Les ingénieurs du monde entier construisent aujourd’hui un avenir durable

Globe Newswire

Résultats pour l’année 2020 : Avancées majeures dans le domaine de la NASH et augmentation significative des liquidités grâce à une introduction en bourse réussie aux États-Unis

► Publication des résultats positifs de l’essai clinique de phase IIb de NATIVE évaluant le lanifibranor à la NASH et décision de passer à la phase III de développement ► Désignation de thérapie innovante accordée au lanifibranor à la NASH par les États-Unis. Food and Drug Administration (FDA) ► Finalisation de la conception de l’essai clinique de phase III avec le lanifibranor en NASH après la réunion de fin de phase II avec la FDA et la réception de la lettre d’avis scientifique de l’Agence européenne des médicaments (EMA) ► Expansion aux États-Unis avec la nomination du Dr Michael Cooreman, M.D, en tant que médecin en chef et ouverture de la filiale américaine de la NASH filiale américaine ► Annonce du calendrier de l’essai clinique de phase III évaluant le lanifibranor au sein de la NASH ► Confirmation par la FDA que le dossier toxicologique concernant le lanifibranor est complet et acceptable pour soutenir le dépôt d’une demande de nouveau médicament (NDA) pour le traitement de la NASH et l’amélioration de la fibrose hépatique ► Achèvement par AbbVie de la procédure de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) relative aux dénominations communes internationales (DCI) pour l’ABBV-157, désormais nommé cédirogant ► Trésorerie1 à 113 €.0 million d’euros au 31 décembre 2020, contre 35 millions d’euros.8 millions d’euros au 31 décembre 2019 ► Succès de l’introduction en bourse (IPO) de 94,9 m2 sur le Nasdaq Global Market à l’U.S, prolongeant la trésorerie de la société jusqu’au quatrième trimestre 2022 Daix (France), 4 mars 2021 – Inventiva (Euronext Paris et Nasdaq : IVA), société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies orales à base de petites molécules pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies dont les besoins médicaux sont importants et non satisfaits, a annoncé aujourd’hui ses résultats pour l’année 2020. Frédéric Cren, président, directeur général et cofondateur d’Inventiva, a déclaré : “2020 a vraiment été l’une des années les plus transformatrices depuis la création d’Inventiva en 2012, grâce à une série de réalisations majeures. Suite aux résultats très prometteurs de notre essai clinique NATIVE de phase IIb au NASH et à la désignation de lanifibranor comme “thérapie de rupture” par la FDA américaine, la FDA et l’EMA nous ont donné leur feu vert pour lancer l’essai pivot de phase III avec notre principal candidat-médicament, dont nous avons finalisé la conception au début de cette année. Sur la base de ces jalons, qui confirment clairement le potentiel du lanifibranor à devenir un traitement de référence pour la NASH, nous avons décidé de concentrer nos efforts sur ce programme particulier tout en évaluant parallèlement toutes les options pour optimiser le développement de notre second actif en phase clinique, odiparcil, dans le cadre de MPS VI. Dans le même temps, nous avons pu étendre considérablement notre piste de trésorerie et renforcer notre visibilité aux États-Unis grâce au succès de notre introduction en bourse sur le Nasdaq Global Market. Avec la nomination du Dr Michael Cooreman au poste de médecin en chef et l’ouverture très récente de la filiale d’Inventiva aux États-Unis, nous sommes en bonne voie pour lancer l’essai clinique de phase III avec le lanifibranor au NASH au cours du premier semestre de cette année”. Principaux résultats financiers Les principaux chiffres financiers d’Inventiva pour l’ensemble de l’année 2020 sont les suivants : Au 31 décembre 2020, la trésorerie de la société3 (hors effets de change) s’élevait à 113,0 millions d’euros, contre 124,6 millions d’euros au 30 septembre 2020 et 35,8 millions d’euros au 31 décembre 2019. En 2020, la trésorerie nette utilisée dans les activités d’exploitation s’élevait à (30,6) millions d’euros contre (28,4) millions d’euros en 2019. Cette augmentation s’explique principalement par la hausse des frais généraux et administratifs et des dépenses non récurrentes engagées au cours du second semestre de l’année, liées à l’introduction en bourse de la société aux États-Unis et à son inscription au Nasdaq. Ces coûts ont été partiellement compensés par les économies réalisées grâce à l’arrêt du développement clinique du lanifibranor dans la sclérose systémique en 2019 et au plan de sauvegarde de l’emploi mis en place par la suite à la mi-2019, ainsi que, dans une moindre mesure, par la conclusion réussie de l’étude clinique de phase IIb de NATIVE à la NASH en juin 2020. En outre, le flux de trésorerie des activités opérationnelles a été positivement influencé par l’encaissement de 4,2 millions d’euros au titre du Crédit Impôt Recherche (CIR) 2018 en janvier 2020, et l’encaissement de 4,2 millions d’euros au total au titre du Crédit Impôt Recherche 2019 en avril et juin 2020. En 2019, Inventiva a enregistré le paiement de 3,6 millions d’euros au titre du Crédit Impôt Recherche 2017, le paiement d’étape de 3,5 millions d’euros d’AbbVie suite à l’inscription du premier patient atteint de psoriasis dans l’étude clinique en cours avec l’ABBV-157 et le dernier paiement de Boehringer Ingelheim dans le cadre de sa collaboration avec la société. La trésorerie nette provenant des activités d’investissement (hors variation des dépôts à court terme) est restée stable en 2020 par rapport à 2019 et s’est élevée à (0,9) million d’euros. Enfin, la trésorerie nette provenant des activités de financement s’est élevée à 111,7 millions d’euros en 2020 contre 8,4 millions d’euros en 2019, grâce à l’émission de 15 millions d’euros (produit brut) d’actions ordinaires à certains investisseurs existants dans la société en février 2020, et à l’entrée dans un fonds de 10 euros.0 million d’euros, garanti par l’État français, avec un syndicat de banques françaises en mai 2020, et l’encaissement de 94,9 millions d’euros4 (produit brut) à la suite de l’introduction en bourse réussie de la société aux États-Unis en juillet 2020, prolongeant la trésorerie d’Inventiva jusqu’au quatrième trimestre de 2022. En 2020, les revenus d’Inventiva s’élevaient à 0,4 million d’euros contre 7,0 millions d’euros en 2019. Alors qu’Inventiva ne prévoyait pas de générer de revenus en 2020, cette baisse a été due au fait que la société a enregistré le paiement de 3,5 millions d’euros dans le cadre de sa collaboration avec AbbVie en décembre 2019, soit des revenus de 2 euros.En novembre 2019, la société a enregistré un paiement de 6 millions d’euros dans le cadre de sa collaboration avec Boehringer Ingelheim, dont 0,5 million d’euros et 2,1 millions d’euros de reprise, conformément à la norme IFRS 15 “Revenus des contrats avec les clients”, suite à la fin de cette collaboration de recherche après qu’Inventiva ait rempli tous ses engagements. Les autres revenus s’élèvent à 4,9 millions d’euros en 2020 contre 4,3 millions d’euros en 2019, soit une hausse de 14 %, principalement due à l’encaissement du crédit d’impôt recherche 2018 et 2019. Les dépenses de recherche et développement se sont élevées à 23,7 millions d’euros en 2020 contre 33,8 millions d’euros en 2019, soit une baisse de 29 %. Ces dépenses ont été principalement consacrées au développement du lanifibranor dans le NASH et de l’odiparcil dans le MPS VI. La diminution par rapport à l’année précédente est principalement due à l’arrêt du développement clinique du lanifibranor dans la sclérose systémique en février 2019 et aux économies générées par le plan de sauvegarde de l’emploi mis en place par la suite, l’année 2020 enregistrant le plein effet des économies réalisées. En outre, alors que la société avait enregistré des dépenses de R&d liées à l’essai clinique de phase IIb de NATIVE à la NASH pour l’ensemble de l’exercice fiscal 2019, Inventiva n’a pas enregistré de dépenses de développement clinique aussi importantes au second semestre 2020 qu’au premier semestre 2020 étant donné la conclusion réussie de l’essai de phase IIb de NATIVE en juin 2020. Les frais généraux et administratifs se sont élevés à 8,5 millions d’euros en 2020 contre 6,1 millions d’euros en 2019, principalement en raison des dépenses liées à la préparation de l’introduction en bourse de la société aux États-Unis et de l’augmentation des dépenses opérationnelles récurrentes liées au statut de double cotation d’Inventiva suite à son introduction au Nasdaq. Les autres produits (charges) d’exploitation se sont élevés à 2,2 millions d’euros en 2020 contre 1,5 million d’euros en 2019. Le premier semestre 2019 a pris en compte l’enregistrement d’une provision de 1,1 million d’euros relative au Plan de Sauvegarde de l’Emploi, tandis que 2020 a enregistré des dépenses non récurrentes engagées dans le cadre de l’introduction en bourse aux Etats-Unis, non reflétées dans la prime d’émission des actions émises, et un revenu net non récurrent lié au Crédit d’Impôt Recherche des années précédentes. En raison du taux de change défavorable entre le dollar et l’euro suite à l’introduction en bourse de la société aux États-Unis et à sa cotation au Nasdaq en juillet 2020, Inventiva a subi une perte financière nette de 3,9 millions d’euros. La perte nette de la société s’est élevée à 33,6 millions d’euros en 2020, contre une perte de 30,2 millions d’euros en 2019. Le tableau suivant présente le compte de résultat d’Inventiva, préparé conformément aux normes IFRS, pour l’exercice financier 2020, avec des comparaisons pour l’exercice financier 2019 : (en milliers d’euros, sauf les montants par action et par action) 31 décembre 2020 31 décembre 2019Revenus 372 6 998Autres revenus 4 891 4 293Dépenses de recherche et développement (23 717) (33 791)Marketing – frais de développement commercial (563) (249)Frais généraux et administratifs (8,499) (6 088)Autres produits (charges) d’exploitation (2 202) (1 475)Perte d’exploitation nette (29 718) (30 312)Résultat financier net (3 902) 93Impôt sur le revenu – – Perte nette de la période (33 619) (30 218)Perte de base / diluée par action (euros / action) (0.99) (1.28)Nombre moyen pondéré d’actions en circulation utilisé pour le calcul de la perte de base / diluée par action 33 874 751 23 519 897 Annonce du calendrier de l’essai clinique de phase III sur le lanifibranor au sein de la NASH Inventiva progresse dans le lancement de son essai clinique de phase III NATIV3 (NASH lanifibranor Phase 3 trial) évaluant le lanifibranor au sein de la NASH, et a défini le calendrier suivant pour la première partie de l’étude5 : Premier site actif – prévu pour le deuxième trimestre de 2021Première visite du patient – prévue pour le troisième trimestre de 2021Dernière visite du patient – prévue pour le deuxième semestre de 2022Dernière visite du patient – prévue pour le premier semestre de 2024Publication des résultats principaux – prévue pour le deuxième semestre de 2024 Mise à jour des données toxicologiques non cliniques concernant le lanifibranor lors d’une réunion de type B avec la FDA, l’organisme de réglementation a confirmé que le dossier de toxicologie non clinique disponible pour le lanifibranor est à la fois complet et acceptable pour soutenir le dépôt d’une demande d’autorisation de mise sur le marché pour l’indication ciblée de traitement de la NASH et d’amélioration de la fibrose hépatique. Le dossier comprend les résultats d’études de cancérogénicité de deux ans chez la souris et le rat ainsi que des études toxicologiques à long terme allant jusqu’à un an chez le singe. Mise à jour du calendrier de l’essai clinique de phase II avec le lanifibranor chez les patients atteints de diabète de type 2 (DT2) et de maladie hépatique grasse non alcoolique (MGFNA) La pandémie COVID-19 a eu un impact important sur le recrutement de patients en 2020. Dans ce contexte, la publication des résultats de l’étude est désormais prévue au premier semestre 2022 contre 2021 comme annoncé précédemment. Mise à jour sur la collaboration avec AbbVie dans le domaine des maladies auto-immunes Suite à l’achèvement du processus DCI de l’OMS par AbbVie, le nom de “cedirogant” a été attribué à ABBV-157, l’agoniste inverse ROR-y sélectif et disponible par voie orale découvert conjointement avec AbbVie pour le traitement des maladies auto-immunes. En raison du contexte actuel de COVID-19, l’étude clinique de phase I sur les cedirogants menée par AbbVie chez des patients atteints de psoriasis devrait maintenant se terminer au deuxième trimestre de 2021 par rapport au premier trimestre de 2021, comme annoncé précédemment. Principaux domaines de progrès du portefeuille R&D Lanifibranor dans la stéato-hépatite non alcoolique (NASH) Lancement d’une collaboration avec le professeur Jérôme Boursier, M.D., Ph.D, professeur de médecine à la faculté de médecine de l’université d’Angers, afin de développer un ou plusieurs biomarqueurs non invasifs ou un score composite de biomarqueurs non invasifs pour identifier les patients répondant au lanifibranor en ce qui concerne la résolution de la NASH et l’amélioration de la fibrose – 25 février 2021 Finalisation de la conception de l’essai clinique pivot de phase III avec le lanifibranor dans la NASH suite à la réception de la lettre d’avis scientifique de l’EMA ; confirmation du lancement de l’essai au premier semestre 2021 – 5 janvier 2021 Publication de nouvelles données précliniques sur le lanifibranor pour le traitement de la cirrhose par la revue scientifique à comité de lecture Journal of Hepatology, montrant les effets bénéfiques de son mécanisme d’action sur l’hypertension portale et la fibrose hépatique dans la maladie hépatique chronique avancée (ACLD) expérimentale – 7 décembre 2020 Conclusions de la réunion de fin de phase II d’Inventiva avec l’U.S. FDA pour le lanifibranor suite à la publication des résultats positifs de son essai clinique de phase IIb NATIVE à la NASH – 10 novembre 2020 Réception de la FDA “Breakthrough Therapy” désignation pour le lanifibranor dans la NASH permettant à la Société d’accélérer le développement et l’examen du candidat médicament – Octobre 12, 2020 Décision par le professeur Kenneth Cusi, l’enquêteur de l’essai clinique de phase II en cours évaluant le lanifibranor dans les patients T2DM avec NAFLD, pour réduire le nombre de patients suite à des effets observés plus élevés que prévu du lanifibranor dans la réduction de la stéatose au cours de l’essai clinique de phase IIb NATIVE à la NASH – 6 juillet 2020 Publication des résultats positifs de l’essai clinique de phase IIb NATIVE ; décision de poursuivre le développement clinique du lanifibranor à la NASH et d’entrer en phase III de développement – 15 juin 2020 approbation d’un nouveau brevet protégeant l’utilisation du lanifibranor pour le traitement de plusieurs maladies fibrotiques, dont la NASH, en Chine jusqu’en juin 2035 par l’Administration nationale chinoise de la propriété intellectuelle (CNIPA) – 25 mai 2020 Odiparcil dans la mucopolysaccharidose de type VI (MPS VI) Décision d’examiner toutes les options disponibles pour optimiser le développement d’un actif de deuxième stade clinique, l’odiparcil, pour le traitement de la MPS VI ; Suspension de toutes les activités de R&d liées à la MPS pendant cette période – 10 novembre 2020 Réception de l’U.S. FDA “Fast Track” désignation pour odiparcil dans MPS VI – 19 octobre 2020 Acceptation de la demande de “Investigational New Drug” (IND) pour odiparcil dans MPS VI par les États-Unis FDA – 10 août 2020 Décision d’Inventiva de prolonger la durée de l’essai clinique de phase I/II SAFE-KIDDS (SAFEty, pharmacoKInetics and pharmacoDynamics, Dose escalating Study) évaluant odiparcil chez les enfants MPS VI de 6 à 12 mois suite à une réunion d’avis scientifique avec l’EMA – 23 juillet 2020 Publication des dernières données sur le mécanisme d’action d’odiparcil dans la principale revue scientifique PLOS ONE, montrant que le médicament candidat était associé à une diminution de l’accumulation de glycosaminoglycanes (GAG) et à une augmentation de l’excrétion des GAG, et mettant en évidence sa distribution dans les tissus et organes concernés par la maladie MPS VI – 18 mai 2020 Autres étapes importantes Ouverture de la filiale d’Inventiva aux États-Unis avant le début de l’essai clinique pivot de phase III avec le lanifibranor à la NASH – 6 janvier 2021 Nomination du Dr. Michael Cooreman, M.D., en tant que médecin en chef d’Inventiva pour succéder au Dr Marie-Paule Richard, M.D, qui a décidé de prendre sa retraite le 17 décembre 2020 – 5 novembre 2020 Nomination du Dr Arun J. Sanyal au conseil consultatif scientifique d’Inventiva, renforçant ainsi l’expertise du conseil dans le domaine de la NASH – 29 juillet 2020 Succès de l’introduction en bourse de 94,96 millions d’euros sur le marché mondial du Nasdaq aux États-Unis, prolongeant la période de trésorerie d’Inventiva jusqu’au quatrième trimestre de 2022 – 15 juillet 2020 Entrée dans un fonds de 10 euros.Prêt Garanti par l’Etat, avec le soutien de Bpifrance, Crédit Agricole Champagne-Bourgogne et Société Générale, contribuant à renforcer la trésorerie de la société dans le contexte de la pandémie COVID-19 – 19 mai 2020 Augmentation de capital de 15 millions d’euros souscrite par BVF Partners L.P, New Enterprise Associates (NEA), Novo Holdings A/S et Sofinnova Partners – 11 février 2020 Prochaines étapes clés attendues Lancement de l’essai clinique de phase III NATIV3 évaluant le lanifibranor dans la NASH – prévu au premier semestre 2021 Achèvement par AbbVie de son essai clinique de phase I en cours avec le cedirogant (ABBV-157) chez des patients atteints de psoriasis – prévu au deuxième trimestre 2021 Mise à jour de la stratégie de développement d’odiparcil – prévue en 2021 Prochaine participation à la conférence des investisseurs H.C. Wainwright Virtual Global Life Sciences Conference, 9-10 mars 202133rd Virtual Roth Conference, 15-17 mars 20217th Annual Truist Securities 2021 Life Sciences Summit, 4-5 mai 2021Jefferies Virtual Healthcare Conference, 1-3 juin 2021 Prochaine participation à une conférence scientifique § International Liver Congress™ 2021, 23-26 juin 2021 Conférence téléphonique Une conférence téléphonique en anglais aura lieu demain, vendredi 5 mars 2021 à 14h00 (heure de Paris). Pour participer à la conférence téléphonique, veuillez utiliser le code 3586531 après avoir composé l’un des numéros suivants : France : +33 (0) 1 70 70 07 81Belgique : +32 (0) 2 793 3847Allemagne : +49 (0) 69 2222 2625Pays-Bas : +31 (0) 20 795 6614Suisse : +41 (0) 44 580 7145Royaume-Uni : +44 (0) 207 192 8338États-Unis : +1 646-741-3167 La présentation accompagnant cette conférence téléphonique sera disponible sur le site web d’Inventiva à partir de 14h00 (heure de Paris) demain, vendredi 5 mars 2021 dans la section “Investisseurs” – “Résultats financiers &amp ; Présentations” et peut être suivie en direct à l’adresse : https://edge.media-server.com/mmc/p/wr8srgzq. Une retransmission de la conférence téléphonique et de la présentation sera disponible après l’événement à l’adresse suivante : http://inventivapharma.com/investors/financial-results-presentations/. Prochaine publication des résultats financiers § Chiffre d’affaires et trésorerie du premier trimestre 2021 : Jeudi 13 mai 2021 (après la fermeture du marché américain) À propos d’Inventiva Inventiva est une société biopharmaceutique en phase clinique qui se concentre sur le développement de thérapies orales à petites molécules pour le traitement des maladies NASH, MPS et d’autres maladies dont les besoins médicaux sont importants et non satisfaits. En s’appuyant sur son expertise et son expérience dans le domaine des composés ciblant les récepteurs nucléaires, les facteurs de transcription et la modulation épigénétique, Inventiva fait actuellement progresser deux candidats cliniques, ainsi qu’un large éventail de programmes en phase précoce. Le Lanifibranor, son produit candidat principal, est développé pour le traitement des patients atteints de NASH, une maladie hépatique chronique courante et progressive pour laquelle il n’existe actuellement aucun traitement approuvé. En 2020, Inventiva a annoncé des résultats positifs de son essai clinique de phase IIb évaluant le lanifibranor pour le traitement des patients atteints de la NASH et a obtenu la désignation de thérapie innovante et de procédure accélérée pour le lanifibranor dans le traitement de la NASH. Inventiva développe également odiparcil, un actif de deuxième phase clinique, pour le traitement des patients atteints de sous-types de MPS, un groupe de maladies génétiques rares. Inventiva a annoncé des résultats positifs de son essai clinique de phase IIa évaluant odiparcil pour le traitement des patients adultes atteints de MPS VI à la fin de 2019 et a reçu la désignation Fast Track de la FDA pour odiparcil en octobre 2020. En parallèle, Inventiva est en train de sélectionner un candidat au développement en oncologie pour son programme de voie de signalisation Hippo. En outre, la société a établi une collaboration stratégique avec AbbVie dans le domaine des maladies auto-immunes. AbbVie a commencé le développement clinique de l’ABBV-157, un candidat médicament pour le traitement du psoriasis modéré à sévère résultant de sa collaboration avec Inventiva. Cette collaboration permet à Inventiva de recevoir des paiements d’étape à l’atteinte de jalons précliniques, cliniques, réglementaires et commerciaux, en plus des redevances sur tout produit approuvé résultant de la collaboration. La société dispose d’une équipe scientifique d’environ 70 personnes ayant une expertise approfondie dans les domaines de la biologie, de la chimie médicinale et computationnelle, de la pharmacocinétique et de la pharmacologie, ainsi que dans le développement clinique. Elle possède également une vaste bibliothèque d’environ 240 000 molécules pharmacologiquement pertinentes, dont environ 60 % sont brevetées, ainsi qu’un centre de recherche et de développement en propriété exclusive. Inventiva est une société publique cotée sur le compartiment C du marché réglementé d’Euronext Paris (ticker : IVA – ISIN : FR0013233012) et sur le Nasdaq Global Market aux États-Unis (ticker : IVA). www.inventivapharma.com Contacts InventivaFrédéric CrenChairman &amp ; CEOinfo@inventivapharma.com+33 3 80 44 75 00Brunswick GroupYannick Tetzlaff / Tristan Roquet Montegon / Aude LepreuxMedia relationsinventiva@brunswickgroup.com+33 1 53 96 83 83Westwicke, an ICR CompanyPatricia L. Investisseur bancaire relationspatti.bank@westwicke.com+1 415 513-1284 Avis important Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives, des prévisions et des estimations concernant les essais cliniques d’Inventiva, les communiqués de données sur les essais cliniques, les plans de développement clinique et les activités futures prévues d’Inventiva. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l’utilisation de mots tels que, sans limitation, “croit”, “anticipe”, “s’attend”, “a l’intention”, “planifie”, “cherche”, “estime”, “peut”, “va” et “continue” et des expressions similaires. Ces déclarations ne sont pas des faits historiques mais plutôt des déclarations d’attentes futures et autres déclarations prospectives qui sont basées sur les convictions de la direction. Ces déclarations reflètent les opinions et les hypothèses qui prévalent à la date des déclarations et impliquent des risques et des incertitudes connus et inconnus qui pourraient faire en sorte que les résultats, les performances ou les événements futurs diffèrent sensiblement de ceux exprimés ou impliqués dans ces déclarations. Les événements réels sont difficiles à prévoir et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle d’Inventiva. Il ne peut y avoir aucune garantie en ce qui concerne les produits candidats du pipeline que les résultats des essais cliniques seront disponibles dans les délais prévus, que les futurs essais cliniques seront lancés comme prévu, ou que les candidats recevront les approbations réglementaires nécessaires. Les résultats réels peuvent s’avérer être matériellement différents des résultats, performances ou réalisations futurs anticipés exprimés ou impliqués par ces déclarations, prévisions et estimations, en raison d’un certain nombre de facteurs, notamment le fait qu’Inventiva a subi des pertes importantes depuis sa création, qu’Inventiva a un historique d’exploitation limité et n’a jamais généré de revenus provenant de la vente de produits, Inventiva aura besoin de capitaux supplémentaires pour financer ses opérations, le succès futur d’Inventiva dépend de la réussite du développement clinique, de l’approbation réglementaire et de la commercialisation ultérieure des produits candidats actuels et futurs, les études précliniques ou les essais cliniques antérieurs ne sont pas nécessairement prédictifs des résultats futurs et les résultats des essais cliniques d’Inventiva peuvent ne pas soutenir les revendications du produit candidat d’Inventiva, Inventiva peut rencontrer des retards importants dans ses essais cliniques ou Inventiva peut ne pas démontrer la sécurité et l’efficacité à la satisfaction des autorités réglementaires applicables, le recrutement et le maintien des patients dans les essais cliniques est un processus coûteux et long et pourrait être rendu plus difficile ou impossible par de multiples facteurs hors du contrôle d’Inventiva, Les produits candidats d’Inventiva peuvent causer des effets secondaires indésirables ou avoir d’autres propriétés qui pourraient retarder ou empêcher leur approbation réglementaire, ou limiter leur potentiel commercial, Inventiva fait face à une concurrence importante et les activités d’Inventiva, les études précliniques et les programmes et les calendriers de développement clinique, sa situation financière et ses résultats d’exploitation pourraient être affectés de manière significative et négative par la pandémie actuelle de COVID-19. Compte tenu de ces risques et incertitudes, aucune déclaration n’est faite quant à l’exactitude ou à l’équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les déclarations, prévisions et estimations prospectives ne sont valables qu’à la date du présent communiqué de presse. Les lecteurs sont avertis de ne pas se fier indûment à ces déclarations prospectives. Il convient de se référer au Document de Référence Universel déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers le 19 juin 2020 sous le n° D.20-0551 et son avenant déposé le 10 juillet 2020 sous le n° D. 20-0551-A01 ainsi qu’au rapport financier semestriel du 30 juin 2020 pour obtenir des informations complémentaires sur ces facteurs, risques et incertitudes. Sauf si la loi l’exige, Inventiva n’a pas l’intention et n’est pas tenue de mettre à jour ou de revoir les déclarations prospectives mentionnées ci-dessus. Par conséquent, Inventiva n’accepte aucune responsabilité pour toute conséquence découlant de l’utilisation de l’une des déclarations ci-dessus. 1 La position de trésorerie comprend les espèces et les équivalents de trésorerie ainsi que les dépôts à court terme qui sont inclus dans la catégorie “autres actifs courants” dans l’état de la situation financière IFRS au 31 décembre 2020. Au cours de l’exercice 2020, l’augmentation des dépôts à court terme est incluse dans la catégorie “flux de trésorerie nets des activités d’investissement” dans le tableau des flux de trésorerie IFRS. 2 Sur la base d’un taux de change de 1,1342 $ par euro, taux de change publié par la Banque centrale européenne le 9 juillet 2020. 3 La position de trésorerie comprend la trésorerie et les équivalents de trésorerie ainsi que les dépôts à court terme qui sont inclus dans la catégorie “autres actifs courants” dans l’état de la situation financière IFRS au 31 décembre 2020. Au cours de l’exercice 2020, l’augmentation des dépôts à court terme est incluse dans la catégorie “flux de trésorerie nets des activités d’investissement” dans le tableau des flux de trésorerie IFRS. 4 Sur la base d’un taux de change de 1,1342 $ par euro, le taux de change publié par la Banque centrale européenne le 9 juillet 2020. 5 La première partie de l’étude fait référence à un traitement de 72 semaines chez environ 900 patients, permettant de demander une approbation accélérée aux États-Unis et une approbation conditionnelle dans l’UE pour le lanifibranor sur la base d’une analyse histologique prédéfinie. Cette partie de l’étude est suivie d’une période de prolongation (partie 2), dont la date de fin dépend d’un nombre prédéfini d’événements cliniques. Pour plus d’informations, veuillez vous référer à la présentation d’Inventiva, accessible ici : https://inventivapharma.com/investors/investor-presentations/. 6 Sur la base d’un taux de change de 1,1342 $ par euro, taux de change publié par la Banque centrale européenne le 9 juillet 2020. Pièce jointe Inventiva – PR – FY 2020 – 04 03 2021 – FR – VF