Les Capitales: Vucic commente le nouveau «non-papier» d’une «femme très intelligente» – EURACTIV Allemagne

The Capitals vous informe de l’actualité de toute l’Europe – grâce au réseau EURACTIV. Également présent aujourd’hui: le président serbe Aleksandar Vučić commente un «non-papier», plusieurs États de l’UE présentent leurs plans de reconstruction, et demain le Parlement européen votera sur les «certificats de vaccination» proposés.

Également sur EURACTIV.de: Débat sur les subventions publiques à l’OMC, la commission de l’UE appelle à un engagement politique clair en faveur de l’égalité des sexes, et une association agricole tchèque met en garde contre la discrimination à l’égard des petits agriculteurs dans l’UE.

///

BELGRADE

“Non-paper” sur le Kosovo: Un soi-disant non-papier sur le Kosovo publié par le quotidien Koha Ditore de Pristina, il contient “beaucoup de choses que la Serbie aimerait”, mais aussi une section sur la reconnaissance du Kosovo qui “horrifierait” les Serbes, a commenté mardi le président serbe Aleksandar Vučić.

Il a ajouté que le document officieux avait été rédigé par une “femme très intelligente” qu’il connaissait. Plus à ce sujet ici.

(betabriefing.com, EURACTIV.rs)

///

BRUXELLES / INSTITUTIONS DE L’UE

Le Parlement vote sur les certificats de vaccination: Aujourd’hui (à partir de 13 heures), les députés présenteront leurs positions sur l’introduction d’un certificat de vaccination uniforme à l’échelle de l’UE.

Selon les plans de la Commission européenne, les personnes vaccinées devraient pouvoir traverser les frontières sans obligation de mise en quarantaine et de tests.

Certains députés ont déjà appelé à des modifications des plans et ont critiqué le fait que les vaccinations avec certaines substances peuvent être effectuées dans l’UE sans l’approbation préalable de l’Agence européenne des médicaments. Un vote final est prévu pour jeudi matin.

>> sur le sujet: l’Europe discute des certificats de vaccination et de la discrimination

(EURACTIV.com)

///

PARIS

Présentation des plans de relance allemands et français: «Nous n’introduisons pas de réformes au profit de la Commission européenne. Nous introduisons des réformes au bénéfice des citoyens français et de la nation », a souligné mardi le ministre français des Affaires économiques, Bruno Le Maire, lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue allemand Olaf Scholz.

Les deux plans nationaux de reconstruction de la France et de l’Allemagne se concentreront fortement sur la «transformation verte», a-t-il déclaré. Scholz a ajouté que l’Allemagne s’efforcerait également de lancer une «initiative majeure d’éducation numérique». Plus à ce sujet ici.

(Mathieu Pollet, EURACTIV.fr)

///

BRUXELLES

Cadre juridique: Après deux mois de rédaction, la nouvelle «loi sur la pandémie» belge a été approuvée par le Conseil des ministres et peut donc être soumise au vote du Parlement.

En soumettant le projet, le gouvernement échappe aux peines menacées par le tribunal de première instance. Celles-ci seraient devenues exigibles s’il n’y avait pas de base légale pour les mesures anti-coronavirus d’ici la fin avril, a confirmé la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden.

>> : la Belgique donne à ses mesures anti-corona un cadre juridique

(Alexandra Brzozowski, EURACTIV.com)

///

ROM

Plan de récupération I: Les deux chambres du parlement italien ont approuvé mardi les décisions du gouvernement sur le plan national de reconstruction.

Le Conseil des ministres doit enfin adopter le texte cette semaine avant qu’il ne soit immédiatement envoyé à Bruxelles pour examen.

Le plan est un défi et un combat «qu’il ne faut pas perdre. Nous sommes responsables du succès ou de l’échec », a déclaré le Premier ministre Mario Draghi devant le Sénat. «Une défaite serait grave pour nous et pour l’avenir de l’Europe. Il n’y aurait pas d’autre chance pour une politique budgétaire commune – ce qui serait à notre avantage, puisque nous sommes l’un des [wirtschaftlich] pays les plus faibles d’Europe », a-t-il rappelé.

>> sur le sujet: le parlement italien approuve le plan de reconstruction de Corona d’une valeur de plusieurs milliards

(Daniele Lettig, EURACTIV.it)

///

MADRID

Plan de rétablissement II: Le gouvernement espagnol a également adopté son programme de relance économique de 70 milliards d’euros.

L’objectif à long terme du plan est de sortir l’économie du pays de sa «dépendance excessive» aux services et de promouvoir la numérisation. Plus à ce sujet ici.

(EFE, partenaire média d’EURACTIV)

///

LISBONNE

Plan de rétablissement III: Le ministre portugais des Affaires étrangères, Augusto Santos Silva, a déclaré mardi qu’il s’attendait à ce que le «plan de relance et de résilience» portugais soit mis en œuvre au cours du second semestre.

Entre-temps, la présidence portugaise du Conseil de l’UE a l’intention de raccourcir les délais d’examen et d’approbation de ces plans tant par la Commission européenne que par le Conseil: le processus devrait s’achever en juillet si possible. Plus à ce sujet ici.

(Lusa.pt)

///

LONDRES / BRUXELLES

«Situation perdante-perdante»: Les cicatrices du processus du Brexit étaient à nouveau évidentes au Parlement européen mardi – bien que les députés européens aient finalement approuvé l’accord commercial qui régit désormais les relations économiques entre le Royaume-Uni et l’UE. Plus à ce sujet ici.

>> sur le sujet: le Parlement européen vote sur l’accord post-Brexit

(Benjamin Fox, EURACTIV.com)

///

HELSINKI

Deux tiers pour la reconstruction: Après de longues délibérations, la commission du droit constitutionnel finlandais a décidé mardi que le plan de relance économique de l’UE nécessitait une majorité des deux tiers au parlement finlandais en raison de ses implications constitutionnelles en Finlande. Plus à ce sujet ici.

(Pekka Väntinnen, EURACTIV.com)

///

TALLINN

Plus de solidarité avec Prague: Après les révélations sur le contexte d’une explosion dans un dépôt de munitions en République tchèque en 2014 et l’expulsion ultérieure de diplomates russes et européens, le président estonien Kersti Kaljulaid a appelé à plus de solidarité avec la République tchèque et à une action plus ferme de la part de les pays de l’UE.

>> : le président estonien appelle à une plus grande solidarité de l’UE avec Prague

(Pekka Väntinnen, EURACTIV.com)

///

VARSOVIE

Ressources propres de l’UE: Le Conseil des ministres polonais a adopté mardi un projet de loi portant ratification des ressources propres de l’UE, nécessaires à l’activation effective du fonds de reconstruction.

Le Premier ministre Mateusz Morawiecki a qualifié cela d ‘”acte juridique aux proportions historiques” et l’a comparé au plan Marshall. Plus à ce sujet ici.

(Monika Mojak, EURACTIV.pl)

///

PRAGUE

Conflits d’intérêts systémiques?: La Commission européenne examinera si les réglementations sur les conflits d’intérêts ont été violées à plusieurs reprises en République tchèque.

Les auditeurs de la commission avaient précédemment confirmé des allégations de conflits d’intérêts contre le Premier ministre Andrej Babiš.

>> : la Commission européenne veut vérifier si les conflits d’intérêts sont «systémiques» en République tchèque

(Aneta Zachova, EURACTIV.cz)

///

BUDAPEST

Adoption d’une loi universitaire controversée: Le Parlement hongrois a adopté hier une loi établissant des fondations qui prendront en charge la gestion et le financement des universités et des institutions culturelles à l’avenir.

Les critiques se plaignent que cette mesure accroît encore la portée idéologique du parti au pouvoir Fidesz. Plus à ce sujet ici.

>> sur le sujet: «Grève de l’information» dans huit universités hongroises

(Vladimir Maksimov, EURACTIV.com)

///

BRATISLAVA

Bruxelles satisfaite: Le plan de relance économique slovaque a reçu des commentaires positifs à Bruxelles, a déclaré mardi le Premier ministre Eduard Heger après sa première rencontre personnelle avec la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le président du Conseil, Charles Michel.

Le 1er avril, Heger a repris le poste de Premier ministre de la Slovaquie.

(Marián Koreň, EURACTIV.sk)

///

BUCAREST

E-Auto, fabriqué en Roumanie: Ford a annoncé mardi qu’il investirait environ 300 millions de dollars pour construire un nouveau “véhicule utilitaire léger” dans son usine roumaine de Craiova à partir de 2023.

Une variante de modèle entièrement électrique sera également ajoutée l’année suivante. Ce serait le premier véhicule de production entièrement électrique de Ford à être construit en Roumanie.

(Bogdan Neagu, EURACTIV.ro)

///

SOFIA

Aucun don d’entreprise: Les partis politiques bulgares ne seront plus autorisés à accepter les dons des entreprises, a décidé mardi la Cour constitutionnelle bulgare à l’unanimité. Plus à ce sujet ici.

(Krassen Nikolow, EURACTIV.bg)

///

ZAGREB

Pont: Le Premier ministre croate Andrej Plenković a visité mardi le chantier de construction du pont de Peljesac à Komarna, près du centre touristique de Dubrovnik.

Le pont qui fait le tour de la ville côtière bosniaque de Neum garantit «l’intégrité territoriale» de la Croatie, de sorte que Plenković. Plus à ce sujet ici.

>> sur le sujet: une entreprise chinoise construit un pont géant croate au-delà de la Bosnie (2018)

(Željko Trkanjec, EURACTIV.hr)

///

TIRANA

Résultat de l’élection confirmé: Le Parti socialiste au pouvoir en Albanie, dirigé par le Premier ministre Edi Rama, a remporté les élections avec 48,62% des voix.

Il recevra 74 des 140 sièges du parlement albanais (Kuvendi) – exactement le même nombre de sièges que le parti a remporté lors des dernières élections. Plus à ce sujet ici.

(Željko Trkanjec, EURACTIV.hr)

///

Quoi de neuf?

  • Les ministres des finances Allemagne, France, Italie et Espagne publier une déclaration commune sur le Fonds de relance de l’UE.
  • Allemagne: Aujourd’hui, des consultations gouvernementales germano-chinoises ont lieu entre la chancelière Angela Merkel et le Premier ministre chinois Li Keqiang.
  • France: La ministre de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a un entretien téléphonique avec Pascal Soriot, président-directeur général d’AstraZeneca.
  • Italie: Le Sénat débat des motions de censure de l’opposition contre le ministre de la Santé, Roberto Speranza.
  • Grèce: Le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis a une réunion officielle avec la présidente Katerina Sakellaropoulou dans la villa présidentielle à Athènes.
  • Pologne: Le ministre de la Santé, Adam Niedzielski, donne une conférence et annoncera si les mesures sanitaires actuelles seront renforcées ou assouplies.
  • République Tchèque: Le ministre des Affaires étrangères Jakub Kulhánek rend visite à son homologue slovaque Ivan Korčok à Bratislava pour parler de la Russie, de la reprise économique et du groupe de Visegrad.
  • Bulgarie: Aujourd’hui, mercredi, le président Rumen Radew va charger le parti Il existe un tel peuple, le deuxième plus grand parti au parlement, pour former un gouvernement. Cependant, le parti protestataire a déjà annoncé son rejet; il y a une menace de nouvelles élections.
  • Roumanie: Lors de sa réunion hebdomadaire du cabinet, le gouvernement discute d’un projet de loi sur la protection supplémentaire des citoyens roumains travaillant à l’étranger.
  • Croatie: Le Premier ministre Andrej Plenković inaugure officiellement le parc éolien de Korlat. Il s’agit du premier projet d’énergie éolienne en Croatie qui pourrait être mis en œuvre sans subventions. Pendant ce temps, le ministre des Affaires étrangères, Gordan Grlić Radman, se rendra à Subotica, une ville du nord de la province autonome serbe de Voïvodine, où vit une importante minorité croate.

///

[Bearbeitet von Sarantis Michalopoulos, Daniel Eck, Paula Kenny, Zoran Radosavljevic, Josie Le Blond]