Les festivals d’été en France font face à une nouvelle vague d’annulations de Covid-19 – FRANCE 24 Français

Publié le:

Les festivals français ressentent un terrible sentiment de déjà-vu alors qu’ils sont contraints d’annuler les événements de cette année en augmentant les infections à Covid-19 et en ralentissant le déploiement des vaccins.

La dernière annulation est intervenue vendredi par les organisateurs du festival de bande dessinée de renommée mondiale d’Angoulême, prévu fin juin.

Il rejoint une série de victimes qui comprend déjà certains des plus grands festivals de musique d’été d’Europe: Solidays, Hellfest, Garorock, Eurocks et Lollapalooza à Paris, entre autres, représentant ensemble plus d’un million de ventes de billets.

Le gouvernement français a mis une limite de 5 000 personnes sur les événements de cet été, et ils doivent être assis et socialement éloignés – pas vraiment propice à se déchaîner dans un moshpit. Solidays a accueilli 228000 participants en 2019.

Et c’était avant que le président Emmanuel Macron n’annonce un troisième verrouillage à partir de ce samedi alors que les hôpitaux sont inondés de cas de Covid-19 et que le pays a du mal à se procurer et à livrer des vaccins.

Les organisateurs d’Eurocks, qui a accueilli 128 000 personnes en 2019, ont déclaré que les règles étaient une «camisole de force» et «totalement incompatible avec l’esprit d’un événement animé».

«Nous ne nions pas la pandémie, mais ce qui nous fait mal au ventre, c’est que nous annulons encore plus tôt en 2021 qu’en 2020», a déclaré le directeur Jean-Paul Roland.

Les organisateurs de festivals n’ont pas non plus été impressionnés par le programme de soutien de 30 millions d’euros (35 millions de dollars) offert par le gouvernement, qui doit être partagé entre tout, des festivals de rock et classiques à l’art et au théâtre de rue.

«Nous avons demandé un parachute pour faire le saut, et à la place, ils nous ont donné un matelas sur lequel atterrir, et nous nous disputons toujours sur son épaisseur», a déclaré Roland, ajoutant que même si la situation sanitaire s’améliorait rapidement, il serait impossible pour les grands festivals de s’organiser à temps.

Une poignée d’événements se tiennent encore dans l’espoir de s’adapter à la situation.

Le plus grand rendez-vous musical de France, Les Vielles Charrues, qui comptait 270000 spectateurs en 2019, et des événements plus facilement adaptables comme le festival de théâtre d’Avignon et le Festival de Cannes espèrent toujours se dérouler en juillet.

(AFP)