Les projets de résidence du Festival d’Annecy dévoilés

En juin dernier, CITIA, organisateur du Festival international du film d’animation d’Annecy, annonçait la création de la résidence artistique “Développement graphique pour le long métrage d’animation” avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, du Département de la Haute-Savoie, du CNC et de France Télévisions – une nouvelle étape dans l’histoire commune entre la région d’Annecy et le cinéma d’animation.

Pendant l’été, 32 projets ont été soumis, de 17 pays: France, Italie, Espagne, Irlande, Géorgie, Colombie, Argentine, Brésil, Venezuela, Hongrie, Inde, République dominicaine, Serbie, Chine, Turquie, Mexique et Philippines. La résidence de trois mois pour le traitement graphique étant destinée à enrichir le récit, la maturité du scénario a été l’un des critères de sélection.

Un large éventail de genres était représenté, des projets grand public aux projets d’auteurs plus indépendants. Un éclectisme qui a suscité des discussions passionnées entre les membres du comité de sélection : Sara Wikler (productrice artistique de films, Blue Spirit, consultante en scénario), Damien Brunner (Producteur, Folivari), Éléa Gobbé-Mévellec (Réalisateur), Marc Bonny (Distributeur) et Pierre Siracusa (Directeur de l’Unité Animation et Jeune Public, France Télévisions).

“Cette commission de sélection à la résidence du Festival d’Annecy est une grande première. Il nous a été difficile de choisir ceux qui seront les pionniers”, a partagé le comité dans l’annonce de la sélection. “Parmi la diversité des projets soumis par ces artistes passionnés et créatifs, nous avons dû identifier ceux qui sauraient mettre à profit cette expérience. Nos trois lauréats ont des profils aussi uniques que prometteurs. Les qualités de leurs projets garantissent des premiers films très originaux et témoignent de la manière dont le cinéma d’animation est propice à communiquer notre époque. Espérons que le cocon de cette résidence leur permettra de s’épanouir pleinement.”

Le comité consultatif a réuni Catherine Puthod (Responsable du cinéma, de l’audiovisuel et des nouveaux médias, Région Auvergne-Rhône-Alpes), Aurore Fossard De Almeida (Chargée de mission arts visuels, Département de la Haute-Savoie) ainsi que Marie Le Gac (Responsable du développement, Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma).

Les trois projets retenus sont :

Piece

Pièce d’Alan Holly (Irlande), un drame animé moderne sur les pressions et les anxiétés de la société et leur impact sur les jeunes. Le projet suit sept adolescents qui s’interrogent sur eux-mêmes et sur le monde qui les entoure.

Héritage

Heirloom

Heirloom d’Upamanyu Bhattacharyya (Inde), un récit familial qui suit la vie et l’ascension du jeune Solal sur près de cinquante ans et rend hommage à des siècles de traditions textiles en Inde.

Le Cœur à danser

Le Cœur à danser

Le Cœur à danser de Pierre Le Couviour et Amine El Ouarti (France), une fiction qui se déroule en Bretagne. Une jeune fille décide d’organiser une grande fête pour célébrer le retour des hommes du village après la guerre. Mais il n’y a aucun moyen de savoir si son père est parmi eux. Sa rencontre avec la légende de la Cité d’Ys va la guider.

CITIA invitera un membre de l’équipe de chacun de ces projets à Annecy, du 5 avril au 27 juin 2021.