Les capitales: le Premier ministre tchèque qualifie les employés de la Commission européenne de «mafia» – EURACTIV Allemagne

The Capitals vous informe de l’actualité de toute l’Europe – grâce au réseau EURACTIV. Aujourd’hui, entre autres: le Premier ministre tchèque Babiš gronde, le candidat du SPD Scholz recommande, et en Autriche, il existe une «feuille de route» concrète pour un relâchement massif des verrouillages.

Également sur EURACTIV.de: Boom mondial de l’armement malgré la crise de Corona, l’idée d’une académie diplomatique de l’UE et le ministre français des Affaires économiques déclare: Sans l’énergie nucléaire, l’UE n’atteindra pas son objectif de neutralité CO2 d’ici 2050.

*** Veuillez également noter le nouveau dans Les capitales: Sous «Qu’est-ce qui s’en vient?» À la fin de ce bulletin, nous vous donnons maintenant un aperçu des réunions à venir, des décisions et des développements attendus pour la journée. ***

///

PRAGUE

Babiš sauer: Le rapport d’audit final de la Commission européenne sur les allégations de conflit d’intérêts contre le Premier ministre tchèque Andrej Babiš a déclenché vendredi une réaction violente de la part du Premier ministre lui-même.

C’est «un scandale qu’un fonctionnaire bruxellois ose interpréter le droit tchèque. C’est inacceptable », a déclaré Babiš, ajoutant que le test pertinent avait été« manipulé ». Il a poursuivi: «L’examen n’apporte rien de nouveau. Ce sont des mensonges répétés par la mafia de l’audit, organisés et nourris par des informateurs du Parti Pirate. “

Avant les élections législatives tchèques d’octobre, le Parti pirate de l’opposition est en tête dans les sondages et devance le parti conservateur-patronal-libéral de Babiš, ANO, pour la première fois depuis les élections de 2017. Plus à ce sujet ici.

(Aneta Zachova, EURACTIV.cz)

///

BERLIN

Scholz critique la concurrence: La campagne électorale a apparemment commencé en Allemagne.

En conversation avec le Photo le dimanche Le meilleur candidat du SPD, Olaf Scholz, a refusé à ses concurrents, Annalena Baerbock et Armin Laschet, la possibilité de devenir chancelier.

“L’Allemagne est l’un des pays industriels les plus grands et les plus prospères au monde”, a déclaré Scholz. Le pays doit donc «être dirigé par quelqu’un qui a de l’expérience dans la gouvernance, qui non seulement veut gouverner, mais qui peut vraiment le faire». Il est lui-même le candidat à la chancelière qui «possède l’expérience et les connaissances nécessaires pour cette tâche», a déclaré le ministre des Finances en exercice.

Dans les sondages, cependant, cela semble moins bon pour son SPD à cet égard: il obtiendrait actuellement 13 à 17% des voix, tandis que les partis de l’Union se situent à 24-27% et les Verts à 23-28%.

(Alexandra Brzozowski, EURACTIV.com)

///

WIEN

Détentes: Pour la première fois pendant le verrouillage actuel, le gouvernement de Vienne a donné une date précise pour «l’ouverture» de grandes parties du pays.

Le 19 mai, les restaurants et les bars devraient être autorisés à rouvrir jusqu’à 22 heures. Les événements réunissant jusqu’à 1 500 personnes seront autorisés à l’intérieur et 3 000 à l’extérieur. L’industrie du tourisme, branche essentielle de l’économie autrichienne, est également ouverte. Les écoliers doivent retourner à l’école à partir du 17 mai.

Les associations professionnelles ont salué les étapes annoncées. La ville de Vienne n’a pas encore décidé si elle mettra effectivement en œuvre toutes ces étapes de grande envergure.

(Philipp Grüll, EURACTIV.de)

///

PARIS

Vide juridique: Le ministre français de la Justice, Eric Dupond-Moretti, a annoncé que le gouvernement présentera un projet de loi visant à supprimer le «vide juridique» que la plus haute juridiction de France a «créé» en statuant que le meurtrier présumé de la juive de 65 ans Sarah Halimi était n’est pas considéré comme sain d’esprit au regard du droit pénal et ne pouvait donc pas être traduit en justice.

L’auteur présumé se trouve actuellement dans une clinique psychiatrique. Alors que la famille de Halimi tentait de porter l’affaire devant les tribunaux en Israël, plus de 26 000 personnes sont descendues dans la rue dimanche pour demander justice à la victime.

(Anne Damiani, EURACTIV.fr)

///

BRUXELLES

Verrouillage détendu: À partir de lundi, les rassemblements en plein air avec un maximum de dix personnes sont à nouveau autorisés en Belgique.

De plus, les commerces seront à nouveau accessibles sans préavis, les professions de contact non médicales pourront reprendre leurs activités et l’espace événementiel et culturel pourra organiser des «événements tests».

(Alexandra Brzozowski, EURACTIV.com)

///

ROM

L’Italie célèbre le jour de la libération: L’Italie a célébré hier le 76e anniversaire de la fin de la guerre depuis 1946. Cela commémore la fin de la guerre civile italienne et de l’occupation nazie.

“Tout en gardant la mémoire de ceux qui se sont battus pour la liberté, nous devons également nous rappeler que nous, Italiens, n’étions pas tous de” bonnes personnes “”, a déclaré dimanche le Premier ministre Mario Draghi. Plus à ce sujet ici.

(Daniele Lettig, EURACTIV.it)

///

MADRID

Plan de récupération (rapide) startklar: Le partenaire média d’EURACTIV rapporte que le gouvernement espagnol a l’intention d’envoyer le projet de son plan national de relance économique à la Commission européenne pour examen cette semaine – et donc avant la date limite de soumission officielle de vendredi. EFE. Plus à ce sujet ici.

(EFE, partenaire média d’EURACTIV)

///

LISBONNE

Mettre fin à l’itinérance: Dans une lettre ouverte publiée vendredi, plus de 100 dirigeants européens ont appelé les chefs d’État et de gouvernement européens à œuvrer pour mettre fin au sans-abrisme dans l’UE d’ici 2030 lors du sommet social de Porto le 7 mai. Plus à ce sujet ici.

(Tiago Almeida, Lusa.pt)

///

ATHÈNES

Menace de mort: Le rédacteur en chef du journal Document, Costas Vaxevanis, a annoncé sur les réseaux sociaux qu’il y avait une mission de meurtre contre lui.

Cette déclaration intervient deux semaines après que la société grecque a été secouée lorsque le journaliste bien connu Giorgos Karaivaz, qui couvrait principalement des sujets liés à la police, a été abattu lors d’une exécution directe devant sa maison. Plus à ce sujet ici.

(Sarantis Michalopoulos, EURACTIV.com)

///

LONDRES

Accord commercial avec l’Australie à portée de main: Les ministères du commerce britannique et australien ont annoncé à la fin de la semaine dernière qu’ils étaient sur le point de s’entendre sur un nouvel accord commercial.

La ministre britannique du Commerce international, Liz Truss, et son homologue australien Dan Tehan ont déclaré vendredi qu’ils avaient conclu “la majeure partie” d’un accord de libre-échange. L’accord doit être finalement signé d’ici juin. Plus à ce sujet ici.

(Benjamin Fox, EURACTIV.com)

///

HELSINKI

Désaccord: L’avenir du gouvernement à cinq partis du Premier ministre Sanna Marin (SDP) a semblé suspendu à un fil pendant une courte période dimanche soir. Apparemment, il y a un désaccord au sein de la coalition au pouvoir.

>> Lire la suite: Désaccord au sein de la coalition gouvernementale finlandaise

(Pekka Väntinnen, EURACTIV.com)

///

VARSOVIE

Programme extérieur: La Plateforme civique (PO), le plus grand parti d’opposition de Pologne, a présenté ce week-end son programme de politique étrangère intitulé «Une Pologne sûre».

Le document a été présenté lors d’une conférence à Varsovie par le chef du parti PO Borys Budka et l’ancien ministre des Affaires étrangères et actuel député européen Radosław Sikorski.

>> Lire la suite: Le plus grand parti d’opposition veut «réparer» la politique étrangère de la Pologne

(Mateusz Kucharczyk, EURACTIV.pl)

///

SOFIA

Impasse imminente: Le parti GERB du Premier ministre démissionnaire Boyko Borissov n’a pas été en mesure de recueillir un soutien suffisant pour la formation d’un gouvernement au parlement bulgare et ne construira donc pas un nouveau gouvernement.

Cela signifie que le président Rumen Radew donne maintenant au deuxième groupe parlementaire en importance – le parti «Il y a un tel peuple» de l’ancien présentateur de télévision Slavi Trifonov – la possibilité de former une coalition pour sa part. Jusqu’à présent, cependant, Trifonov s’est retenu.

>> : Le parti de l’ex-Premier ministre Borisov ne parvient pas à former un gouvernement en Bulgarie

(Krassen Nikolow, EURACTIV.bg)

///

LJUBLJANA

Recul pour le gouvernement: Le gouvernement slovène a subi une lourde défaite au parlement: les députés ont rejeté une fusion précédemment fortement critiquée de huit autorités de régulation en deux «méga-agences». Plus à ce sujet ici.

(Sebastijan R. Macek, STA)

///

ZAGREB

Transparence insuffisante dans la reconstruction: «La présentation récente du plan national de reconstruction n’a pas été suffisamment transparente. C’est un problème », a averti samedi le président croate Zoran Milanović.

Il a ajouté que le grand public manquerait d’informations plus détaillées sur la manière dont les fonds de l’UE doivent être dépensés en Croatie. Plus à ce sujet ici.

(Željko Trkanjec, EURACTIV.hr)

///

BELGRADE / BRUXELLES

Vučić en visite à Bruxelles: Le président serbe Aleksandar Vučić a commencé dimanche sa visite de deux jours à Bruxelles.

Hier, il a rencontré Miroslav Lajčak, l’envoyé spécial de l’Union européenne pour le dialogue Belgrade-Pristina. Plus à ce sujet ici.

(betabriefing.com, EURACTIV.rs)

///

TIRANA

Résultat de l’élection: Après les élections législatives en Albanie ce week-end, le Parti socialiste mène, selon le décompte actuel, avec 71 sièges (46,9% des voix), tandis que le Parti démocratique d’opposition obtient 63 sièges (43,5%). Le radiodiffuseur albanais rapporte Top Channel TV.

Le Premier ministre et président du PS Edi Rama pourrait ainsi remporter une courte victoire qui ouvrirait la voie à un troisième mandat consécutif.

Le Mouvement social pour l’intégration (LSI) entrera quant à lui dans le parlement de 140 sièges avec six membres (6,9%).

Le taux de participation était un peu moins de 48 pour cent, un peu plus qu’il y a quatre ans.

(Željko Trkanjec, EURACTIV.hr)

///

Quoi de neuf?

  • France: Le président Emmanuel Macron déjeune avec le président allemand Frank-Walter Steinmeier.
  • Luxembourg: Le ministre luxembourgeois de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, Romain Schneider, participe à la vidéoconférence informelle du Conseil Agriculture et Pêche.
  • Italie: Le Premier ministre italien Mario Draghi explique le contenu du plan de relance économique italien à la Chambre des députés.
  • Espagne: La campagne électorale avant les élections régionales à Madrid, qui auront lieu le 4 mai, continue de se réchauffer. Les sondages suggèrent qu’une alliance de gauche des partis au pouvoir PSOE et Unidas Podemos avec Mas Madrid pourrait vaincre l’actuelle présidente régionale et candidate du Parti populaire conservateur (PP), Isabel Díaz Ayuso.
  • Le Portugal: La présidence portugaise du Conseil de l’UE tiendra un autre débat sur la PAC lundi en vue de parvenir à un accord politique avec le Parlement en mai. Selon une source parlementaire, un «super trilogue» est prévu les 25 et 26 mai.
  • Pologne: Le président polonais Andrzej Duda sera vacciné aujourd’hui avec le vaccin COVID-19 de Moderna.
  • République Tchèque: La République tchèque lance le Fonds de modernisation – un nouvel instrument de l’UE conçu pour aider à décarboner les dix pays de l’UE à faible revenu.
  • Bulgarie: Le parlement bulgare continue de débattre de la réforme électorale pour augmenter les possibilités pour les citoyens bulgares de voter depuis l’étranger.
  • Croatie: Alors que le ministre croate de la mer, des transports et des infrastructures, Oleg Butković, visite aujourd’hui les travaux de modernisation des ports du comté de Dubrovnik-Neretva, le ministre du Travail, des Pensions, de la Famille et de la Politique sociale, Josip Aladrović, ainsi que le ministre de Justice et Administration, Ivan Malenica, présente un plan pour améliorer le système de protection sociale du pays.
  • Slovénie: La ministre suédoise des Affaires étrangères, Ann Linde, rencontrera aujourd’hui à Ljubljana la ministre des Affaires étrangères Anže Logar et le président Borut Pahor. Il faut s’attendre à ce que les discussions se concentrent principalement sur la prochaine présidence slovène du Conseil de l’UE.

///

[Bearbeitet von Sarantis Michalopoulos, Daniel Eck, Paula Kenny, Zoran Radosavljevic, Josie Le Blond]