les cinq grandes tendances de 2021 | BusinessCommunity.it

2 – Adoption d’assistants virtuels
L’année dernière, il y a eu un changement fondamental qui part du lexique: nous sommes passés du mot “chatbot” un d “assistant virtuel“. C’est parce qu’un passage a finalement été finalisé, celui qui part de la simple conception d’un”réponse bot “à une personnalisation du conseil virtuel; d’où la vérité Assistant virtuel.
Cette évolution a été liée, d’une part, àexplosion de la naissance de nouvelles boutiques en ligne; de l’autre, au COVID-19 qui a grandement accéléré l’approche des entreprises à la numérisation en l’absence de personnel physique en lock-out.
En 2021, par conséquent, comme la connexion entre le magasin en ligne et la boutique physique deviendra encore plus importante, nous devrons nous concentrer sur personnalisation offerte par un acheteur virtuel; par exemple en proposant des produits spécifiques que l’utilisateur a déjà essayés en magasin. Dans ce nouveau Parcours client dans le processus de vente, l’activité de l’assistant virtuel entrera sur le terrain en encore plus de phases: avec leengagement (pour attirer), avec le automatisation du marketing (à convertir), avec des conseils personnalisés (pour conclure la vente) et avec le fidélité (pour offrir un outil d’assistance immédiate et d’éventuelles ventes incitatives / croisées).

Dans Service client, parmi les différents avantages pour l’utilisateur se distinguent une assistance virtuelle 24h / 24 et 7j / 7 et des temps d’attente réduits pour le traitement de ses demandes. En pensant au secteur de la restauration, par exemple, si le personnel travaille ou si l’entreprise est fermée, le chatbot répond aux demandes des clients et fournit des informations utiles en totale autonomie: heures et jours d’ouverture, réservations, menus …

3 – Croissance des investissements sociaux
Il sera nécessaire de se pencher sur les investissements sociaux etMarketing d’influence à 360 degrés, avec une attention particulière à TIC Tac ce qui signale une croissance particulièrement rapide. Les réseaux sociaux se sont développés targetizzazione de plus en plus spécifiques, grâce auxquels, pour se démarquer, il sera de plus en plus important de créer des publicités qui seront vues par un public sélectionné. Pour utiliser les médias sociaux à des fins de marketing, en particulier dans les temps à venir, il y aura une approche plus authentique basée sur un contenu de qualité, afin d’engager la bonne cible de clients et de générer des leads sur Instagram et d’autres réseaux sociaux.

4 – Intégration de processus
Le mot d’ordre pour 2021 sera “l’intégration“, à la fois par l’utilisation de nouvelles solutions CRM (Customer Relationship Management) pour avoir des services plus structurés, à la fois grâce à une coopération différente entre les services internes. Un bon processus CRM permet d’intégrer chaque processus dans un seul logiciel facile à utiliser, afin de réduire l’effort de la force de vente.
En 2021, le numérique aura de plus en plus besoin de systèmes intégrés, qui permettent de finaliser les objectifs commerciaux avec des temps et des coûts d’investissement réduits de moitié. Meilleur alignement entre les départements ventes et marketingDe plus, cela pourrait s’avérer extrêmement utile pour atteindre ses résultats: le service marketing, en effet, peut intercepter les nouveaux utilisateurs intéressés grâce à des campagnes en ligne intégrées, tandis que les commerciaux soutiendront la force de vente d’une entreprise en rappelant immédiatement les contacts via le Contact Center.

5 – Propension à l’omnicanal
Le caractère indispensable de l’Internet est l’une des principales leçons que les entreprises ont apprises en cette période difficile, mais déjà au cours des mois précédents, il était évident que chaque action visait un point d’arrivée unique: faire tomber le mur entre en ligne et hors ligne. Il est donc important que les entreprises poursuivent une vera omnicanalità intégrer tout point de contact, à la fois physique et numérique. En 2021, donc, être omnicanal ne sera plus un plus mais une exigence fondamentale, comprise comme une synergie totale entre le online et le offline.
Sergio Brizzo, PDG d’Across




Si vous avez aimé l’article, partagez-le avec vos amis et collègues