l’étude de l’évolution cosmique des différents types de galaxies. Depuis 2018, elle bénéficie d’une bourse postdoctorale Junior Leader à l’ICCUB, où elle fait partie du domaine de recherche sur les structures et l’évolution des galaxies.

Katharina Heil est une bioinformaticienne et responsable de projets de recherche européens à la Faculté de mathématiques et d’informatique. Elle a mené son programme doctoral conjoint à l’Université d’Édimbourg (Écosse) et à l’Institut royal de technologie de Stockholm (KTH, Suède). Elle est actuellement présidente de l’Association Erasmus Mundus.

/Diffusion publique. Ce matériel provient de l’organisation d’origine et peut être de nature ponctuelle, édité pour des raisons de clarté, de style et de longueur. Voir l’intégralité ici.