Les classes d’orchestre prospèrent malgré les difficultés de l’enseignement à distance – The Sagamore

Bien que+concert+Orchestre%2C+Orchestre+et+avancé+Chambre+Orchestre+sont+tout-à-tout-tout+éloignés%2C+les+enseignants+et+les+étudiants+créent+un+environnement+positif+pour+tous+à+participer+et+s'épanouir.

AVA VARRELL/SAGAMORE STAFF

Bien que le Concert Orchestra, l’Orchestra et l’Advanced Chamber Orchestra soient tous totalement éloignés, les professeurs et les étudiants créent un environnement positif pour que tous puissent participer et s’épanouir.

Découvrir des compositeurs et des compositions célèbres, collaborer en groupe et bénéficier d’un soutien individualisé : une autre journée réussie pour Remote Orchestra.

Cette année, en raison de la pandémie de COVID-19, l’orchestre de concert, l’orchestre et l’orchestre de chambre avancé sont tous totalement isolés. Ce changement est intervenu après que le ministère de l’enseignement primaire et secondaire du Massachusetts (DESE) ait publié un nouvel ensemble de directives de sécurité pour toutes les classes d’arts du spectacle. Le département des arts du spectacle a recommandé que toutes les classes d’arts du spectacle se déroulent le plus loin possible, car la pratique de certains instruments comme les cuivres et les bois augmente le nombre de particules d’aérosol répandues dans l’air.

Malgré tous les changements intégrés à l’orchestre cette année, la chef d’orchestre Nina Bishop et ses élèves ont réussi à créer une communauté et à donner des représentations.

Le format à distance laisse plus de temps aux étudiants pour étudier les sujets qui les passionnent. Mme Bishop dit qu’elle écoute les commentaires de ses étudiants sur ce qu’ils veulent apprendre.

“J’ai envoyé des sondages aux étudiants pour savoir sur quoi ils veulent se concentrer cette année. Une chose que j’ai entendue de la part des étudiants, c’est qu’ils veulent être sûrs de pouvoir apprendre des choses comme la musique, la lecture de la musique, la musique à vue et la théorie musicale”, a déclaré M. Bishop.

Les élèves apprécient également le temps consacré à l’orchestre pour travailler en groupe dans les salles de réunion. Dans une classe typique cette année, les élèves se joignent à l’appel, se branchent ensemble, vont dans des salles individuelles pour s’entraîner, puis dans des salles de groupe, que ce soit pour faire des recherches sur un compositeur célèbre ou se produire les uns pour les autres.

La flûtiste de première année Lila Kindall a déclaré que le temps qu’elle passe dans les salles de réunion avec un groupe de ses collègues musiciens est l’une de ses parties préférées de la classe.

“Je pense que le travail de groupe est super amusant. Il nous permet de rencontrer d’autres personnes d’autres niveaux scolaires et nous pouvons parler de musique ou simplement discuter et nous faire des amis. C’est aussi amusant lorsque nous jouons les uns pour les autres et que nous pouvons entendre les réactions”, a déclaré M. Kindall.

Les étudiants apprécient également le grand bloc de temps que Bishop réserve chaque jour à la pratique individuelle. Elle s’efforce de s’entretenir avec le plus grand nombre d’étudiants possible et de les aider en cas de besoin. Selon Mme Bishop, la capacité à accorder de l’attention au développement personnel et à l’apprentissage est l’un des aspects les plus positifs qui ont émergé cette année.

Le violoncelliste Jojo Pearlman, étudiant en deuxième année, a déclaré que le temps réservé à la pratique individuelle présentait des avantages spécifiques.

“L’année dernière, quand j’étais en 9ème, c’était l’orchestre tout entier et il était très rare de recevoir une aide individuelle parce qu’il y avait tant de gens dans un même espace”, a déclaré M. Pearlman. “Je ne pense pas l’avoir jamais fait, donc c’est vraiment génial que je puisse le faire cette année”.

Les orchestres ont également reçu des subventions pour les aider à partager leur musique, ce qui est particulièrement utile pour le département dans des moments difficiles comme celui-ci.

“Une chose positive est que nous avons obtenu des subventions, à la fois de la Parent Teacher Organization et de la fondation pour l’éducation, pour nous aider à produire des projets de concerts qui seront publiés prochainement et jusqu’en 2021”, a déclaré M. Bishop.

Mme Bishop a déclaré qu’elle était fière du travail acharné et de la capacité d’adaptation de l’orchestre dans une période difficile.

“J’essaie de voir le bon côté des choses car, même si rien ne remplace le fait que tout le monde soit ensemble en temps et en espace réels, je pense que la sécurité est la considération la plus importante pour nos élèves”, a déclaré M. Bishop. “Dans le cadre que nous avons, nous faisons de notre mieux et nous réussissons à bien des égards”.