Les écoles, voici comment la France et l’Allemagne les gardent ouvertes pendant le lockdown – Il Sole 24 ORE

En vue du nouveau décret anti-coronavirus attendu la semaine prochaine sur la table du Conseil des ministres, le Premier ministre Mario Draghi a anticipé, dans un discours au Parlement à la veille du Conseil européen, une réouverture progressive des écoles après Pâques, si la situation épidémiologique le permet. La question promet d’être un nouveau front chaud au sein du gouvernement, avec les “aperturistes” qui regardent la France et l’Allemagne, en vase clos mais avec des écoles ouvertes, et les “rigoristes”, qui craignent que l’abandon de l’enseignement à distance n’entraîne une augmentation des contagions, au moment même où l’on veut accélérer la campagne de vaccination.

Draghi : si la situation le permet, il rouvre les écoles après les restrictions actuelles

“Si la situation épidémiologique le permet, nous commencerons à penser à la réouverture : réouverture de l’école en premier lieu – a déclaré Draghi – Le primaire et le préscolaire même dans les zones rouges lorsque les restrictions actuelles expirent. Et donc nous espérons, nous espérons, juste après Pâques.” Toujours pas convoquée, mais la salle de contrôle entre le premier ministre et les forces de la majorité appelée à discuter des nouvelles mesures anti-covins devrait se tenir vendredi 26 mars après-midi.

Chargement…

Près de 800 000 membres du personnel scolaire vaccinés

Le thème de la réouverture des écoles est étroitement lié à celui de la campagne de vaccination. De ce point de vue sont près de 800 mille, 789 251 pour être précis, le personnel scolaire (directeurs, enseignants et Ata), d’avoir reçu au moins une dose de vaccin, environ un million de personnes. Les enseignants en service sont au nombre de 685 000 environ et près de 200 000 enseignants de soutien. À ceux-ci, nous ajoutons les travailleurs Ata (un peu plus de 200 mille) et les chefs d’établissement (environ 8 mille). Selon les données du gouvernement, le personnel scolaire vacciné, région par région, est de 63 346 en Sicile, 7 316 en Calabre, 4 766 en Basilicate, 96 956 en Campanie, 4 142 dans le Molise, 24 602 dans les Abruzzes et 90 dans le Latium.515 ; dans les Marches 12 078 ; en Ombrie 16 714 ; en Toscane 57 218 ; en Émilie-Romagne 59 940 ; en Ligurie 4 420 ; en Vénétie 65 344 ; dans le Frioul-Vénétie Julienne 17 767 ; dans la province autonome de Trente 4 749 ; dans la province autonome de Bolzano 10 577 ; en Lombardie 97 324 ; dans le Piémont 56 830 ; dans le Val d’Aoste 1 209.

Allemagne, les écoles ouvrent avec des tests antigènes tous les 15 jours

Le débat en Italie sur la présence des conditions pour pouvoir rouvrir les écoles même dans la zone rouge porte également sur les choix faits par d’autres pays européens. À commencer par l’Allemagne, qui est souvent prise comme référence pour les compétences organisationnelles dont elle a fait preuve dans plus d’une situation. Ici, Angela Merkel a fait marche arrière et révoqué les décisions restrictives d’un verrouillage renforcé annoncées en début de semaine avant Pâques. “C’est mon erreur, elle doit être corrigée à temps. Je pense que c’est encore possible”, a déclaré la chancelière allemande lors d’une réunion surprise convoquée le 24 mars avec les laender. L’éducation a échappé à la pression. Il avait déjà été décidé à cette occasion que les écoles et les jardins d’enfants resteraient ouverts pour le moment, avec l’aide des tests d’antigènes rapides Covid-19 qui seront effectués deux fois par semaine. “Le contrôle du personnel enseignant et non enseignant et des élèves doit être étendu avec l’objectif de deux contrôles par semaine”, indique le document approuvé en début de semaine, y compris dans les jardins d’enfants. Depuis le 22 février, en Allemagne, les élèves jusqu’à la sixième année (11-12 ans) ont repris l’école par étapes et de manière partielle, avec un enseignement une semaine sur deux ou partiel quelques heures par jour. Pour les autres élèves, à l’exception des classes préparant un changement de cycle ou les examens du baccalauréat, l’enseignement à distance se poursuit. Les écoles restent en tout cas de la compétence exclusive des Laender, qui peuvent décider de manière autonome. Dans la plupart des États fédéraux, les vacances de Pâques commencent cette semaine.

Sondage Yougov : les Allemands en faveur d’une nouvelle fermeture

Selon un sondage de l’institut Yougov, la majorité des Allemands sont favorables à une nouvelle fermeture des écoles et des jardins d’enfants face à l’augmentation des cas d’infection par le coronavirus. 52% de l’échantillon soutiendraient “de préférence” ou “absolument” cette possibilité. En revanche, 34% rejetteraient “de préférence” ou “absolument” cette possibilité, tandis que 14% n’ont pas exprimé d’opinion précise. La proportion de personnes favorables à la fermeture des écoles était légèrement plus élevée dans l’ancienne Allemagne de l’Ouest (55%) que dans l’Est (41%).