Les efforts de l’UE pour ratifier l’accord d’investissement chinois sur la glace après les sanctions – FRANCE 24

Publié le: Modifié:

Bruxelles (AFP)

La Commission européenne a déclaré mardi que les efforts pour obtenir l’approbation de l’accord d’investissement massif de l’UE avec la Chine avaient été effectivement “suspendus” étant donné les relations diplomatiques aigries entre les deux parties après des sanctions tit-for-tat.

“Nous avons maintenant en un sens suspendu … les activités de sensibilisation politique du côté de la Commission européenne”, a déclaré à l’AFP le vice-président exécutif de l’UE, Valdis Dombrovskis, lors d’un entretien.

“Il est clair dans la situation actuelle avec les sanctions de l’UE en place contre la Chine et les contre-sanctions chinoises en place, y compris contre les membres du Parlement européen (que) l’environnement n’est pas propice à la ratification de l’accord”, a déclaré Dombrovskis.

Essayer de ratifier l’accord “dépendra vraiment de la manière dont les relations UE-Chine vont évoluer”, a-t-il ajouté.

À la surprise de beaucoup, l’Union européenne et la Chine ont approuvé fin décembre un important pacte d’investissement, clôturant sept années de négociations laborieuses grâce à une impulsion finale de l’Allemagne.

Le pacte a été défendu comme une ouverture indispensable à l’économie longtemps fermée de la Chine pour les entreprises européennes, mais il était sûr de faire face à une ratification difficile entre les 27 États membres ainsi que le Parlement européen.

Dombrovskis, un ancien Premier ministre letton, est chargé de diriger ce processus d’approbation dans l’UE, qui a déjà rencontré le refus des principaux députés européens.

L’Union européenne a sanctionné quatre responsables chinois en mars pour des violations présumées des droits de l’homme dans la région du Xinjiang, à l’extrême ouest de la Chine.

La Chine a répondu en imposant ses propres sanctions contre les politiciens, les universitaires et les groupes de recherche européens.